Divulgation cosmique: Les Anshar et les Géants à tête rouge

David Wilcock: Bienvenue à “Cosmic Disclosure”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode.

Et là où nous nous étions arrêtés la dernière fois, il avait eu une réunion très intéressante avec la Super Fédération, et je suppose que vous pensiez que vous alliez rentrer chez vous.

Corey Goode: oui.

David: Mais ce n’est pas ce qui s’est passé, n’est-ce pas?

Corey: Non. Non. Non. Immédiatement après cette rencontre, je me suis retrouvé dans le foyer de la base de la Super Fédération, et c’est à ce moment-là que j’ai été ramassé par une sphère bleue que j’ai pensé me ramener à la maison.

Mais au lieu de cela, je me suis retrouvé dans cette immense zone en dôme du temple d’Anshar où j’étais apparu pour la première fois il y a plus d’un an lorsque j’ai rencontré l’Anshar.

Je suis apparu là-bas. Il y en avait. . . C’était animé.

Il y avait des gens qui faisaient la queue pour entrer dans cette ouverture qui allait vers la cérémonie de purification, et j’ai tout de suite vu Aree et sa sœur marcher vers moi avec un énorme sourire sur le visage.

David: Corey, tu l’appelles maintenant Aree, et tu as aussi mentionné sa sœur, alors pourrais-tu s’il te plaît préciser pourquoi le nom a changé, et qui est sa sœur exactement?

Corey: Aree. . . Elle m’ a demandé de l’appeler comme ça depuis le début. Je continuais à utiliser son nom complet: Ka’Aree.

Ka. . . Elle vient de la Maison de Ka, apparemment, elle et sa sœur.

Je faisais cela pour pouvoir dire qui était sincère en disant qu’ils avaient été en communication avec l’Anshar.

David: Il est intéressant de souligner que dans la Loi de Un, ils mentionnent spécifiquement le Ka comme un nom pour le corps spirituel que nous avons tous.

Corey: Hm.

David: C’est donc une référence directe à la Loi de UN, ce qui est assez intéressant.

Corey: Oui.

David: Alors qui est sa sœur exactement? Pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet?

Corey: Oui. Sa sœur lui ressemble à peu près partout. Je garde son nom pour moi pour l’instant.

Elle fait beaucoup de travail de proximité avec les gens en ce moment.

David: Quels types spécifiques de relations externes diriez-vous que fait sa sœur?

Corey: Eh bien, c’est une des personnes qui sont assises dans ces chaises en forme d’œufs, que j’ai déjà décrites, qui sont connectées entre leur conscience de masse et la nôtre. Ils nous atteignent en rêve.

Plus tard, j’apprendrai à utiliser un peu plus ces chaises lors de ma visite, et c’est aussi un peu un divertissement pour eux. Mais ils nous regardent, nous observent et nous guident à distance depuis ces chaises.

David: Normalement, si les gens ont des choses qui apparaissent dans leur esprit, nous appellerions cela de la schizophrénie ou quelque chose du genre.

Quelle est donc la ligne de démarcation entre cette orientation et une maladie mentale profonde de quelqu’un qui “entend des voix”?

Corey: D’habitude, ils ne parlent pas à voix haute. Ce qu’ils font, c’est. . . Je vais vous décrire:

Lorsque vous êtes dans l’une de ces chaises, vous pouvez vous en servir pour vous rendre à n’importe quel rassemblement ou à un endroit où il n’ y a qu’une seule personne et être dans la pièce avec elle.

Vous êtes essentiellement au-dessus de leurs épaules et de la tête en regardant vers le bas sur la scène, presque comme ce que les gens imaginent que les anges font.

Ils sont assis là, et ils observent les conversations ou observent une personne qui travaille, et s’ils pensent:”Oh, je pourrais les guider de cette façon. Cela ferait une telle différence dans la chronologie et aiderait ici et ici “, alors ils font ce genre de” bling “[un son], où ils donnent à la personne un téléchargement, et c’est comme une trousse d’information qui est compressée.

Et puis il se décompresse, et les gens obtiennent juste tout ce flot d’idées, et nous les appelons “téléchargements”.

David: Et cela apparaît comme une pensée originale sans que les gens ne se rendent compte d’où elle vient.

[Note L. SM: rappelez vous ce que je vous disais dans l’article : http://stopmensonges.com/comment-se-re-centrer-dans-le-coeur/ : “aucunes de vos pensées ne sont les vôtres, bonnes ou mauvaises”.]

Corey: Exactement.

David: D’accord. Alors tu rencontres Aree et sa sœur. Pourriez-vous nous dire ce qui se passera ensuite? Tu as dit qu’ils souriaient vraiment. Saviez-vous pourquoi?

Corey: Oh, ouais. C’était à cause de la réunion à laquelle je venais d’assister. elles étaient très excitées.

David: Que se passe-t-il maintenant?

Corey: Ils m’ont immédiatement guidé vers le couloir qui mène à l’immense caverne où se trouvait la ville d’Anshar.

Si vous vous souvenez, la ville a été en quelque sorte enlevée et mise dans cette anomalie temporelle.

David: C’est vrai.

Corey: Il y avait un des bus d’Anshar qui nous attendait.

Les gens y embarquaient, et Anshar embarquaient, et il y avait déjà Anshar à bord.

David: Combien étaient dans le vaisseau ?

Corey: Plus de 15.

David: D’accord. Il y a donc beaucoup de monde.

Corey: On décolle, puis on se dirige vers cette anomalie temporelle.

David: A quoi ça ressemble quand on y va? Qu’est-ce que tu vois?

Corey: Eh bien, je n’ai rien vu. . .

David: Oh.

Corey:. . . parce que c’est comme si quelqu’un avait allumé cet énorme aimant à côté de ma tête, et que ma conscience le faisait. . . Je veux dire, je m’évanouis un peu et je tombe sur le côté, puis je viens tout de suite une fois qu’on a traversé ça.

C’est comme une sorte de barrière qui affecte ma conscience.

David: Hum.

Corey: Vous pouvez voir toutes les villes disposées tout au long de la sphère. Les sommets des bâtiments sont orientés vers le centre de la sphère.

David: Qu’entendez-vous par “la sphère”? Est-ce une sphère d’énergie? C’est une caverne?

Corey: C’est une bulle énergétique sphérique.

David: Oh. D’accord.

Corey: Et c’est à l’intérieur de la sphère que toutes les villes ont été réunies.

David: D’accord.

Corey: Nous descendons donc dans la zone de la ville d’Anshar, et nous approchons de certains des immenses bâtiments en dôme.

Et nous atterrissons sur l’un d’entre eux. . . c’est presque comme un héliport, mais c’est plus grand.

C’est en haut du bâtiment, sur des échasses.

Nous débarquons donc de l’embarcation, et nous commençons tous à nous diriger vers cette zone sur le toit qui était une zone dans laquelle vous entrez, et puis il y avait deux trous ovales dans le plancher qui sont enfoncés dans le mur qui tombent comme des tubes.

Et chacun d’eux commença à monter et à descendre dans ces tubes.

Au fur et à mesure que nous nous rapprochions, c’était mon tour. J’ai cru que ce serait comme une glissade, vous sautez et phew, vous descendez, mais je me suis levé, et il y avait comme une barrière qui bougeait un peu quand je me suis levé, et quand j’ai regardé vers le bas, j’ai vu l’Anshar qui m’ a précédé en me regardant.

J’ai vu cette partie de leur visage et de leur front [Mouvements d’étage sur le côté gauche de la tête] pendant qu’ils disparaissaient. Et puis je suis descendue.

C’était comme monter dans un ascenseur.

David: Avez-vous eu peur du vertige ou quoi que ce soit pour entrer dans un trou?

Corey: Oui. Je me sentais mal à l’aise. Comme je l’ai dit, je pensais que j’allais le faire. . . J’en avais le sentiment. . . Mon cerveau me disait que j’allais tomber.

David: Alors, que se passe-t-il quand vous passez dans ce tube, et où finissez-vous au fond?

Corey: Eh bien, nous finissons au fond, et nous sortons, et il y a cette immense zone à l’intérieur du dôme où Anshar se promène partout.

Ils portent toutes sortes de vêtements colorés qui sont visiblement tissés. Ce n’était pas ce type de vêtements high-tech que j’avais vu auparavant.

Quoi qu’il en soit, nous marchons à travers ce groupe de gens, tous débordant d’activité, nous continuons à faire ce qu’ils faisaient, et nous voyons certains des gens qui sortent et d’autres qui entrent, mais c’est comme un mur. On aurait dit que les gens marchaient à travers le mur.

David: Wow!

Corey: Nous avons traversé, et il y avait un peu de colle, une sorte d’énergie collante, quand nous marchions, mais nous avons traversé, et nous étions dans un quartier animé de gens qui se promenaient, de gens qui volaient comme Superman.

David: Vraiment?

Corey: Les aînés, les gens qui étaient beaucoup plus âgés, voleront autour d’eux en utilisant la technologie qu’ils doivent utiliser pour voler comme Superman. Mais tout le monde se promenait comme au centre commercial.

David: C’est une technologie, ou est-ce de la télékinésie? C’est une sorte de capacité psychique qu’ils doivent faire ça?

Corey: C’est une technologie.

David: Vraiment? Ça a dû être impressionnant à voir, j’imagine.

Corey: Oui, parce qu’on voyait des gens descendre et se lever. . . juste, je veux dire, comme Superman.

David: Pourquoi pensez-vous que seuls les Anciens étaient capables de faire cela ou autorisés à le faire?

Corey: Les aînés. . . ils étaient différents du reste de l’Anshar.

On m’ a dit que ce n’est pas rare pour la quatrième densité et d’autres types d’êtres comme ils vieillissent, ils deviennent plus grands et plus maigres, et c’est apparemment ce qui se passe avec eux. Ils ont deux autres pieds de plus et deviennent très, très minces, très fragiles et leur peau devient encore plus blanche. Et ils avaient des rides tout autour des lèvres et des yeux.

David: Je veux souligner quelque chose de si bizarre, qui est: j’ai reçu un appel de Pete Peterson où il commence à me parler de ces nordiques qu’il avait rencontrés quand il était là-bas, et il a dit exactement la même chose, qu’ils passent par trois phases de croissance.

La troisième phase de croissance les rend plus grands et plus maigres.

Corey: Autre chose que j’ai vu, c’est qu’ils portaient une protection oculaire. Leurs yeux deviennent très sensibles.

Nous avons marché jusqu’à un bâtiment qui était un bâtiment pour le groupe familial d’Aree et les ramifications de son groupe familial. Ils étaient tous réunis dans ce grand bâtiment.

On m’ a emmené dans le quartier où vit son groupe familial et on m’a montré une chambre, une petite chambre, qui avait été aménagée pour que je puisse dormir. J’allais y rester un moment.

David: Wow.

Corey: Elle m’ a amené au lit qui a été créé pour moi, parce qu’ils n’utilisent pas de lits.

David: Eh bien, attendez une minute. Ils n’utilisent pas de lits pourquoi? Que font-ils au lieu de dormir?

Corey: Ils font une sorte de cycle qui dure 45 ou 50 minutes tous les jours. Ils n’ont pas de cycle de sommeil.

David: Ils n’ont pas besoin de s’allonger quand ils font ce cycle?

Corey: Non. Ils sont assis dans les chaises.

David: D’accord.

Corey: Alors sur ce lit, la première chose que je vois, c’est trois chemises, trois paires de pantalons kaki et un tas d’articles de toilette éparpillés.

On dirait que les vêtements étaient ceux de JCPenney dans les années 1980. C’était bleu, juste des polos et des pantalons bleus, pas de ceinture, et ils avaient des sous-vêtements, du déodorant.

J’ai donc vu tout cela et je me suis rendu compte qu’ils allaient m’y installer un peu plus longtemps qu’ils ne l’avaient jamais fait auparavant.

David: Wow!

Corey: Et bien sûr, j’ai fini par faire deux cycles de sommeil quand j’y étais, deux cycles complets de sommeil, donc j’y étais probablement depuis environ trois jours.

David: Est-ce que c’était la taille d’une petite chambre de dortoir, ou est-ce qu’il y avait de la place? Comment était ta chambre?

Corey: Non, c’était très petit. C’était probablement 8 pieds par 6 pieds.

David: Oh, wow!

Corey: Mais je n’y passerais pas beaucoup de temps.

David: De toute évidence, tu vas devoir manger quelque chose. Alors, quelle était la nourriture qu’ils fournissaient?

Corey: La nourriture était entièrement végétarienne, bien sûr, beaucoup de crudités et beaucoup de gâteaux sucrés intéressants qu’ils faisaient avec des légumes qui étaient vraiment bons.

David: Diriez-vous que c’est la meilleure chose que vous ayez jamais goûtée de votre vie, ou est-ce que c’était bien?

Corey: Pour être honnête, c’était un peu fade.

David: Vraiment?

Corey: Oui. C’était juste. . . Je veux dire, il n’ y avait pas d’assaisonnement. Ils ne mangeaient que des crudités, et ils ne mangeaient pas beaucoup de légumes crus, et ils ne mangeaient pas souvent.

David: Avez-vous eu l’impression qu’on vous donnait à manger les mêmes choses qu’eux? . .

Corey: Oui.

David:. . . ou ils ont dû le modifier?

Corey: Non. J’étais assis, en train de manger avec eux.

David: Là où tu étais assis, est-ce que ça ressemblait à une table de la cafétéria ou quelque chose comme ça?

Corey: Oui. C’était une cafétéria.

David: Vraiment?

Corey: Oui. Ils avaient une zone commune, une grande zone commune. Le toit était plus haut. C’était au sujet de deux étages. Et puis il y avait des zones privées où ils avaient des espaces privés. . . où ils pourraient avoir les leurs. . . mais ils n’y passaient pas beaucoup de temps.

David: Donc, si tu as besoin de manger plus souvent qu’eux, est-ce qu’ils t’emmèneraient à cette cafétéria sans manger ou est-ce qu’ils mangeraient toujours avec toi?

Corey: Je n’ai mangé que trois fois.

David: Vraiment?

Corey: Oui. Mais, je veux dire, tu m’as vu depuis que je suis végétarienne. J’ai mangé un, peut-être deux très petits repas par jour, très petit.

La nourriture était très riche en nutriments, évidemment, parce que, je veux dire, vous avez tout de suite senti un pick-up de la nourriture. . .

David: Wow!

Corey:. . . quand tu l’as mangé.

David: Donc c’était un peu énergisé?

Corey: Oui, mais ça avait le goût de légumes normaux.

David: À un moment donné, tu vas devoir te demander:”Ils m’emmènent dans cette chambre. Ils me donnent ces vieux vêtements bizarres.”

J’imagine que vous vous tourneriez vers eux et leur diriez: “Les gars, je pensais rentrer chez moi. Qu’est-ce qui se passe ici? Pourquoi dois-je rester ici assez longtemps pour dormir? Quel est votre programme? Qu’est-ce qui m’arrive?”

Corey: Eh bien, Aree m’a dit qu’on me donnait essentiellement un cadeau, que j’avais le droit de passer du temps avec son groupe familial, et aussi de passer par les préparatifs pour aller avec eux à cette base en dehors de Saturne pour rencontrer ce “Conseil de Saturne”, comme ils les appellent.

Donc, tu sais, j’ai passé beaucoup de temps avec ces gens.

On m’a dit de ne toucher personne, de garder mes distances.

David: C’est exactement ce que Pete Peterson a dit aussi, ce qui est intéressant.

Corey: Oui. Quand je suis arrivé, ils se tenaient à une bonne distance et n’étaient pas très amicaux, mais ils ont vu Aree. . . Quand je suis arrivé, elle m’a pris par le bras, m’a touché et m’a pris par le bras et m’a guidé pour me montrer où j’allais dormir.

Après cela, cela a eu un impact sur les gens. Ils se sont rapprochés de plus en plus, ont commencé à me poser des questions, à me parler. Ils étaient très curieux du monde de surface.

David: Permettez-moi de vous demander une chose qui pourrait dissiper certains malentendus pour notre auditoire.

Les gens pourraient être enclins à penser que ces êtres sont interdimensionnels, et que, par conséquent, ils seraient comme des fantômes pour nous, et donc, si vous alliez là-bas, que vous devriez être comme un fantôme.

Corey: Ce ne sont pas des êtres de dimensions supérieures ou différentes. Nous venons du futur.

Ils ont voyagé dans le temps pour préserver leur chronologie. Ils sont chair et sang comme nous.

Ainsi, après le premier jour, les enfants et les autres personnes ont commencé à s’approcher de plus en plus, à passer du temps avec moi, assez près de là où je pouvais les toucher, mais je ne l’ai pas fait.

À un moment donné, il y a eu une sorte de séparation, des vagues, les gens s’éloignaient, et je regarde de l’autre côté de la pièce, et il y a Gonzales. Il a l’air très hagard. Il a l’air battu.

Il me voit, il se met à marcher, je le rencontre, et il tombe dans une des chaises.

Je me rends à l’une des chaises, je m’y assois et je la guide mentalement, comme ils m’ont montré comment faire, à côté de lui, et je lui ai demandé: que fais-tu ici? Qu’est-ce qui se passe?

David: Pour que vous puissiez diriger la chaise juste avec votre pensée et la déplacer à différents endroits?

Corey: Facilement.

David: Alors, vous vous dirigez vers la chaise de Gonzales, et ensuite que se passe-t-il?

Corey: Si tu te souviens bien, Gonzales a passé beaucoup de temps avec l’Anshar. Il restait avec eux dans leur ville à un moment donné.

David: C’est vrai.

Corey: Et dans le cadre du travail qu’il y faisait, il travaillait avec cette race de géants, une race de géants aux cheveux roux et aux six doigts.

Il commençait à faire des progrès avec eux quand il a été essentiellement expulsé par l’Anshar pour son comportement.

David: Maintenant, nous avons énormément de traces de squelettes géants trouvés un peu partout sur la Terre. Ces géants aux cheveux roux sont-ils liés à eux?

Corey: Ils le sont.

David: De quelle façon?

Corey: Laissez-moi vous dire ce qui s’est passé.

David: D’accord.

Corey: Gonzales a dit que pendant une bonne partie de l’année, sinon plus, il a travaillé avec les géants aux cheveux roux. Il essayait de leur faire accepter certaines des technologies de guérison des Mayas.

Cependant, ils ont refusé toute forme d’aide de la part des Mayas, pensant que c’était un moyen de pression pour eux de dire cela. . .

L’Alliance du Programme spatial secret et les Mayas ont parfois sauvé des géants aux cheveux roux de divers endroits de la planète et les ont amenés dans ce sanctuaire.

“Nous ne voulons pas la guérison tant que notre famille royale n’aura pas été libérée de la Cabale qui les retient dans une base.”

David: D’accord. Eh bien, il y a beaucoup de questions qui se posent.

Corey: Oui, et ça n’ a pas de sens qu’ils fassent une demande comme ça.

David: J’avais l’impression que les géants aux cheveux roux étaient complètement morts. Il n’y en a plus à la surface de la Terre.

Corey: Il n’y en a plus à la surface de la Terre.

David: Alors pourquoi parlons-nous d’eux comme s’ils existaient encore? C’est la partie I. . .

Corey: Parce qu’ils le font.

David: D’accord.

Corey: À un moment donné, ils contrôlaient une immense région d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale. Ces êtres sont des créations génétiques de cette race préadamite. . .

David: C’est vrai.

Corey:. . . c’était en Antarctique. Ils ont créé ces géants pour gérer les humains, leur population d’esclaves.

Après le cataclysme, et après que les Préadamites eurent été pratiquement effacés de la surface de la Terre, nous pensions que ces géants devaient se débrouiller seuls.

Et pendant ce temps, ils mangeaient des humains. Ils causaient beaucoup de problèmes.

Après un certain nombre d’années après ce cataclysme, lorsque les humains ont recommencé à s’organiser, ils se sont mis à chasser et à tuer ces géants.

Les géants ont donc dû aller sous terre, et ils se sont enfoncés profondément, profondément dans les entrailles de la Terre, dans certains de ces écosystèmes, au plus profond du sol dont nous vous avons parlé, ou dont nous avons déjà parlé dans ” Divulgation cosmique “.

David: Ce que nous voyons alors, c’est qu’il y a des tribus amérindiennes qui s’en prennent aux géants aux cheveux roux. Nous avons des gens en Europe et en Asie qui s’en prennent aux géants, et ils se sont retirés dans des zones souterraines?

Corey: Cavernes avec écosystèmes.

David: D’accord.

Corey: Leur santé a souffert parce qu’ils n’avaient pas les nutriments dont ils avaient besoin, la lumière du soleil. Ils mangeaient ce qu’il y avait en bas, et cela affectait leur santé de façon négative. Ils devenaient de plus en plus fins.

Ils chassèrent une espèce, une espèce humanoïde, qui vivait sur la Terre Intérieure, en voie de disparition, parce qu’ils devinrent très attachés à leur goût, et ils firent des ravages sur quelques autres êtres qui étaient morts. . .

David: Est-ce qu’ils ressembleraient à l’un de nous seulement plus grands, ou est-ce qu’il y a quelque chose d’inhabituel dans la forme de leur visage ou de leur tête?

Corey: Oui, ils ont un gros front, de grosses mâchoires épaisses, des doubles rangées de dents. Ils ne s’adapteraient pas et ressembleraient à un grand humain.

David: Donc, même si vous les réduisiez à notre taille, ils auraient l’air très, très différents?

Corey: Oui.

David: Intéressant. Ils vivent donc dans ces zones souterraines. Ils éliminent essentiellement d’autres populations clandestines d’humanoïdes que vous dites.

Corey: Oui. Eh bien, ce qui a finalement fini par se produire dans leur histoire, c’est que certaines de leurs castes royales les ont aidés à se ressaisir, comme ils disent.

Ils étaient en désordre quand ils étaient réfugiés sous terre. Ils ont donc trouvé des zones qui permettraient de maintenir une petite population. Ils contrôlèrent leur nombre, leur population, et une partie de la caste royale et de la caste religieuse de ces géants allaient dans diverses chambres de stase et se mettaient en stase.

David: Je suis juste curieux de savoir quand nous regardons les archives de leur civilisation dans les Amériques, nous trouvons ce qu’on appelle les “constructeurs de monticules”, et il y a toujours ces monticules de terre qui sont en quelque sorte pyramidaux.

Les gens creusaient dans les monticules et trouvaient des squelettes géants à l’intérieur. Les squelettes géants et les monticules sont donc toujours un dans la même chose.

Il semble donc que ces gens voulaient continuer à construire des pyramides. Pourquoi pensez-vous que c’est ça?

Corey: Eh bien, les géants étaient ceux qui étaient censés diriger les humains, ou contrôler les humains, quand ils construisaient l’infrastructure et les villes pour les Préadamites.

Je suppose que ces géants étaient, je suppose, le contremaître de ces emplois et qu’ils s’assuraient que les esclaves humains accomplissaient leur travail.

David: Les monticules dans lesquels les gens s’enfonçaient, nous n’avons jamais vraiment vu aucun type de livres écrits. . . Dans quelle mesure pensez-vous qu’ils étaient alphabètes? Est-ce que l’inondation les a tellement affectés qu’ils… . .

Corey: Oui.

David:. . . ont perdu beaucoup de leur langue?

Corey: Ils ont tout perdu.

David: Vraiment?

Corey: Oui. Ils étaient dans le même bateau que les humains. Tout était perdu. Alors… . .

David: Alors comment pourraient-ils savoir pour ces cavernes souterraines si elles sont essentiellement illettrées?

Corey: Eh bien, ils ont été forcés d’entrer. Ils ont été forcés d’aller explorer et de trouver ces régions.

David: D’accord.

Corey: Ce qui s’est finalement passé, c’est qu’ils ont réuni leurs gens, les géants, et ils ont dit: “D’accord, nous avons ces petites poches de zones qui vont maintenir ce nombre. Donc, maintenez ces chiffres. Nous allons entrer dans la stase, et lorsque nous sortirons de là, nous serons aussi forts et puissants que nous le sommes maintenant.

“Et quand nous sortirons à l’heure de ces grands changements énergétiques, nous serons plus utiles.”

Mais ce qui s’est passé est. . . Il y avait plus de 130 de ces êtres éparpillés dans ces chambres de stase. Et la plupart du temps ce qui s’est passé, c’est que la Cabale a localisé ces chambres de stase, réveillé les géants, puis les a déplacées dans des prisons à l’intérieur des bases.

David: Eh bien, je croyais que vous aviez dit tout à l’heure, quand les gens essayaient d’accéder à ces chambres de stase, qu’ils allaient se coincer et qu’ils ne pourraient pas passer à travers. Il y avait comme un champ gravitationnel.

Comment la Cabale a-t-elle pu réveiller quelqu’un? Je croyais que personne ne pouvait entrer.

Corey: Eh bien, ils ne peuvent pas entrer, mais ils ont des moyens harmoniques de désactiver et de contrôler cette technologie.

David: Oh, vraiment? Intéressant.

Corey: Ils en ont trouvé assez, certains cassés et d’autres qui fonctionnaient. . . Ils savent comment ils fonctionnent très bien. Ils connaissent leur mécanique.

Ces sanctuaires. . . Les gens avaient survécu physiquement, mais mentalement, ils ont été complètement contrôlés, ces géants.

Il a dit, de façon surprenante, qu’il était capable de s’entendre avec eux et qu’il avait fait plus de progrès avec eux avant de traverser sa transformation, parce qu’ils étaient tellement traumatisés psychologiquement qu’il n’arrivait pas à les raisonner.

Maintenant – et il me disait cela comme il était dans la chaise – il a dit, maintenant, après avoir traversé cette transformation par rapport à ce qu’il était avant, qu’ils ne s’entendaient plus du tout avec lui.

Laisse-moi voir si je l’ai. Ils s’endorment. Ils pensent qu’ils vont se réveiller et devenir rois sur leur peuple, 130 d’entre eux vous avez dit, mais ils se réveillent et maintenant ils sont prisonniers.

Ça doit être très pénible pour eux, je pense.

Corey: Oui.

David: Est-ce qu’ils le ressentent comme s’ils tricotaient ensemble deux fois dans le temps, ou ont-ils l’impression d’être partis depuis très longtemps?

Corey: Ceux qui étaient en stase, c’est comme s’ils avaient dormi et se sont réveillés.

David: Wow! Donc, cette soudaine perte de puissance que vous dites les a rendus très, très désemparés.

Corey: Eh bien, ce sont ceux qui étaient en stase. Ceux qui vivaient de génération en génération dans ces écosystèmes, au plus profond de la Terre, étaient les plus traumatisés.

David: Oh.

Corey: Gonzales a dit qu’il était tout simplement incapable de s’entendre avec eux. Il n’arrêtait pas de dire: “Nous pouvons vous aider. Nous pouvons vous apporter ces technologies de guérison.”

Ils disent: “Non! Tout d’abord, vous nous apportez nos familles royales et d’autres qui sont en prison, essentiellement, les prisons de Cabale, puis nous accepterons la guérison “.

Tu sais, ça n’a aucun sens, mais ils sont juste allés là-haut.

David: Les gens qui vivent à l’intérieur de la Terre et qui ont été là tout le temps, ont-ils une idée de ce qu’est notre civilisation à la surface, ou sont-ils tellement coupés qu’ils n’ont aucune idée de qui nous sommes lorsque nous venons les capturer?

Corey: La plupart d’entre eux sont coupés, mais certains d’entre eux font des missions de reconnaissance jusqu’à la surface de temps en temps et rencontrent des militaires habituellement humains.

David: Hum.

Corey: Ils avaient donc une idée de ce qu’ils étaient devenus incontrôlables.

David: Avaient-ils des systèmes de communication qui leur permettaient de parler à différents groupes dans différents domaines?

Corey: On m’a dit qu’ils utilisaient une technologie ancienne souterraine qui leur permettait de communiquer ici et là.

Mais Gonzales était vraiment frustré. Il s’est mis un peu à briller dans les yeux quand il m’a dit que ces géants n’avaient plus de relations avec lui après son changement.

Il m’a regardé et m’ a dit: “Ça te dirait d’ y aller?”

Et j’ai dit: “Ah, pas mon boulot, mon pote. C’est votre travail.”

David: Descends où sont ces géants?

Corey: Oui. Il a dit: “Allez, ce ne serait pas la première fois que vous rencontrez quelqu’un qui veut vous manger.”

David: Où étaient ces sites? Avez-vous obtenu des renseignements précis sur l’endroit où se trouvaient ces sites souterrains qu’ils avaient déménagés?

Corey: Oui. C’était dans la région d’Anshar. En fait, Gonzales les découvrit parce que l’Anshar se cachait et s’en allait dans cette caverne où il y avait un mur solide qu’ils traversaient, et il trouva un moyen, après des semaines, de se précipiter et de trouver un petit trou qu’il pouvait regarder à travers pour voir où ils allaient.

Il vit la rencontre d’Anshar avec des géants aux cheveux roux qui gémissaient, pleuraient et sonnaient horribles.

C’est peu de temps après, je suppose, qu’il a commencé à lire et à discuter avec eux avant que l’Anshar ne le mette à la porte.

David: Nous sommes donc essentiellement à court de temps pour cet épisode, mais je suis intéressé par votre spéculation sur la façon dont ces géants s’intègrent dans l’image globale de l’Ascension et comment nous nous transformons en êtres comme l’Anshar.

Quelle est la raison pour laquelle on vous montre ces trucs?

Corey: La raison pour laquelle je pense que cela se produit est que ces êtres, même s’ils ont été créés et qu’ils ont fait des choses mauvaises, nous sommes tous karmantiquement connectés.

Et tout comme les Blue Avians voulaient passer à l’octave suivante, mais ils ne pouvaient pas parce que nous agissions comme un parachute, parce qu’ils avaient des liens karmiques avec nous, c’est un peu la même chose qui se passe avec tous ces autres êtres.

On se soulève tous et on bouge ensemble, ou personne ne bouge.

David: À un moment donné, toi et Gonzales avez dû finir cette conversation sur les géants. Que s’est-il passé ensuite?

Corey: Aree et sa sœur nous ont rendu visite à Gonzales et moi pendant un certain temps. Et des Anshar se rassemblaient autour de nous. . . s’éloignaient un peu plus de Gonzales que de moi à ce moment-là.

À ce moment-là, la sœur d’Aree a dit: “Il est temps pour nous de nous préparer à rencontrer les nouveaux gardiens”. Et tout le monde était très excité.

On a donc mis fin à la conversation. Certains des aînés m’ont invité à revenir et à rester plus longtemps. . . plus tard, dans des mois.

David: Comment t’appelaient-ils quand ça se passait?

On m’appelait le Hanush.

David: Vraiment?

Corey: Oui.

David: D’accord.

Corey: Tout le monde s’est réuni dans la zone commune pour dire au revoir.

Et nous avons dit au revoir. Nous avons suivi la même route pour revenir à bord de l’embarcation Anshar sur le toit du bâtiment en dôme, puis nous sommes sortis de l’anomalie.

David: Hum. Il s’est passé autre chose avant que tu rentres chez toi?

Corey: Oui. Je n’ai pas vraiment pu rentrer chez moi. . .

David: Oh!

Corey:. . . encore. Nous avons débarqué l’embarcation d’autobus d’Anshar, nous sommes retournés à pied dans le complexe du temple et, encore une fois, il y avait encore plus de lignes de personnes qui se dirigeaient vers le système de tunnel qui menaient à l’endroit où se trouve la salle de nettoyage que je décrivais auparavant.

Aree et sa sœur m’ont accompagné, moi et Gonzales, pour franchir la ligne. Nous sommes passés devant tout le monde, avons marché jusqu’au front, et nous avons fait la cérémonie de purification.

J’ai plié mes vêtements, et j’allais les mettre à côté de ceux de Gonzales sur ce piédestal qui était en demi-lune, en demi-cercle dans cette pièce, dans la salle de nettoyage, mais Aree avait une sacoche sur son épaule, une sacoche marron clair, et elle l’ouvrit et me l’a tendue et m’a indiqué que je devais mettre mes vêtements là-dedans.

Je regardais autour de moi et j’ai vu des représentants des sept groupes de la Terre intérieure que j’avais rencontrés la première fois que j’y étais.

David: Maintenant, est-ce qu’ils portaient les mêmes amulettes que quand vous les avez vus pour la première fois?

Corey: Oui. Ils portaient des amulettes et des tuniques blanches.

David: Intéressant. C’est tout le temps qu’on a dans cet épisode. Je veux te remercier, Corey. C’est une information fascinante. Et je veux vous remercier de nous avoir regardé.

Divulgation Cosmique – Les tragiques conséquences à bord d’un vaisseau Maya

David Wilcock: Bienvenue à « Cosmic Disclosure ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec Corey Goode pour quelques mises à jour très excitantes provenant de la fine pointe de la transformation de notre système solaire.

Corey, bienvenue à l’émission.

Corey Goode: Merci.

David: Pourriez-vous nous dire exactement ce qui vous est arrivé? Donnez-nous simplement un résumé général de certains des points de discussion de ce qui vous est arrivé en décembre 2017.

Corey: Voyons voir. J’ai reçu un certain nombre de breffages de l’Alliance terrienne au cours des trois derniers mois.

De plus, l’Alliance SSP est apparue beaucoup plus souvent et a montré de nouveau son visage.

David: Hum, c’est bien.

Corey: Et j’ai aussi passé du temps avec l’Anshar.

David: Pourriez-vous nous expliquer comment ce nouveau chapitre a commencé pour vous, parce qu’on aurait dit que les choses se sont calmées pendant un certain temps?

Corey: Eh bien, ils l’ont fait, mais je suppose que beaucoup d’entre eux. . . pendant une dizaine de semaines, je recevais l’information rêvée dont j’avais besoin pour me préparer à une rencontre importante avec les Avians bleus et la Super Fédération.

Et ils m’ont aussi averti que je devais me préparer à une réunion avec le. . . Je pense qu’ils les appelaient le Conseil de Saturne. . .

David: C’est vrai.

Corey:. . . qui allait être une introduction à deux des nouvelles espèces de Gardiens.

David: Bien sûr. Et les deux termes, “Conseil de Saturne” et “Gardiens”, sont largement utilisés dans la Loi de Un. C’est donc très intéressant.

Corey: Exact.

David: La première de ces aventures que vous avez vécues à la mi-octobre 2017. Pouvez-vous donc nous décrire ce qui s’est passé à l’époque, et comment tout cela commence-t-il?

Corey: Exact. Nous nous préparions à déménager, et ma femme était très occupée à emballer les caisses et les boîtes. Et il était environ trois heures du matin, j’étais assis dans mon salon avec des boîtes et des caisses partout.

Soudain, il y a eu un éclair. Et maintenant, je suis sur le vaisseau maya.

Mais je me suis retrouvé dans une situation très pénible sur le vaisseau maya.

Normalement, quand j’y vais, c’est très serein. Je suis guidé dans une salle où, vous savez, on m’examine, et ils travaillent sur moi pour cette question de démence temporelle sur laquelle ils travaillent.

Mais cette fois c’était un environnement très effréné. C’était étrangement silencieux. Mais tout de suite, Gonzales m’ a attrapé par le coude et a commencé à me tirer vers une porte ouverte – l’une des portes à double largeur – qui entrait dans la salle d’examen.

Alors, il m’attrape par le coude et me tire, et il me dit: “On n’ a pas le temps de m’expliquer. J’ai juste besoin que tu y ailles et que tu te laisses voir.”

Et j’avais une main sur la cloison, et mes pieds plantés, et il me tire, et je demande: »Qu’est-ce qui se passe? Que se passe-t-il? »

Et lui aussi. . . Je pense qu’il est sur le point de m’expliquer quand il me dit: “Tu as juste besoin qu’on te voie.” Et il m’ a poussé à travers la porte.

Pendant que je me faisais tirer vers la porte, j’ai vu les Mayas entrer et ils avaient ces choses bizarres dans leurs mains qui ressemblaient à ça. . . un peu comme une tête de hache – comme une tête de hache à deux lames.

Mais, je veux dire, ce n’était pas pointu. C’était juste sa forme.

Et ils les tenaient dans leurs mains comme ceci [Corey a chaque main sur chaque bord et tenant la tête de hache devant lui avec la surface plate face à l’ennemi], un peu comme un bouclier et une arme, et ils la tenaient et marchaient, un peu courbés.

David: Hum!

Corey: Il était donc évident qu’il se passait quelque chose de différent.

David: Eh bien, c’est un peu étrange parce que vous décrivez typiquement l’ambiance là-bas comme étant très vibrante, cicatrisante et paisible.

Corey: Oui, c’est normalement très serein. Et cette fois, je veux dire, comme je l’ai dit, il y avait une énergie très frénétique.

Une fois que j’ai été poussé à travers la porte, j’ai vu pourquoi. J’ai regardé, et de façon périphérique, j’ai vu des Mayas allongés sur le sol avec ces instruments à tête de hache, des armes, qui flottaient.

David: Hum.

Corey: Et ils étaient évidemment morts. Leurs corps étaient tordus et visiblement morts.

Mais ce qui a attiré mon attention, c’était de l’autre côté de la pièce: cet être qui se trouvait dans un champ à effet de mirage qui ressemblait à une bulle. Et il flottait au-dessus du sol.

Et c’était un Reptilien, mais il avait des caractéristiques très humaines, je veux dire, des lèvres d’apparence humaine, les pommettes.

David: Hum!

Corey: On aurait dit que la peau de serpent s’étendait sur un type humain. Il avait un crâne légèrement allongé.

Ses yeux étaient jaunes et ses pupilles étaient noires.

Comme avec le Reptilien royal blanc, celui qui m’a saisi psychiquement. . .

. . . sa pupille faisait ceci [Corey déplace son pouce et son index ensemble et séparément] – en s’ouvrant et se fermant à un rythme.

Et il portait. . . Il n’ y avait pas de chaussures, mais il avait presque noir avec une seule pièce d’aspect métallique qui ressemble presque à un pantalon de yoga qui s’accroche à vous.

7_body_view_of_reptilian_590d1f6bfec6fe9632e1a3c173a8de05_1600x0

David: Hum.

Corey: Il portait ça. Et puis il avait une cape – une cape assez complexe. Il flottait au-dessus du sol, et ses yeux s’ouvraient et se rétrécissaient… Et  les  Mayas  étaient  engagés  avec  lui.

Alors, je pensais que j’allais entrer en contact avec lui.

Puis, ce qui s’est passé, c’est qu’il a tourné la tête pour me regarder, et ses yeux ont fait: “Vwoom!”, jaune, solide. Et il a commencé à m’appeler par le nom “Hanush” qu’ils m’ont donné. Et juste au moment où il était sur le point de m’adresser la parole, j’entendis un “claquement” retentissant, et il tomba par terre.

David: Hum! Cela impliquerait donc qu’il a été distrait par le fait que vous étiez suffisamment présent, pour qu’ils aient cette petite fenêtre étroite pour l’attraper.

Corey: Oui. Je croyais qu’on me faisait venir pour négocier ou communiquer, mais on m’amenait pour le distraire.

David: C’est donc un point très intéressant. Quand ce Reptilien t’appelle par ce nom, tu dis “Hanush”, et que ça sonne pour moi, comme “Chanokh”. Quand je dis ça, tu trouves cela normal? L’avez-vous entendu prononcer ainsi?

Corey: Oui, oui. Ils prononcent le tout un peu différemment. C’est un nom qu’ils m’ont donné dès le début, mais quand ils m’appellent par ce nom, je ne sens pas cette énorme connexion énergétique ou de connexion à l’égo.

David: C’est vrai.

Corey: Mais dès le début, on m’appelait Raw-Hanush, ou Chanokh.

David: Chanokh.

Corey: Ouais, – Eir.

David: Donc, la raison pour laquelle je dis cela, si précisément, est que c’est en fait un mot hébreu que la plupart des gens identifieraient comme “Hénok”. Et vous m’avez vu présenté le Livre d’Hénoch, et la chose vraiment intéressante à ce sujet est: Il est aussi vieux que le livre de la Genèse. C’est très intéressant, parce qu’il parle des géants sur Terre, qui sont des cannibales, et que le Grand Déluge a été créé pour nettoyer la Terre, de tout le mal qu’ils faisaient aux humains. Chanokh, dans ce livre, était la personne que ces êtres maléfiques, appelaient “Les Observateurs”, ils avaient l’habitude de communiquer avec les gentils, qu’on appelait les “Elohim”.

[Note SM : Ceci est une référence aux informations transmises dans le livre : “Le Livre de la connaissance, les clés d’Énoch” disponible ici : http://stopmensonges.com/stopmensonges-boutique-livres-sur-la-spiritualite-leveil/]

Donc, quand on a étudié l’étymologie de Chanokh, ça veut dire “messager”.

Corey: Oui.

David: Comment ça te frappe? On dirait qu’il n’y a pas d’accident, s’ils t’ont donné ce nom.

Corey: Non. Mais d’après ce que j’ai appris, ce n’est pas le cas. . . C’est un titre. Ce n’est pas un nom. Je ne dis pas que j’étais Enoch, et je suis de retour, tu sais.

David: C’est vrai.

Corey: Loin de là. Chaque fois que j’ai parlé aux Blue Avians de la réincarnation, ils disent toujours: “Nous sommes un, ou nous ne sommes pas tous un”.

David: C’est vrai.

Corey: [C’est] l’un des deux. Donc non, c’est plus un titre.

David: Quel était le lien entre cet être Reptilien, et ce titre de “Hanush” ou “Chanokh”?

Corey: Eh bien, il m’a reconnu comme cette position, et soit il a été pris au dépourvu, soit il a respecté la situation au point de penser qu’il allait probablement y avoir un dialogue, au point qu’il a désengagé une bataille et qu’il a tourné son attention vers moi, alors que cela pouvait de toute évidence être mortel.

David: Quelle était donc l’idée de savoir comment il est arrivé là? Et que se passait-il avec cette histoire? Vous avez d’autres informations?

Corey: Oui, mais un peu. . . Je vais vous le dire tout de suite, parce que certaines des informations que j’ai reçues plus tard, parce que les choses se sont passées si rapidement, même après cela.

David: Hum.

Corey: Ce qui s’était passé, c’est que les Mayas avaient ramassé ce prisonnier politique quelque part dans le sud de l’Afrique. Ils avaient fait une opération et l’avaient enlevé. Mais d’après ce qu’on me dit, ils ont surestimé leurs capacités, et sous-estimé celles de cet être. Ils pensaient qu’ils allaient pouvoir s’en emparer en un clin d’œil, puis le mettre immédiatement en stase, et cela n’ a pas fonctionné comme ça.

David: Maintenant, l’Afrique, c’est-à-dire une base souterraine?

Corey: Une ville souterraine, me dit-on.

David: Hum. Vous savez pourquoi c’était un hybride humain-draco?

Corey: Non, mais comme je l’ai dit, je n’avais jamais vu ce type avant. C’était évidemment très important.

David: C’est vrai.

Corey: Tu sais, ça ressemblait à un prince ou quelque chose comme ça.

David: Est-ce que c’était une hauteur plus conventionnelle par rapport à nous, que le Royal Draco que vous avez vu?

Corey: Oui. Il mesurait environ 1m70, 1m80.

David: D’accord.

Corey: Et la structure osseuse était très humaine.

David: Que s’est-il passé ensuite? Vous avez dit qu’il avançait très vite.

Corey: Oui. Apparemment, ils faisaient une sorte de transfert de prisonnier qui a mal tourné. Et on m’a amené au milieu de tout ça. Et Gonzales disait: “Attends. Ce n’est pas encore fini. Laisse-les voir tout ce que tu as vu.” Et je ne sais pas encore qui sont ces “ils”. Gonzales fait de son mieux pour expliquer ce qui se passe, mais on n’a pas le temps.

En gros, il m’en a parlé: “Nous faisions un transfert de prisonniers. Il était très important que nous livrions cet être vivant là où nous allions. “Nous avons besoin que tu ouvres ton esprit et qu’ils voient tout.” Et avant que je ne puisse protester, et posez d’autres questions – un autre flash!

Il regardait l’un des Mayas en particulier. La pièce en était remplie.

Il regardait l’une d’entre elles, qui se trouvait sur une de ces consoles sur laquelle flottaient les symboles clignotants.

Et on a fini dans la caverne.

Et l’être qui a été tué était au moins à 20 ou 30 pieds de moi – son corps. Quand nous sommes apparus dans la caverne, il était à mes pieds. Et sa cape était étalée, en quelque sorte, et elle a basculé sur sa tête.

David: Tu vois ce corps devant toi, mais son visage était il couvert ?

Corey: Non. Eh bien, c’est juste un peu comme ça qu’il se couchait – au hasard. Il était étendu un peu sur le dos contre un rocher qu’il a apparu sur le dessus, un peu de cette façon avec ses bras ensemble, et la cape était dehors de l’autre côté. . . et ensuite un peu trop. C’était juste un peu dû au hasard comme il était.

David: D’accord.

Corey: La cape était blanche, verte, marron et bleue – les couleurs. La queue d’un serpent blanc se trouvait sur une épaule, et elle descendait à l’arrière de la cape et montait et descendait à plusieurs reprises, environ quatre ou cinq fois. Et puis la tête s’est levée au-dessus de cette épaule [Mouvements de Corey à l’épaule droite] et était comme ceci
avec la queue. (Corey a sa main droite, représentant la tête du serpent, sur sa poitrine pointant vers sa main gauche, représentant la queue du serpent, qui est sur le côté gauche de la poitrine de Corey pointant vers la ” tête “).

Et la cape était bleue et ressemblait à de l’eau, comme un fond d’eau, et le serpent blanc ondulait de haut en bas.

Puis j’ai vu des tiges brunes sortir du serpent, comme si le serpent était une sorte de plante. Et puis il y avait ces

feuilles vertes très brillantes, énormes, ressemblant à des fougères.

David: Étiez-vous seul dans cette grotte? Qui d’autre était là?

Corey: Non, il y avait une poignée de Mayas, puis Gonzales et moi.

David: D’accord.

Corey: Nous levons les yeux et il y a comme deux plateaux – la paroi de la caverne et deux plateaux. Et environ cette grande [Corey a un pouce et un index écarté d’environ trois pouces], ou ces figures sont sorties.

D’un côté, je voyais qu’ils étaient nordiques. Et il y avait aussi ce qui ressemblait aux Ebens, un peu, une sorte de peau orangée et une tête en forme de poire.

David: Juste pour être clair, quand vous dites “à propos de cette grande”, c’est exactement ce à quoi ça ressemblait de votre point de vue.

Corey: Perspective. D’accord.

David: D’accord.

Corey: D’accord, perspective. Vous savez, ils mesuraient à peu près [semble avoir une taille d’environ 3 po]”. . .

David: Bien sûr.

Corey:. . . à peu près comme ça.

Et de l’autre côté, ces êtres bizarres à l’air reptilien sont sortis, mais je ne voyais pas les détails. Je voyais qu’il y en avait deux types différents. Et de part et d’autre, ils ont continué à faire marche arrière comme s’ils regardaient en arrière, comme chercher une approbation ou un rapport ou quelque chose du genre. Puis aussitôt, ils ont tous, en chœur, commencé à communiquer ou à se connecter avec mon esprit. C’était comme un refrain. . . C’était intéressant. . . C’était un peu différent de ce que j’ai connu auparavant. Et puis, ils ont rejoué la scène à partir du moment où je suis apparu sur le navire maya encore et encore dans ma tête, comme beaucoup de fois. Et puis ils se sont désengagés. Et quand ils se sont désengagés, j’ai jeté un coup d’œil et j’ai vu Gonzales et quelques autres Mayas qui vivaient le même processus.

David: Donc ils rejouent la scène. Tu as senti une sensation de fièvre émotionnelle? Qu’en pensaient-ils? Étaient-ils heureux? Étaient-ils tristes?

Corey: Eh bien, les Mayas étaient contrariés parce que nous étions censés livrer cet être vivant.

Les autres êtres ne m’ont pas impressionné.

David: Alors, y avait-il d’autres informations qu’ils vous ont transmises en plus de simplement de rejouer la scène?

Vous en avez entendu parler?

Corey: Non.

David: D’accord.

Corey: Ils étaient juste là, en train de m’utiliser comme clé USB.

David: Hum. Je passais en revue ce que tu avais dans la tête.

Corey: Oui.

David: Est-ce qu’il y avait quelque chose d’inhabituel dans la façon dont ils vous accédaient par télépathie qui était différent de ce que vous avez vécu auparavant?

Corey: Oui, c’était tous en même temps. C’était comme un refrain.

Et puis, certains voulaient le revoir et d’autres voulaient voir différentes parties. C’était donc disloqué par la façon dont il jouait dans ma tête. Ce n’était pas toujours linéaire. Il sautait partout.

David: Donc, après qu’ils se soient mis en rapport avec vous, que se passe-t-il ensuite?

Corey: Je suis renvoyé chez moi dans le même flash.

David: Vraiment?

Corey: Pas d’explication.

David: Aucune information.

Corey: Rien. J’ai rencontré Gonzales à quelques reprises depuis, mais je n’ai pas eu l’occasion d’entrer dans les détails.

Vous savez, c’était évidemment très important. Il serait intéressant de savoir s’il y a des infos sur cet être disparu de cette ville en Afrique.

David: De façon générale, il me semble que ce type de prisonnier politique n’aurait pas été capturé, s’il n’y avait pas déjà eu quelques grandes victoires pour l’Alliance SSP. Vous pourriez donc essayer de spéculer à nouveau. . . Diriez-vous qu’il s’agit d’une sorte de développement très long dans cette guerre – comme une sorte de conclusion finale de la fin du jeu – de type développement?

Corey: Oui, c’est certain. . . et beaucoup de mes rencontres ont diminué, parce que nous sommes en phase opérationnelle.

David: C’est vrai.

Corey: L’Alliance Terrestre travaille sur le plan opérationnel, pour mettre fin à cette Cabale / Deep State.

Maintenant, à tous les niveaux, il se passe la même chose. Nous avons, vous savez, l’Alliance du SSP voit une occasion de revenir maintenant. Beaucoup de personnes clés ont été tuées ou ont disparu de leur organisation.

David: C’est vrai.

Corey: Et ils ont fait quelques ajouts intéressants, dont nous parlerons plus tard.

David: Vous avez déjà mentionné qu’il y a un délai optimal pour obtenir une divulgation complète.

Il est très intéressant pour moi de noter le parallèle entre ce Reptilien apparemment très haut gradé, qui est appréhendé par l’Alliance SSP, et les exposés que nous avons eu sur Terre, au sujet de l’arrestation d’un nombre croissant de Cabaliens de haut niveau sur Terre.

D’après ce que vous avez entendu de la part de l’Alliance SSP, et nous pouvons en tenir compte jusqu’à aujourd’hui, pensez-vous que nous pourrons obtenir une divulgation complète, et ne pas être bloqués dans une divulgation partielle après 50 à 100 ans?

Corey: C’est le but de l’Alliance SSP. Et ils ont quelques astuces dans leur manche, et que je ne vais pas entrer dans le vif du sujet, mais s’ils vont se retirer si on pousse un récit de divulgation partielle.

David: Hum.

Corey: Mais pour la plupart, l’Alliance Terrestre et le Programme Spatial Secret du Complexe Militaire-Industriel (MIC SSP), ils sont d’accord pour dire que le public ne peut pas absorber tous ces renseignements en même temps. Ils pensent qu’il faut prolonger cela de 20 à 50 ans.

David: D’après votre expérience de notre contact avec des millions de personnes, pensez-vous que c’est vrai?

Corey: Non. Je veux dire, ça va évidemment être une période difficile. On en a déjà parlé. Tu sais, ce ne sera pas un moment de kumbaya où tout le monde se tient la main et chante. Ce sera plus une période de rage et de karma qu’autre chose.

David: Pensez-vous qu’un calendrier de divulgation complète, inclurait les personnes qui découvrent que bon nombre d’entre nous ici ont une génétique extraterrestre, ou des groupes d’appartenance, et que nous sommes enlevés par nos groupes d’appartenance, et que nous sommes ensuite enlevés de nouveau par le SSP?

Cela ferait-il partie de la divulgation complète si cela devait se produire?

Corey: Cela fera absolument partie de la divulgation complète. Et beaucoup d’entre eux, je suppose, nos cousins cosmiques des 52 étoiles locales de la grappe stellaire locale, ne vont pas laisser une Divulgation Partielle se produire.

Un grand nombre de ces groupes se sont fait dire qu’ils doivent divulguer les ET, ou les ET vont le faire eux-mêmes. Et beaucoup d’entre eux sont les gens ET qui attendent de venir nous aider.

David: Pouvons-nous passer à l’événement suivant qui vous arrive et qui a une certaine signification?

Qu’avez-vous ressenti à l’idée d’être utilisé pour tuer cet être?

Corey: Eh bien, c’est arrivé si vite que je ne savais pas vraiment ce qui se passait, jusqu’ à ce que le déclic se produise.

C’était un cliché très audible.

David: Était-ce le cou qui s’est cassé, ou…?

Corey: Oui.

David: D’accord.

Corey: Oui, sa tête était tournée et tordue.

David: Vraiment?

Corey: Mais, je veux dire, je pensais que j’étais sur le point de m’interfacer avec cet être. Je n’attendais pas ça avec impatience, parce que j’avais des flash back de ma dernière rencontre avec le Draco Royal blanc.

David: Absolument.

Corey: Je n’étais pas très heureux d’avoir été utilisé. Je me suis sentie manipulée. Mais en même temps, j’ai été capable de justifier en quelque sorte, pourquoi je l’ai été, avec ce qui s’est passé par la suite.

David: Donc soyons juste clairs sur quelque point ici, et s’il vous plaît, ne le prenez pas mal, mais vous n’avez pas de superpuissances. Je n’ai pas de superpouvoirs. Nous ne sommes que des gens normaux qui se sont retrouvés dans ces positions étranges. Pourquoi pensez-vous qu’ils prendraient un type ordinaire comme vous, et le jetteraient dans ce genre de rôle, où il serait l’intermédiaire entre les méchants et les gentils?

Corey: La plupart du temps, ce n’est pas être un intermédiaire. La plupart du temps, il s’agit simplement d’être témoin. S’ils m’ont fait témoigner quelque chose au nom de notre conscience collective, cela entre dans ma conscience, et puis s’infiltre dans la conscience de tous les autres.

C’est  donc  une  sorte  de  Loi  Cosmique  avec laquelle ils ont à faire, quand ils travaillent avec des groupes.

David: Donc cet être reptilien, ils essayaient de le garder en vie. Et s’ils l’avaient gardé en vie, quelle aurait été la fin du jeu?

Corey: Tout d’abord, vous pouvez toujours recueillir des renseignements, vous savez, des interrogatoires. Mais la raison pour laquelle ils le voulaient vivant, est que les êtres à ce niveau sont tellement avancés, que si vous les tuez, ils se réincarneront simplement avec la pleine connaissance de qui ils sont, et ce qu’ils seront dans une autre forme de vie.

David: Hum!

Corey: C’est un petit truc. Ils ancrent la conscience au corps en les plaçant dans un sommeil cryogénique, ou stase.

David: Bizarre.

Corey: Et c’est un autre genre de Loi Cosmique bizarre, que je ne comprends pas tout à fait. Mais ce qui est intéressant, c’est que dans notre système solaire, il y a un certain nombre de prisons, certaines très anciennes, dont l’une est un astéroïde qui a été évidé, et c’est plein de cryo-prisonniers.

David: Dans la Loi de l’Un, ils parlent toujours de la Première Distorsion de la Loi de l’Un – Première Distorsion, Première Distorsion (Libre Arbitre). Et ils n’arrêtent pas d’en parler. Et ils disent que c’est la loi principale sur laquelle l’univers est. Alors, comment pensez-vous que ce concept de la Première Distorsion, comment ils essaient toujours de protéger la Première Distorsion, pourrait-il se rapporter au fait que l’Alliance SSP a dû parler aux Gardiens à travers vous, et au fait que les êtres négatifs doivent aussi parler aux Gardiens à travers vous?

Comment pensez-vous que cela préserve le Libre Arbitre? Pourquoi doivent-ils le faire de cette façon?

Corey: Eh bien, je veux dire, ils font tout d’une manière bizarre – je veux dire, même la façon dont ils m’ont approché.

Au début, ils devaient m’approcher en rêve. Et puis, en gros, négocier avec mon moi supérieur pour savoir si j’allais avoir des rencontres physiques ou ce que je devais faire pour m’y préparer.

C’est donc un chemin. C’est toujours un chemin.

David: Je trouve très intéressant, Corey, que l’Alliance du SSP capture maintenant des prisonniers de très haut niveau, peut-être pour la première fois. Et il semble que l’Alliance ici sur Terre, capture aussi pour la première fois des prisonniers de haut niveau, tel les gens de la Cabale.

Pourriez-vous nous donner une idée de ce que sont ces développements sur Terre, et nous dire où cela nous mène à court terme, ou plutôt un court terme raisonnable?

Corey: Eh bien, les développements sur Terre vont devoir rattraper ceux qui se sont produits récemment dans les cieux, je suppose, comme vous diriez. Et, vous savez, nous aborderons en détail le fait que les humains vont avoir l’occasion de se gouverner, de ne pas avoir à faire face aux races exotiques qui arrivent et qui bricole notre génétique.

Il y a un nouvel âge d’or que l’on va nous présenter, et la façon dont nous abordons l’entrée dans cet âge d’or, va nous permettre de voir dans quelle réalité temporelle nous allons nous retrouver. Mais NOUS, on aura le contrôle.

Nous ne serons pas gérés. On va s’autogérer.

David: Donc, une fois que nous nous seront libérés des règles Draco, comment cela affectera-t-il la façon fondamentale dont notre société fonctionne – disons l’éducation, le gouvernement, la médecine, la philosophie, la religion – des choses comme ceci?

Corey: Eh bien, ce que nous voyons sur Terre, c’est le début de leur élimination de ce système de contrôle, et surtout de contrôle mental. Quand, comme je l’ai dit, les événements terrestres rattraperont ce qui se passe dans le cosmos, alors nous aurons une ère d’information ouverte.

Nous allons recevoir les bons modèles physiques, les bons modèles mathématiques. Nous allons en apprendre beaucoup plus sur notre cosmos, et nous allons devenir une partie de ce voisinage cosmique en tant que civilisation interstellaire. Ce sera une période très excitante pour nous tous.

David: Eh bien, c’est un message très positif. Et je tiens à vous remercier encore une fois pour votre bravoure, en vous avançant et en nous transmettant ce message. Et je veux vous remercier de m’avoir observé.

C’était la “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, qui vous apporte les dernières mises à jour avec Corey Goode.

Crédits d’Art Design: Arthur Herring Art – Retrouvez-le sur Facebook

@Facebook. com/vashta. art

www.vashta.com

Daniel Gish – gishdesigns. wix. com/hom

Divulgation Cosmique : Fin de la Super Fédération

David Wilcock: Bienvenue à “Cosmic Disclosure”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Et ici encore, avec cette fascinante aventure interdimensionnelle, Corey Goode.

Corey, bienvenue dans l’émission.

Corey Goode: Merci.

David: Donc, là où nous nous étions arrêtés pour la dernière fois, vous aviez eu une expérience concernant cet être reptilien que vous n’aviez jamais vu auparavant, où vous étiez presque utilisé comme un pion dans une plus grande bataille cosmique.

Que s’est-il passé après cette expérience bizarre?

Corey: Eh bien, je rencontrais encore régulièrement Gonzales, et c’était surtout de nature médicale.

Mais c’est bientôt que j’ai commencé à faire ces rêves là où je rêvais que j’étais de retour dans l’une des sphères. Ou je rêvais que nous étions dans mon salon en train de converser.

David:”Nous” qui?

Corey: Teir-Eir.

David: D’accord.

Corey: Oui, le principal Blue Avian avec qui je communique est Teir-Eir.

David: D’accord.

Corey: Et il s’approchait de moi en rêve. Et beaucoup étaient… je faisais un rêve normal, et puis il se transformait en rêve ou il était là.

Donc, si je faisais un rêve que j’étais à la campagne, par exemple, tout d’un coup, il essaimait dans ce rêve et puis en quelque sorte. . . il le reprenait.

David: Hum!

Corey: Et pour l’essentiel, ce qu’il me préparait, c’est qu’il m’a dit: dans un certain nombre de jours, j’allais être élevé pour rencontrer la Super Fédération où Teir-Eir serait présent.

J’interpréterais ou transmettrais un message pour lui. Et peu de temps après, je me rendais au Conseil de Saturne pour saluer les deux nouveaux gardiens.

David: Et à ce stade, aviez-vous une idée de ce que signifiait “les deux nouveaux Gardiens” – qu’est-ce que cela signifiait réellement?

Corey: Oui. Pendant trois ans, presque maintenant ou plus, Teir-Eir m’a dit qu’à un moment donné, les Aviens Bleus et les êtres du Triangle d’Or allaient disparaître de notre réalité, et qu’un nouveau gardien, qui faisait partie de l’Alliance des Êtres des Sphères, allait entrer et nous aider à partir de ce moment-là.

David: Est-ce que vous aviez l’impression qu’il allait y avoir du stress pour vous dans cette réunion?

Pourquoi une telle préparation était-elle nécessaire dans ce cas?

Corey: Quand vous entendez dire qu’il y a une réunion de ce genre, il y a toujours du stress à l’avance, car ils ne vous donnent jamais trop d’informations à l’avance.

Habituellement, on est simplement plongé dans une situation et il faut y faire face.

David: Alors quand est-ce que la prochaine grande réunion s’est vraiment déroulée exactement?

Corey: Eh bien, le 16 décembre 2017, au milieu de la nuit, quand je me suis levé au milieu de la nuit, une sphère bleue est apparue dans ma chambre.

Donc, tu sais, c’est le genre d’avertissement que tu reçois.

J’avais des vêtements que j’avais mis à disposition pendant quelques jours et qui étaient plus agréables – plus comme les vêtements que je porterais sur “Cosmic Disclosure” -. . .

David: C’est vrai.

Corey:. . . parce que ça ressemblait à une réunion importante, et que je ne voulais plus me montrer en sous-vêtements, ce qui s’est passé dans le passé.

David: Ha, ha, ha, ha. En effet.

Corey: Alors ils. . . Je me suis levé. Je me suis habillé, et la Sphère m’a emmené.

David: Alors, expliques-nous ce qui se passe maintenant. La Sphère vient te chercher.

Corey: Oui.

David: Et où finissez-vous ensuite?

Corey: Je me retrouve à la Super Fédération, juste à l’extérieur de là… dans le hall d’entrée, juste à l’extérieur des portes principales de la salle de réunion, où les escaliers montent jusqu’aux portes principales.

Et il y a des plantes qui sont autour au bas de l’escalier. Et je suis apparu près de l’endroit où se trouvent les plantes.

Et je ne savais pas où j’étais pendant un moment. J’ai donc un peu reculé derrière les plantes pour me couvrir un peu, mais j’ai vu Gonzales et quelques Mayas qui se tenaient pas trop loin.

David: Mais je suppose que vous aviez déjà été préparé dans ces rêves qu’il y aurait une réunion de la Super Fédération. Alors vous vous êtes rendu compte que c’est ce à quoi vous aviez été préparé, n’est-ce pas?

Corey: Oui, mais quand tu dis “préparé”, ils disent juste qu’il va y avoir une réunion. Et c’est toute la préparation que tu as…

David: Ah.

Corey:. . . aucune autre information.

David: D’accord. Qui vous a parlé en premier, et ensuite?

Corey: Gonzales m’a vu là, debout, tout mal à l’aise, et il a tout de suite quitté les deux personnes avec qui il était et s’est dirigé directement vers moi.

Il m’ a secoué les épaules et m’ a dit : “Es-tu prêt ?”

Et j’ai dit:”Prêt pour quoi?”

David: Ha, ha, ha.

Corey: Je n’ai aucune idée de ce qui se passe. Et il était juste… il souriait, et il était très optimiste. Et il disait : “C’est typique!” ce genre de choses.

David: Alors où t’emmène-t-il? Que se passe-t-il ensuite?

Corey: Eh bien, nous montons tous les escaliers, nous passons par la porte principale, la porte du milieu, et comme nous le faisons, la salle de réunion est bondée. Ça l’est. . . Je n’ai jamais vu autant d’êtres là-bas.

Et, vous savez, il y a beaucoup d’êtres ET complètement différent des humains. Mais il y avait beaucoup de gens qui semblaient énormément aux humains.

David: Dans le sens très humain – ils pourraient marcher dans la rue?

Corey: Vous savez, quand Columbus a visité les États-Unis pour la première fois et qu’il y a vu les Amérindiens, ils n’avaient jamais vu ce genre d’humains.

David: C’est vrai.

Corey: Et c’est le même type d’expérience. Vous ne regardez qu’une race ou un type d’être humain différent.

David: Hum. D’accord. Il y a donc beaucoup de monde. Et comment était l’ambiance dans la pièce?

Corey: Il y avait beaucoup d’excitation.

Et ce n’était pas calme dans cette pièce. Il y avait beaucoup de mouvements, de murmures.

Mais pendant que je me faisais conduire, il me guidait à travers la foule dans cette zone de marche ouverte vers la chaise qui nous était destinée.

Et ce que je veux dire, c’est qu’il y a des places assises en fer à cheval où il y a une chaise principale qui est un peu surélevée, puis trois chaises plus petites qui sont en dessous dans une demi-lune.

Et nous marchions vers celle qui nous était destiné.

Et alors que nous passions devant, je regarde à ma gauche, et il y a cinq êtres aquatiques que je n’avais jamais vus auparavant.

Il y avait un cylindre, comme un cylindre atmosphérique, flottant du sol à peu près un pied ou deux, c’était juste de l’eau.

David: Hum.

Corey: Il n’y avait pas de verre, pas d’appareil branché – rien. C’est juste de l’eau dans un cylindre à champ de force. Et là-dedans, il y avait ces êtres aquatiques.

Cet être, quand il était dans l’eau, on aurait dit qu’il avait des pieds, mais ils ressemblaient en quelque sorte à des pieds de morse. C’était comme une queue de morse.

Quand il n’avait pas la queue dépliée, on aurait dit des pieds qui pendaient. Et puis pour garder sa position en haut et en bas, sa queue serait faite comme ça [Corey relâcherait tous ses doigts des deux mains vers le sol, puis les refermerait et ensuite répète le mouvement] pour aider à la garder en haut et en bas.

Et ça ressemblait à un corps de morse remontant jusqu’au torse.

Et quand on arrive à la tête, il y avait ça… C’était presque comme des lèvres de lamantin des deux côtés, très grandes, qui ouvriraient sa bouche en une courbe, dans un ovale comme celui-ci, [Corey crée un ovale avec les deux mains] pour aspirer de l’eau.

Et puis il lançait deux jets d’eau sur le dos de son cou, derrière lui, à l’endroit où serait son oreille.

C’est ce qui le maintenait comme il le voulait.

David: Parlons un peu des yeux et de la façon dont le reste de la tête a regardé pendant un moment.

Corey: La chose la plus frappante était cette chose d’aspect ballon qui flottait au-dessus de sa tête. Il avait une sorte de corde qui reliait là où se trouve son troisième œil, avec ce très grand ballon rempli d’un autre liquide.

Et quand il tournait la tête, ça bougeait aussi. C’était un peu transparent, ça se déplaçait quand il tournait la tête.

Et il était évident que cela avait quelque chose à voir avec la façon dont il communiquait et peut-être aussi avec la cartographie de son environnement.

David: Hum.

Corey: Ce qui était intéressant, cependant, c’est quand il l’a fait… et il ne communiquait pas beaucoup, mais il y a eu quelques éruptions plus tard, à l’endroit où de petits éclairs de lumière apparaissaient dans l’eau autour d’elle.

David: Hum. Donc ça aurait pu être bioluminescent d’une certaine façon?

Corey: D’une certaine façon, mais il semblait que tout ce qui se passait avec cela était mentalement à l’origine de cette situation.

David: Hum.

Corey: L’autre m’a immédiatement donné la chair de poule.

Il avait des dents en formes d’aiguilles très pointues.

Le crâne ressemblait à celui d’un singe rhésus.

On les appelait plus tard “singes de mer”.

Mais au fur et à mesure que son corps descendait, ses côtes étaient très fines, comme dans un serpent.

Et il est descendu et s’est effilé jusqu’ à ce qu’il se transforme en cette longue queue qui ressemblait un peu à la queue d’une anguille. C’est le plus proche de ce que nous avons vu sur Terre.

David: Vous avez dit que vous aviez un malaise autour de cet être. Pourriez-vous préciser ce que vous avez ressenti?

Corey: Je me sentais comme de la terreur dans le creux de mon estomac. Et il y avait beaucoup d’êtres bizarres. Donc, ne pas avoir de préjugés… je veux dire, quelque chose n’allait pas.

Et je me suis penché sur Gonzales. J’ai dit : “Cet être aquatique te donne la chair de poule?”

Et il s’arrêta, et il tendit sa veste et sortit un bloc de verre intelligent.

Il s’assoit là, y accède un moment et me le donne.

Et puis je le prends et je le regarde. Et c’est un rapport d’un bombardier qui, pendant la guerre de Corée, effectuait une mission de routine alors qu’il avait des problèmes mécaniques et qu’il devait finir par se jeter dans l’océan.

Mais l’amerrissage a réussi. . .

… alors que les occupants de l’avion, qui en comptait plus d’une douzaine, ont pu se ravitailler, déployer des radeaux et envoyer un signal Mayday.

Ils étaient donc simplement assis dans ces radeaux, attendant d’être recueillis et secourus.

Ce qu’ils ont rapporté par la suite, c’est qu’ils ont commencé à se séparer, alors ils ont sorti leurs rames, et ils essayaient de se rapprocher… il y avait trois radeaux.

Ils essayaient de réunir les trois radeaux pour augmenter leurs chances de survie.

Pendant qu’ils faisaient cela, ils ont vu une figure humaine bondir hors de l’eau, attraper un des hommes par leur gilet de sauvetage. . .

… et le tirer dans l’eau.

Et puis, il était sorti de l’eau en se balançant de haut en bas, essayant de le tirer sous l’eau, mais il ne pouvait pas à cause de son gilet de sauvetage.

Juste après, ils ont entendu des cris venant de l’autre radeau.

Et le radeau dont je vous donne le point de vue est celui du capitaine de l’avion et son second était sur ce radeau.

Une fois qu’ils ont vu une autre figure humaine sauter et attraper une personne et la tirer dans l’eau, ils se sont dit qu’ils étaient attaqués par des plongeurs.

Alors ils ont sorti leurs armes.

Et bien sûr, ils ont commencé à sauter hors de l’eau.

Ils ouvrirent le feu, et ils tuèrent trois d’entre eux.

Et c’était cet être qui me donnait la chair de poule – celui avec la queue d’anguille.

David: Cela aurait donc été très choquant pour les soldats, évidemment. Ils rencontrent quelque chose qui est clairement une forme de vie intelligente, mais qui n’a rien à voir avec un être humain ordinaire.

Corey: Ouais, c’était des monstres marins pour ces gars, en gros.

David: C’est vrai.

Corey: Donc, ce qui s’est passé, c’est qu’ils sont restés en défense les uns contre les autres jusqu’ à ce qu’ils soient secourus quelques heures plus tard.

Et deux des êtres morts ont été ramenés dans l’eau par leurs camarades, je suppose que vous les appelleriez. Et ils [les soudures] saisirent les épaules de l’autre et le soulevèrent jusqu’en haut, de sorte qu’ils avaient quelque chose à montrer.

Et quand ils ont été secourus par la Marine, la Marine a confisqué l’être.

Et le dernier rapport qui est sorti était que les hommes déliraient après avoir été dans les eaux glaciales toute la nuit et après avoir été attaqués par les requins.

David: Pourquoi pensez-vous que ces êtres seraient immédiatement si mauvais envers les humains si nous vivions ici?

Corey: Eh bien, ce sont des êtres aquatiques. Ils ont grandi dans un milieu aquatique. Ils ne… se mêlent pas aux étrangers, parce qu’ils ont des pictogrammes différents – un cadre de référence totalement différent, celui d’un être aquatique.

Ils sont ici pour étudier certains aspects de l’océan.

Non seulement peuvent-ils se soucier moins de nous et de ce que nous faisons, mais ils ne peuvent pas nous supporter, parce qu’ils nous considèrent comme polluant l’océan et ne vivant pas en équilibre avec l’environnement.

Et nous avons une incidence sur leur programme – le programme qu’ils font sous l’océan – leur programme génétique.

David: Et qu’est-ce que c’est exactement? La Terre leur appartient-elle?

Corey: Non,…

David: Se sentent-ils à leur place ici?

Corey:… mais il y a tellement de types de vie différents qui se développent ici.

Quand je parle des 22 expériences génétiques, je parle des humains.

Il y a d’autres choses dans l’océan qui sont très importantes pour les autres êtres d’autres planètes. Et ces êtres aquatiques ne sont pas très contents de la façon dont les humains ont traité l’océan.

Et ce qu’on m’a dit, c’est que la dernière chose que vous vouliez faire, c’était d’aller accidentellement dans une de leurs zones expérimentales, parce que si c’est le cas, ils vont attaquer avec des préjugés extrêmes. Ils n’aiment pas du tout les humains.

David: Zone d’expérimentation, mais qu’est-ce qu’ils expérimentent? Quelle est l’expérience?

Essaient-ils d’y créer de la vie? Sont-ils en train de reproduire quelque chose dans l’océan?

Corey: Ils étudient et gèrent le développement de la vie aquatique.

Non seulement ils apprennent à connaître d’autres formes de vie aquatique dans l’univers, mais ils sont capables de faire des expériences génétiques et de créer différents types de vie qu’ils étudient ensuite pour voir comment ils se comportent dans notre environnement.

Vous savez, certains d’entre eux vont donner certaines capacités, mais là où ils gagnent ici, ils perdent ici. Et ils ne survivent pas très bien dans notre écosystème.

David: Pourquoi les êtres n’essaieraient-ils pas de conclure une sorte de traité avec nous ou de conclure un accord quelconque? Pourquoi agiraient-ils d’abord en tirant d’abord, en posant des questions plus tard?

Corey: Ils sont venus ici pour faire des expériences dans les océans bien avant que nous ne soyons bipèdes.

David: Hum.

Corey: Je suis sûr qu’ils auraient préféré qu’une forme de vie aquatique devienne l’espèce dominante sur la planète, mais ce n’était pas le cas. C’était un mammifère.

Il s’agit d’une expérience sur les mammifères qui a été principalement établie.

Mais nos océans sont si diversifiés qu’ils ne peuvent pas ignorer la possibilité de profiter de cette diversité et de cette diversité génétique pour créer de nouveaux types de vie et en apprendre davantage sur leur propre type de vie.

David: Est-ce que ces deux êtres avaient de l’eau autour d’eux?

Corey: Oui.

David: D’accord. Et c’était le même genre de cylindre invisible?

Corey: Oui. J’en ai parlé à Gonzales. En gros, je me demandais : “Avons-nous tous ce genre d’assistance atmosphérique?”

Et il m’ a dit : “Cette station est incroyablement ancienne, intuitive et intelligente.”

Il a dit qu’à la minute où vous êtes amené, je veux dire, instantanément, quand vous êtes amené à bord de ce vaisseau, peu importe d’où vous venez dans l’univers, même s’ils n’ont aucune idée de ce qu’est votre environnement, un champ autour de vous apparaît qui vous donne la pression atmosphérique et barométrique exacte à laquelle votre corps est habitué.

David: Hum!

Corey: Et c’est invisible. Personne ne peut le voir.

On m’a donc dit que tous les êtres présents recevaient une forme d’assistance atmosphérique.

David: De toute évidence, il y a quelque chose qui se construit ici. Vous voyez ces êtres aquatiques.

Vous avez dit que Gonzales et vous étiez dans la zone en forme de fer à cheval.

Corey: Oui.

David: Est-ce que tout le monde est dans le même fer à cheval, ou est-ce que vous aviez une chaise plus proéminente?

Corey: Non, c’était comme tous les autres.

David: D’accord.

Corey: Et les trois chaises étaient vides, et Gonzales s’arrêta devant la chaise. Et j’ai regardé la chaise, et j’ai dit : “Alors, êtes-vous dans la chaise aujourd’hui, ou suis-je dans la chaise aujourd’hui?”

Parce que c’est ça… Quand on s’assoit là-dedans, c’est quand on communique avec le reste du groupe, comme dans les télécommunications géantes.

David: C’est vrai.

Corey: Quand je lui ai demandé ça, il a souri et a dit : “Non, tu es là-haut.” Et il montra du doigt la scène circulaire.

David: Hum.

Corey: Et aussitôt, j’ai senti cette grosse bosse dans ma gorge. Et toutes les autres chaises font face à cet endroit central.

David: Etiez-vous inquiet?

Corey: Oui. Je n’avais aucune idée, non seulement de ce qui se passait, mais aussi de ce qu’il fallait faire.

Et il m’ a dit:”Tout ce que tu as à faire, c’est monter sur scène et te dire : ” Je suis prêt.”

Il a fait une blague. Il a dit : “Ne vous inquiétez pas. Comment une rencontre entre les Gardiens et la Super Fédération peut-elle être une mauvaise chose?”

David: Vous dites que la Super Fédération est en dehors du temps, mais cela semble être une chose très inhabituelle néanmoins.

Corey: Eh bien, la station est en dehors du temps. Ces êtres ne restent pas dans la station tout le temps.

David: D’accord.

Corey: Ils retournent dans leur galaxie locale ou système stellaire.

David: Mais ce n’est pas habituel qu’ils puissent parler aux Gardiens, n’est-ce pas?

Corey: Non.

David: Combien de fois pensez-vous qu’ils auraient l’occasion de le faire?

Corey: Je ne sais pas s’ils l’ont JAMAIS fait.

David: Vraiment?

Corey: Oui.

David: Mais vous dites – pour revenir à l’histoire de notre émission – que la Ceinture d’astéroïdes était une planète qui a explosé il y a un demi-million d’années.

Cela a permis à ces êtres de venir ici. Cela a enlevé une grille protectrice et leur a permis de commencer à faire des expériences génétiques ici.

Vous dites donc qu’ils auraient pu avoir eu un demi-million d’années pour faire des expériences génétiques sans jamais entendre parler de ces gardiens auparavant?

Corey: Oui.

David: Vraiment?

Corey: Oui. Pas directement.

David: Donc c’est comme UNE GROSSE AFFAIRE…

Corey: Gonzales leur avait livré un message des Gardiens, mais ils n’avaient jamais été en présence des Gardiens.

David: Wow! Ce serait donc la première fois depuis un demi-million d’années qu’ils font cela qu’ils obtiennent une communication directe.

Corey: Pour autant que je sache.

David: Wow!

Comment avez-vous su quoi faire à ce moment-là? Quand tu y va, avec de toute évidence, aucune information dans sa tête.

Corey: Je suis monté sur scène. J’ai aussi fait une blague. J’ai dit : “On n’est pas obligés de porter ce stupide uniforme violet qu’ils m’ont fait porter la dernière fois?” Ils m’ont fait m’habiller avec ce truc bizarre violet. Je ne sais pas pourquoi.

David: D’accord.

Corey: Mais nous n’étions pas obligés de porter quoi que ce soit en particulier.

Je suis monté sur scène. Et j’ai regardé dehors, et tous les yeux ont été dressés sur moi à ce moment-là. Et j’étais extrêmement nerveux.

Et je me suis dit : “Finissons-en avec ça.”

J’ai fermé les yeux, j’ai fait des poings et j’ai dit : “D’accord, je suis prêt.”

David: Maintenant, ces êtres savent qu’ils ne sont pas en charge, n’est-ce pas? Ils pourraient s’appeler eux-mêmes des dieux pour nous, parce qu’ils font toutes ces expériences génétiques, et ils apparaissent comme s’ils étaient des anges ou des dieux.

Mais ils savent que ces Gardiens ont un rang plus élevé qu’eux et qu’ils ont une sorte de contrôle qu’ils n’ont pas? Serait-ce exact?

Corey: Ils sont tous conscients de l’ordre cosmique, oui, mais la plupart d’entre eux avaient la même attitude selon laquelle ce qu’ils faisaient était extrêmement important et ne devraient pas être interrompus.

David: D’accord. Dans la partie Terrienne de cette réunion, avez-vous vu quelqu’un de familier?

Corey: Oui. Lorsque je regardais dehors, j’ai vu le siège de la délégation de la Terre dans lequel j’avais siégé la dernière fois, et j’ai reconnu l’un des 200 membres du Conseil que j’avais eu affaire à lui, assis là avec un regard sournois sur le visage.

David: Est-ce quelqu’un qui serait reconnaissable pour la plupart des gens sur Terre?

Corey: Oui.

David: Intéressant. Il n’avait pas l’air très content de ce qui se passait.

Corey: Non.

David: Tu sors d’ici, et ensuite que se passe-t-il?

Corey: Comme quand j’étais au commandement de l’opération lunaire, Teir-Eir et le Triangle d’Or sont apparus derrière moi. Il s’est passé la même chose.

Et c’est devenu très calme. J’ai regardé Teir-Eir, et il a commencé à bouger sa main. Et il m’a dit : “Répétez tout ce que je dis, exactement comme je le dis.”

David: Et cela inclut la livraison verbale, l’intonation, ce genre de chose?

Corey: Juste la partie verbale.

David: Oh.

Corey: Je n’avais pas à bouger mes bras comme il le faisait.

David: D’accord. Donc il vous dit ça, et ensuite que se passe-t-il?

Corey: Immédiatement, je commence à parler. L’information l’est… Je l’entends dans mon esprit, et puis, sans presque aucun effort de ma part, il descend jusqu’à ma bouche et sort.

David: Étiez-vous au courant du contenu?

Corey: J’étais au courant d’une grande partie du contenu. Une partie me dépasse. Je ne l’ai pas compris. Mais une partie du contenu m’a été bloquée plus tard par la station. La station l’a bloquée. . .

Teir-Eir m’a demandé de m’adresser à certains de ces êtres par leur nom, et je ne me souviens pas des noms.

Et certains des êtres. . . Je me souviens d’avoir vu leurs visages quand je suis là-bas, mais maintenant, quand j’essaie de me rappeler à quoi ils ressemblent, c’est comme ce que j’ai décrit dans le passé. C’est comme s’ils n’avaient pas de visage. C’est juste de la peau tendue – pas de visage.

David: Intéressant. Alors, quel était l’essentiel du message qui commence à se dérouler à partir de ce que vous aviez le droit de retenir ou l’autorisation de retenir?

Corey: Eh bien, l’essentiel, c’est que Teir-Eir a dit à la Super Fédération qu’elle allait bientôt se dissoudre; que ces 22 programmes génétiques arrivaient à leur terme; que l’humanité a beaucoup de choses à surmonter, mais c’est maintenant notre moment – notre temps.

Les 22 programmes génétiques. . . Ils bricolent notre génétique ET notre spiritualité depuis des millénaires.

Et le message qui leur a été livré était que l’humanité, maintenant qu’ils sont une race stellaire, commencerait maintenant à gérer notre propre génétique et notre propre spiritualité; que nous n’allions pas avoir ces êtres qui nous gèrent et que nous devions leur rendre compte.

David: Quelle a été la première chose qu’ils ont dite? Tu te souviens de la première salutation?

Corey: Ils vous saluent toujours,”Dans l’amour et la lumière du Créateur Infini Unique“.

Mais quelque chose qu’ils disaient cette fois-ci qui était nouveau, c’était : “Au service de tous, au service de l’Un”.

David: Hum.

Corey: Ils ont dit ça à la fin avant de partir.

David: Et avant d’arriver à la réaction, pourriez-vous nous en dire un peu plus sur: qu’est-ce que cette interaction télépathique ressent pour vous?

Quel genre, s’il y en a un, êtes-vous? . . Tu es juste plat et sans émotion, ou tu ressens quelque chose? Qu’est-ce que tu es vraiment? . .

Corey: Oh, c’est le contraire. J’avais des larmes au visage. Je veux dire, juste. . .

Et ça arrive souvent quand je m’occupe du… quand ils communiquent avec moi, je reçois non seulement des images et des mots, mais aussi des sons. Je sens des odeurs. Et c’est tellement bouleversant que sur le plan émotionnel, parfois, on beugle comme un bébé. Tu n’auras que des larmes au visage. C’est juste émotionnellement écrasant.

David: Je suis curieux de savoir s’il y avait un sentiment d’amour. Vous sentez-vous aussi une sorte d’amour béat?

Corey: Oui. Oui, oui. C’était un sentiment d’amour, mais c’était aussi sur les objectifs de la réunion.

Ils étaient là pour parler “affaires”. Ils n’étaient pas là pour avoir une conversation bidirectionnelle. Ils étaient là pour donner des informations et partir.

Et c’est exactement ce qu’ils ont fait.

David: Il s’agit donc littéralement de tous ces êtres différents qui utilisent la Terre comme laboratoire scientifique, laboratoire de génétique, centre de recherche par expérimentation spirituelle depuis un demi-million d’années.

Quelle sera la réaction si on leur dit qu’ils doivent faire leurs valises et partir d’ici?

Corey: Il y a eu une énorme réaction. Et certains d’entre eux criaient comme des cris télépathiques.

Ne me demande pas de t’expliquer.

Et d’autres parlaient verbalement et secouaient les poings.

Et la station a pris le relais. Et les gens, ceux qui parlaient, bougeaient les lèvres, mais il ne se passait rien. C’était un peu comme si quelque chose avait pris le dessus.

Il y avait des gens là-bas, des êtres qui semblaient très heureux de la situation.

David: Hum! Certains des êtres de la Super Fédération.

Corey: Oui. Et Teir-Eir m’a demandé essentiellement de leur dire qu’il y aurait une restructuration de la Super Fédération: que la majorité d’entre eux allaient être dissous, démantelés. Et un petit nombre d’entre eux allaient travailler de concert avec des représentants de nos 52 étoiles locales, nos cousins cosmiques.

Ils allaient tous former cette Super Fédération, et nous allons avoir un siège permanent.

David: Hum.

Corey: Et c’est vraiment, vraiment important.

David: Je sais que vous avez déjà dit que nous n’avions pas le droit de siéger à la Super Fédération. Nous n’avions même pas la capacité de le gouverner directement.

Cela impliquerait donc que c’était quelque chose de plus que ces gens décidaient entre eux, plutôt qu’une loi cosmique qu’on leur disait de suivre.

C’est comme s’ils recevaient un décret maintenant. Êtes-vous d’accord avec moi?

Corey: Eh bien, tout cela fait pourtant partie de la loi cosmique. Comme l’énergie change et que les humains commencent à avoir plus de contrôle sur la partie génétique et spirituelle de leur expérience, alors ces autres êtres sont retirés de la situation.

Cela s’est produit dans plein de systèmes stellaires. Ils ont été retirés plusieurs fois.

Ils étaient tellement bouleversés que Teir-Eir m’a demandé de leur dire : “Souviens-toi du système Ponce”, et je n’ai aucune idée de ce que cela signifie. Mais ils sont tous devenus très calmes et moins animés à ce moment-là.

Et j’ai une photo dans la tête. J’ai vu Super Fédération et les Gardiens dans une sorte de guerre.

David: Hum.

Corey: Mais c’est toute l’information que je pourrais vraiment glaner.

David: D’accord. Eh bien, nous n’avons presque plus le temps dans cet épisode, alors pouvons-nous rapidement couvrir tout ce qui s’est passé dans cet épisode que vous n’avez pas encore traversé?

Corey: Eh bien, une fois la réunion terminée, l’énergie dans la pièce est montée. Je veux dire, tout le monde était excité ou le contraire.

Et Gonzales m’a fait sortir très vite. Il est du genre… sortez-moi de la pièce avant que je ne me fasse écraser.

En me raccompagnant, il m’a fait retourné et m’a dit : “Sais-tu ce que ça veut dire?”

Je l’ai regardé et je lui ai dit : “Nous n’aurons pas d’extraterrestres prétendant être nos dieux?” c’est ce que j’ai dit.

Et il m’ a regardé et m’a dit : “Ce sont les dieux de nos mythes.” Il a dit : “Mais oui, cela signifie que l’humanité a maintenant le contrôle de notre propre avenir génétiquement et spirituellement.” Il était très excité.

Il m’a escorté jusqu’à la zone où j’ai été déposé. J’ai été pris par une sphère bleue et je suis parti.

David: Qu’est-ce que cela signifie vraiment pour l’humanité, pour notre avenir, avec la Cabale, et avec ce qu’ils ont fait?

Comment tout cela peut-il se manifester comme l’avenir que nous allons voir comme de vraies personnes ici sur Terre?

Corey: Eh bien, je veux dire, fondamentalement, on nous a dit qu’ils allaient rendre impossible, sur le plan énergétique, l’existence des Dracos dans notre espace.

David: Oh, wow!

Corey: Non seulement ils vont le faire, mais c’est une partie de ce processus naturel qui se produit dans le cosmos à mesure que l’énergie augmente dans cette partie de la galaxie pendant que nous tournons autour de la galaxie.

Ce qui se produit est que, comme un processus naturel de ce qui se passe avec les énergies voyageant à travers la toile cosmique, comme la galaxie tourne dans une zone plus énergétique de la galaxie… Rappelez-vous, la toile cosmique est constituée de toutes les étoiles de notre univers.

David: D’accord.

Corey: Chaque étoile est connectée par un tube à filament électromagnétique.

David: D’accord.

Corey: Et c’est par ces connexions tubulaires que le système de portail fonctionne. C’est comme ça que les portails fonctionnent. Ils vont d’étoile en étoile.

[Note L. Stopmensonges.com
Ce sont tous les trous noirs au seins de tous les vortexdu micro au macro qui sont tous connectés… voir l’énorme article : http://stopmensonges.com/le-lien-entre-la-science-et-la-spiritualite-est-enfin-re-prouve-les-mathematiques-lempreinte-de-dieu/]

David: D’accord.

Corey: Comme d’autres étoiles de notre amas stellaire local se déplacent dans cette partie énergétique de l’espace, l’énergie alimente l’étoile. Il traverse les pôles nord et sud. Et certains d’entre eux se nourrissent à travers cette étoile.

Et l’énergie résiduelle est renvoyée à travers cette connexion de microtubule cosmique à notre étoile.

Notre étoile traverse quelque chose de semblable. Et ce qui se passe, c’est pour 1000 ans, alors que nous traversons cette orbite et qu’elle perd cette connexion électrique, nous avons une énergie qui s’accumule dans notre système solaire qui n’est pas compatible avec les Reptiliens.

David: Hum.

Corey: C’est comme du poison.

David: S’ils ne peuvent pas s’échapper de toute façon à cause de la Barrière Extérieure, est-ce que l’un d’entre eux survivrait à cela? Y a-t-il un moyen de survivre à ça?

Corey: Ils peuvent maintenant traverser le système de la Porte des étoiles, mais tout cela est fortement surveillé. Ils savent combien de sauts tu as pris. Ils savent exactement où te trouver.

Ce qui se passe, c’est que, tout comme l’Anshar a créé cette bulle d’espace-temps dans laquelle ils placent leur ville, la même chose se produit avec beaucoup de ces Reptiliens – le Draco et les insectoïdes. Ils forment ces poches dans l’espace-temps où ils entrent et attendent les changements énergétiques.

Ils sont aussi dans des bases qui sont lourdement protégées au plus profond de la Terre.

Ils vont donc essayer d’attendre ce millier d’années avant de revenir et de régner à nouveau.

Ce qui va les garder faibles et cachés… Et l’humanité va être responsable d’aller dans les entrailles de la Terre, de trouver ces zones et de les nettoyer des Reptiliens.

Dans une conversation avec Gonzales, il a dit que les superportes sont quelque chose de spécial. Et il y en a une juste à l’extérieur de notre système stellaire.

Il est contraire à la loi cosmique que toute espèce soit bannie d’une superporte.

Illustration superporte dans stargate sg1

David: Hum!

Corey: Maintenant, ils ne peuvent pas interdire les Reptiliens de la superporte, mais ce qu’ils peuvent faire, c’est empoisonner le puits de notre système stellaire jusqu’ à ce qu’ils ne puissent plus entrer dans notre système solaire.

Ils vont et viennent de la superporte, mais ils n’ y auront pas accès avant mille ans.

Et quand Gonzales a dit ça, j’ai eu un drôle de regard sur mon visage. Et il a dit : “Ça sonne biblique, n’est-ce pas?”

David: Hum. La Fédération Galactique est-elle impliquée dans l’empoisonnement du puits pour le Draco?

Corey: Les Gardiens sont ceux qui gèrent ces énergies. Et ils aideront à gérer ces énergies, mais ils ne le font pas pour empêcher le Draco d’entrer. Ils le font comme une partie naturelle de la progression cosmique.

[Note Stopmensonges.com
Comme Gérard et moi nous vous le disions, tous les êtres réveillés (illuminés au sens réel du terme et non pas au sens de la secte Illuminati qui sévit sur Terre et qui a perverti les enseignements de la Loi de Un donnés aux survivants d’Atlantis), tous les êtres illuminés ne choisissent jamais entre l’ombre et la lumière, ils sont le 9, le TAO, le centre, l’amour inconditionnel pour tous. Spiritualité et science ne font plus qu’un, relié au Créateur Infini Unique. On est dans le Divin. C’est notre vraie nature les amis ;)]

David: Il est intéressant, Corey, de noter que dans “La Loi d’Un”, on parle beaucoup de l’Ascension. Et ils utilisent la métaphore ou le terme “moisson”, qui, comme je l’ai décrit dans “Wisdom Teachings”, apparaît souvent dans le Nouveau Testament.

Ils utilisent donc la métaphore selon laquelle nous sommes comme des fruits… L’arbre entier doit mûrir, si vous voulez.

Et puis ils disent que ces Gardiens se montrent pour s’assurer que “le fruit est récolté sans contusions ni taches.”

Pensez-vous donc que ce qui s’est passé dans cette réunion a quelque chose à voir avec le fait qu’ils veillent à ce que nous ne soyons pas souillés au cours de ce processus d’Ascension?

Corey: C’était comme dans le passé, quand la Super Fédération avait atteint ce point naturel où ils étaient censés partir, parfois, ils avaient refusé de partir.

David: Hum.

Corey: Et il y avait eu un conflit à cause de cela. C’est donc une partie naturelle de la loi cosmique et de la progression cosmique que de rappeler à ces êtres qu’il est temps pour eux de passer à leur prochaine expérience.

David: Eh bien, c’est vraiment, vraiment incroyable et une très bonne nouvelle.

Alors, Corey, je tiens à vous remercier d’avoir attiré notre attention et d’avoir été ce messager. Et je veux vous remercier de m’avoir observé. C’est “Cosmic Disclosure” avec votre hôte, David Wilcock et Corey Goode.

Crédits d’Art Design:

Arthur Herring Art – Retrouvez-le sur Facebook

Divulgation Cosmique – La Terre intérieure en crise

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec Corey Goode, une fois de plus vous apportant des mises à jour vitales pour cette incroyable saga que nous vivons.

Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode: Merci.

David: Une des choses que vous avez partagées avec moi dans notre conversation privée, c’est que vous avez eu de nouvelles interactions avec l’Anshar qui sont en fait très intéressantes. Et apparemment, c’est assez sensible pour que je ne l’entende que pour la première fois, puisque nous en parlons à la caméra, alors je suis excité d’en entendre parler comme tout le monde.

Que se passe-t-il dans les plans terrestres intérieurs à ce moment-là?

Corey: Eh bien, ce n’est pas vraiment choquant.

David: D’accord.

Corey: Ce qui s’est passé, c’est qu’ils m’ont amené à moi. . . On m’ a ramené dans la zone du temple. Et on m’ a amené juste après la zone où tu nettoies.

Ils ne m’ont pas fait faire ça. Ils m’ont fait marcher directement dans les couloirs qui m’amenaient à la zone de la ville, ou dans les cavernes où se trouvaient les villes.

David: D’accord.

Corey: Dans la bulle temporelle qui a été créée, ils nous ont fait entrer.

David: Juste pour récapituler, ce que je me souviens de ce que vous nous avez dit auparavant, c’est que l’Anshar est en fait entré dans une sorte de champ de protection à cause du possible Solar Flash et qu’ils ne savent pas quand cela va se produire.

C’est la nature de ce que c’est?

Corey: Oui. Ils créent cette bulle chaque fois qu’un de ces cycles se produit.

David: Avec le Solar Flash?

Corey: Avec Solar Flashes et l’autre cycle. . . tous les cycles qui se produisent. . .

David: C’est vrai.

Corey:. . . depuis qu’ils sont ici. Ils se mettent dans cette bulle temporelle.

Maintenant, lorsqu’ils nous ont embarqués dans l’une des navettes, les autobus Anshar, que j’ai déjà décrites, c’était énorme.

Je veux dire, c’était énorme. Il y en avait beaucoup – beaucoup de gens.

David: Qu’est-ce qui était énorme? Qu’est-ce que tu as vu? Le bus était énorme?

Corey: Non, l’intérieur, toutes les différentes composantes de la ville étaient connectées. . . presque comme des Legos. . .

David: Hum!

Corey:. . . comme “Zezt” électromagnétique, reliés les uns aux autres, et ils étaient partout, 360° tout autour et regardant vers le haut. . . S’ils se tenaient debout en levant les yeux, ils regarderaient tous au même endroit au milieu de la sphère.

David: Donc, encore une fois, juste pour clarifier ceci, vous avez dit que ces unités qu’ils vivaient dans les cavernes de la Terre intérieure sont modulaires, et qu’elles sont comme de petits vaisseaux spatiaux qui peuvent se déplacer seuls.

Corey: Oui.

David: Ils se sont donc réunis comme des blocs de Lego. . .

Corey: Oui.

David:. . . dans cette bulle?

Corey: Oui.

David: A quel point était-ce spectaculaire à voir? Était-ce vraiment une chose étonnante?

Corey: OUI! Le truc, c’est que quand on entre pour la première fois dans l’horizon d’événements de celui-ci. . . Je n’en ai pas fait l’expérience lorsque nous allions voir les anomalies temporelles sur Jupiter. C’était donc un peu différent.

Dès que nous avons traversé l’horizon des événements, c’était un peu comme si nous étions exposés à une grande quantité de champ électromagnétique. Je suis tombée sur le côté et je me suis presque évanouie.

David: Wow!

Corey: Et très rapidement, après avoir franchi cette barrière et être entré, j’ai été très bien. J’étais juste un peu à côté de la plaque et j’ y suis allé.

David: C’est donc une bulle temporelle et un espace dimensionnel?

Corey: C’est une bulle temporelle créée en dehors de cette réalité espace-temps.

David: Donc, quoi qu’il arrive à la Terre, même si elle bouge d’une manière inhabituelle, elle ne sera pas affectée par cela.

Corey: Oui. Les énergies ne vont pas les affecter. Ils sont complètement segmentés par rapport à cette réalité.

David: Est-ce que c’est dans une dimension plus élevée mais en quelque sorte encore local ici sur Terre? Ou alors, où est-ce que c’est physiquement?

Corey: Eh bien, tout comme les bulles temporelles qu’ils ont en dehors de Jupiter et Saturne, ils sont accessibles depuis de nombreuses galaxies différentes. . .

David: Vraiment!

Corey:. . . et beaucoup d’endroits dans cette galaxie. Vous entrez, et vous pensez que vous venez de franchir une barrière à quelques milliers de mètres et que vous êtes dans cet endroit sombre.

Mais vraiment, vous n’êtes nulle part dans notre espace-temps. Tu n’es nulle part. Et toutes ces autres galaxies ont des tunnels qui les amènent au même point. Ils peuvent voyager, et c’est un voyage très rapide. C’est comme si on voyageait jusqu’ à la Lune.

Et puis, à ce moment-là, tout le monde est ensemble, mais quand ils sont vraiment nombreux, des milliers et des millions d’années-lumière.

David: Vous dites donc que cette bulle temporelle dans laquelle vous êtes entré est potentiellement accessible à partir de plusieurs points de notre galaxie et même d’autres galaxies.

Corey: Oui, absolument.

David: Comment pourraient-ils être protégés contre une invasion dans ce cas-là?

Corey: De la façon dont il est conçu, vous ne pouvez qu’ y aller. . . ils l’appellent “punching in” et “punching out” à partir des mêmes trajectoires.

Quand vous entrez, vous entrez et vous arrivez au lieu de la réunion ou où que vous alliez, et puis, je ne sais pas si c’est la technologie, les harmoniques ou quoi, alors ils ne sont autorisés à partir que par le même point qu’ils ont frappé, ce qui les ramènera à leur espace-temps.

David: Ces personnes utilisent-elles des langues pour se parler ou sont-elles toutes télépathiques? Comment se passe la communication?

Corey: Non, ils utilisaient un langage bizarre. . . ils disent que c’est du style Akkadien, mais la seule chose que je peux imaginer c’est, imaginez quelqu’un qui a grandi en Turquie, et ils ont l’accent turc, et on leur a enseigné un vieux dialecte de l’allemand ou quelque chose comme ça. Imagine ce que ça peut paraître. C’est très, très bizarre.

Mais, oui, ils communiquaient dans ce langage commun.

David: Ils parlent avec leurs bouches.

Corey: Oui, ils parlaient.

David: Avez-vous pu comprendre tout cela?

Corey: Non.

David: D’accord.

Corey: Ce qui se passe après notre atterrissage, ils m’ont fait descendre dans un de ces dômes, et à la base du dôme, ils discutaient.

Et c’était intéressant pour moi. Ils avaient tous les sept groupes différents que j’ai vus pour la première fois quand l’Anshar a eu sa première réunion à laquelle j’ai été invité.

David: Oh!

Corey: Tous ces différents groupes étaient là.

David: Maintenant, juste pour être clair, vous avez déjà dit que ce sont les gens de l’avenir de la Terre qui ont fait le voyage dans le temps, donc tous les différents types raciaux sur Terre sont représentés dans ces groupes.

Corey: Ils le sont. Et oui, c’est ce qu’ils prétendent venir. . . Chacun des différents groupes raciaux qui sont ici, sont ici presque tous sur la même mission, mais ils sont venus au cours de périodes différentes.

Ils ne sont pas venus en même temps que l’Anshar.

David: D’accord. Intéressant.

Corey: Ce qui se passait, c’est qu’il y avait une discussion sur la façon dont ils allaient intégrer une technologie qu’ils partagent tous.

Et comme je vous l’ai dit, dans le passé, leur technologie est alimentée et contrôlée par la conscience. Il n’ y a donc pas vraiment beaucoup de dispositifs physiques dans le coin.

C’est donc la première chose qu’on m’a montrée.

Et ils montraient au-dessus d’une petite chose carrée de bureau, ils montraient un hologramme de ces longs blocs de type carré qui, au milieu d’eux, ressemblaient presque à des câbles. C’étaient de très gros câbles cristallins qui passaient à travers et qui étaient imprégnés d’une spirale de minéraux. Je ne sais pas ce que c’était.

David: Parlons un instant des boîtes. Quels sont leurs liens? Qu’est-ce que cela fait pour eux?

Corey: Cela va leur permettre de mettre en réseau toutes leurs consciences afin de pouvoir les aider à contrôler les technologies qu’ils prévoient d’utiliser là-dedans aussi longtemps qu’ils y resteront.

David: Si je me souviens bien, lorsque nous avons commencé à parler de cela, vous avez dit que différents groupes avaient des amulettes avec de petits bijoux qui montraient dans quelle partie de la Terre ils vivaient, et qu’ils avaient des régions différentes pour différents groupes. Est-ce que c’est exact?

Corey: Oui.

David: Il y a peut-être des gens qui ont l’air asiatiques, mais ils vont être dans une région, et des gens qui ont l’air nordiques pourraient être dans une autre.

Corey: Oui, ils ne se mélangeaient pas tous ensemble. Ils avaient leurs propres blocs ou zones. C’est exact.

David: Maintenant, le sacerdoce dans lequel vous étiez à l’origine avec Ka’Aree, c’était une sorte de sommet qui se passait à l’époque où ils réunissaient leurs troupes pour ainsi dire?

Corey: Oui, une réunion très rare qui réunit tous les décideurs. Et les décideurs se produisent avec tous. . . à peu près tous. Un des. . . Certaines de leurs castes religieuses sont aussi des castes de guerriers.

Avec ce groupe Omega, c’était plus comme ça avec eux.

David: C’est vrai. Et vous aviez dit que la première raison pour laquelle ils se réunissaient était des menaces de la part de la Cabale qui essayait de les anéantir.

Corey: Oui, eh bien, ils ont eu un certain nombre de désaccords avec des non-terrestres qui se disputent un avenir différent.

David: Hum.

Corey: Donc, oui, il y en avait. . . ils avaient ce composant. Et puis ils ont déclaré que les habitants de la surface avaient mis au point des technologies et des armes qui leur étaient parvenues jusqu’ici.

David: Donc, on dirait que la réunion à laquelle vous assistez maintenant, il y a un niveau de coopération et d’affiliation plus profond que la négociation initiale que vous avez vue la première fois.

Corey: Oui, et c’est quelque chose qu’ils font apparemment tous les 25 000 ans.

David: Hum.

Corey: Ils se réunissent et restent ensemble dans cette bulle, fondamentalement, et ensuite ils partent, puis ils font ce qu’ils ont à faire. Ils voient à quel point l’échéancier est éloigné, s’il y a lieu, de la date à laquelle ils sont entrés en fonction, puis ils commencent à essayer de revenir sur l’échéancier pour le ramener là où il devrait être.

David: Alors, ces cubes avec le câble de type mylar entre eux, est-ce l’équivalent de créer un Internet où ils ont accès à toutes leurs informations mutuelles, ce genre de choses?

Corey: L’information est partagée sur une bande passante plus large – sans fil, je suppose que vous diriez. Ce sont essentiellement presque comme des câbles qui s’assemblent et qui détournent les routes. . . Et tous sont en train de repousser l’énergie et la conscience, l’énergie de la conscience. Cette technologie est exploitée pour alimenter différents types de technologies.

Et ils peuvent aussi contrôler la technologie qui se trouve dans d’autres domaines de cette façon, donc je suppose qu’elle est mise en réseau dans ce sens.

David: Les différents groupes ont-ils rassemblé leurs villes comme des blocs Lego dans une bulle temporelle? Ça fait partie de ce que c’était?

Corey: Oui.

David: D’accord.

Corey: Oui.

David: C’est donc ça. . . En un sens, c’est tout relier une fois qu’ils sont entrés dans cette bulle. Pourquoi pensez-vous qu’on vous aurait fait venir à cette réunion? Quelle serait la raison pour laquelle vous nous en parleriez aujourd’hui?

Corey: Eh bien, c’était la partie étrange de tout ça. Aree[Ka’Aree] m’ a dit que nous avions besoin de moi pour être témoin et aider à l’arbitrer, mais je ne savais pas par où commencer.

À un moment donné, je me suis très près du bureau et je me suis penché pour regarder l’hologramme, et ils ont arrêté de parler. Ils m’ont regardé comme si je vous interrompais.

David: Hum.

Corey: C’est comme s’ils m’avaient dans la pièce pour une raison quelconque, mais ils ne voulaient pas que je sois dans la pièce en même temps.

Et après, elle a juste. . . nous sommes retournés au bus d’Anshar. Elle m’ a ramené dans la bulle temporelle et dans la caverne. Et puis on est revenus à pied. Nous avons eu quelques conversations au sujet de certaines mesures qu’elle m’avait données au sujet de différents changements à apporter en moi-même, mais à part cela, c’est tout ce que cet événement était.

David: Eh bien, il y a une chose sur laquelle je ne suis pas très clair, c’est que s’ils se réunissent dans une bulle et qu’ils relient leur technologie, alors quel est l’argument? Pourquoi y aurait-il des divergences d’opinion?

Corey: Dans comment. . . Dans la façon dont ça se rapprochait. C’était le dernier élément qui leur restait. Ils avaient à peu près relié toutes leurs villes ensemble, et maintenant, maintenant. . . et ils ont tous leur propre réseau énergétique autonome.

Et puis, ils ont fait preuve d’une grande hésitation quant à la façon dont ils voulaient relier cela aux réseaux d’autres personnes.

David: Hum.

Corey: Donc je ne sais pas vraiment si c’était de la sécurité, juste un vieux type de compétition entre certains groupes, mais tout le reste avait bien fonctionné. Il y avait toutes ces zones qui étaient tout autour.

David: Vous aviez aussi dit auparavant que certains de ces groupes étaient en quelque sorte antagonistes, qu’ils n’avaient peut-être pas tous le même programme. Certains d’entre eux pourraient avoir un programme qui ne serait pas aussi favorable pour nous.

Ces groupes négatifs étaient-ils également impliqués là-dedans, ou était-ce juste? . .

Corey: Ils étaient tous ensemble.

David: Vraiment?

Corey: Oui.

David: Donc, pensez-vous qu’une partie de l’argument aurait pu être que ces groupes plus accusatoires auraient peut-être eu toutes leurs communications révélées s’ils avaient fait cette grille, et qu’ils avaient des choses à cacher? Tu penses que ça pourrait être ce que c’est?

Corey: Non. A ce niveau, la quatrième densité, il n’ y a rien à cacher. C’est une conscience si étendue, et une telle connectivité. Ils sont tous connectés d’une manière que nous ne comprenons pas.

David: Alors, avez-vous demandé à Aree pourquoi vous avez été invité et quel était l’ordre du jour pour que vous le voyiez?

Corey: Elle a dit que, dans le cadre de mon rôle, j’avais besoin d’être observateur.

David: Hum.

Corey: C’est à peu près tout ce que je comprends.

David: Comment pensez-vous? . . et je sais que vous allez probablement devoir spéculer, mais si vous pouvez spéculer, comment pensez-vous que cet événement et cette négociation affectent les humains sur Terre maintenant et les humains sur Terre pendant que nous passons par le Solar Flash et après le Solar Flash?

Corey: Ce que fait l’Anshar en ce moment dans la bulle temporelle ne nous affecte pas du tout. Ce qu’ils font dans les ensembles de temples, et ce que les autres êtres font dans leurs ensembles de temples, nous concerne à la surface.

David: De quelle façon?

Corey: Ils tendent la main, comme je l’ai déjà expliqué. Ils tendent la main, établissent des liens avec les gens à un niveau plus élevé, essentiellement en s’entendant sur la façon dont chaque personne sera mise au courant ou éveillée à certaines informations.

Une grande partie de cela se fait principalement en téléchargement, ce qui n’est pas ce à quoi je m’attendais. Quand ils disaient “état de rêve”, ils incluaient aussi des téléchargements.

Je reçois des courriels comme un fou quand les gens me parlent des téléchargements qu’ils reçoivent. Et ils sont assez bizarres et étonnants.

Mais ils touchent aussi de plus en plus les gens dans leurs rêves.

David: Vous avez déjà dit, puisque nous sommes sur ce sujet, que ce premier contact – un contact de type télépathique – se transformerait en une sorte de réunion en personne que les gens pourraient avoir à plus grande échelle.

En avez-vous entendu parler depuis la dernière fois qu’on en a parlé?

Corey: Non, je ne l’ai pas fait.

David: Comment pensez-vous que cela va se manifester? Sera-t-il juste avant le Solar Flash? Parce que vous avez aussi dit – et je veux lier cela à autre chose. . .

À un moment donné, les Blue Avians vous avaient dit qu’au fur et à mesure que nous approchions du Flash, les gens allaient commencer à voir des fantômes, et que cela pouvait être des parents ou des gens qu’ils savaient qui était mort.

Corey: Oui.

David: Comment pensez-vous que ces deux choses pourraient être liées?

Corey: Plus on se rapproche de l’événement solaire, peu importe ce qu’il finit par être, plus l’accumulation d’énergie est importante.

Donc, oui, nous allons voir des fous jouer les fous plus fous. Les gens ne peuvent plus cacher leurs agendas – qui ils sont. C’est juste que… . . C’est pour tout le monde.

C’est tellement vrai que je pense à beaucoup de gens. . . ils n’essaient même plus de cacher qui ils sont.

David: En tant qu’empathie intuitive, avez-vous eu l’impression que ces groupes discutaient en partie de la façon dont ils allaient interagir avec nous avant que ce changement n’ait lieu, comme leurs stratégies? Y a-t-il eu un débat sur le montant à nous contacter ou sur le peu de points de contact?

Corey: Eh bien, il y a eu de grands débats pour savoir s’il fallait nous contacter.

David: Oh!

Corey: Et seuls quelques-uns des groupes ont vraiment décidé de rompre ces accords de Mohammad.

David: Hum.

Corey: Et je pense vraiment qu’ils commenceraient à avoir un contact direct avec les gens avant ce Flash ou cet Événement Solaire, parce qu’après, ce n’est pas le cas. . . tu sais, ouais, ils pourraient venir. Nous allons être différents. Nous allons être plus proches d’eux que nous ne le sommes. . . ce que nous sommes maintenant.

David: Pensez-vous qu’au fur et à mesure que nous passons par le Solar Flash, si les gens ont besoin d’être portés hors de la Terre, comme il semble le dire dans tant de ces anciennes prophéties dont j’ai parlé sur les Enseignements de la Sagesse, qu’ils seraient emmenés à cette bulle temporelle?

Corey: Je ne suis pas sûr. J’ai parlé à plusieurs personnes ces derniers temps, dont Hopi et Zuni, et beaucoup d’entre elles parlent d’être emmenées dans une grotte ou un portail, puis d’avoir disparu pendant environ 1 000 ans, puis d’ y revenir.

Et ils ne vivent pas nécessairement sous terre. Il se peut qu’ils soient portés sur une planète semblable à la Terre où ils sont réfugiés, tout comme je l’ai décrit ici sur Terre à certains moments de notre passé.

Différents êtres comme les Mayas ont été amenés ici pour se protéger.

David: Une autre chose que vous m’avez racontée, maintenant que nous entrons dans ce genre de choses, c’est que Gonzales semble toujours vous rencontrer. Et pour moi, cela a été très mystérieux parce que la plupart de ces choses, vous ne direz rien sur ce qu’il dit ou ce qui se passe.

Pouvez-vous nous dire ce que vous pouvez nous dire sur ce qui se passe avec Gonzales en ce moment?

Corey: Oui, Gonzales, je le rencontre 7 à 10 jours d’intervalle. Il aide à surveiller et à gérer certaines des choses qui se passent parce qu’il fait une vingtaine d’allers-retours et qu’il se trouve à proximité de nombreux types de technologies qui ont des champs électromagnétiques élevés.

David: Vous dites que vous. . . Il te surveille à cause de ça?

Corey: Oui.

David: Et qu’est-ce que ce serait. . . Que faudrait-il surveiller?

Corey: Ils surveillent certaines choses qui se passent avec mon cerveau et ma chimie cérébrale, ils surveillent l’apparition de la démence temporale et ils la tiennent à distance.

Mais ma mémoire est affectée. J’ai des problèmes ici et là.

David: Hum. A-t-il une technologie qu’ils peuvent utiliser pour vous aider? Quelle est la forme du suivi? Existe-t-il un traitement réel?

Corey: Eh bien, c’est ce que j’ai déjà décrit. J’ai été élevé à bord d’un gros vaisseau maya cylindrique en pierre.

David: D’accord.

Corey: Ils m’emmènent dans les pièces qui ont les panneaux flottants – les différentes lumières qui clignotent sur eux.

Et Gonzales enlève un. . . comme une sphère noire à l’allure de boule noire, une sphère de pierre, d’eux, et marche vers moi et scanne mon front.

Il a scanné le reste de mon corps avant, mais il l’utilise régulièrement pour scanner mon front.

Et pendant ce temps, comme quand ils m’ont utilisé l’auréole, il va discuter,”Tu vas ressentir une sensation ici,” et puis à l’intérieur je peux ressentir comme une sensation “Zzzh”,”Zzzh”. Ce genre de choses.

David: Est-ce qu’il fournit aussi un traitement, ou seulement un diagnostic?

Corey: Traitement aussi.

David: D’accord. Et c’est le traitement à long terme des dommages causés par, comme vous l’avez dit, les multiples 20 et dos et aussi l’exposition à l’équipement bizarre.

Corey: Oui. En général, ce qui se passe, c’est que les gens qui sont exposés à ces types de champs magnétiques, en laissant les 20 et demi en dehors de lui, ces technologies, vous commencez à avoir des problèmes oculaires majeurs, un grand nombre de problèmes neurologiques se produisent, et puis ceux d’habitude se produisent d’abord, et puis la démence temporelle commence à se produire. Et c’est assez effrayant.

David: Y a-t-il un autre aspect de ce qui s’est passé avec Gonzales que vous êtes autorisé à nous dire maintenant?

Corey: Il a travaillé très diligemment pendant un certain temps maintenant pour revigorer l’Alliance du PAS, qui a presque tous été mis au point.

David: Hum.

Corey: Vous savez, juste après que plusieurs ont été exposés, et les hommes de Sigmund ont commencé à les rassembler.

Donc, ce qu’il fait, c’est de relancer les communications de commandement et de contrôle.

Il y a beaucoup de choses qui se passent en arrière-plan qui ont des yeux sur un problème différent et non sur eux. Et le problème, c’est que toute cette information commence à sortir, être exposée. Comment vont-ils le laisser à découvert? Que vont-ils partager? Qu’est-ce qu’ils ne partageront pas?

Différents groupes en compétition. . . tous avec des agendas différents.

David: Certains des exposés que j’ai reçus récemment de Pete Peterson ont dit qu’il y a encore une bataille assez active entre les Reptiliens de type Draco et leurs groupes et certains de nos propres groupes avec notre technologie.

Et il a dit que parfois, nous gagnons et parfois nous perdons dans cette guerre, mais qu’il s’agit d’une guerre continue – beaucoup de navires impliqués, beaucoup de victimes impliquées.

Vous avez des nouvelles?

Corey: C’est une drôle de situation qu’ils ont avec les Reptiliens. Certains aspects de ces groupes de Cabale travaillent avec les Reptiliens, ou du moins ils sont autorisés. . . les Reptiliens leur permettent d’avoir certaines régions de l’Antarctique.

Et il y a d’autres factions au sein des Programmes qui sont plus du côté des groupes nordiques et essaient de se débarrasser de l’influence Reptilienne dans ce Système Solaire et beaucoup d’autres.

David: Savez-vous combien de nos ressources sont impliquées dans cette guerre en ce moment au sens du programme spatial?

Corey: Les actifs ne savent même pas qu’ils sont la plupart du temps des actifs. Beaucoup de gens à qui j’ai parlé travaillent à la DIA, à la NSA, au DoD. . . seulement quand ils se réunissent dans un hall de la VFF, ou qu’ils font un barbecue dans une autre maison de leurs camarades, et qu’ils boivent un verre, et qu’ils regardent autour d’eux et que personne n’est là, ils commencent à parler des choses.

Et quelque chose qui est assez commun et qui m’ a choqué récemment quand un de mes contacts m’ a raconté la même histoire, c’est qu’une majorité – un grand nombre de ces personnes – ont vécu des expériences en voyant Tall Grays, habituellement dans leurs chambres à coucher. Mais certains d’entre eux les ont vus en plein jour.

Et d’habitude, ils se tiennent debout au-dessus de leur lit, tenant une longue tige avec une lumière sur la pointe.

Et j’ai entendu certains noms. . . Il y a des colonels, des généraux, des amiraux. Ils le sont tous. . . J’ai entendu certains des noms qui le signalent – qui l’ont signalé.

À un certain niveau, les gens même au niveau DoD sont une sorte d’atout dans ce jeu, je suppose qu’on pourrait l’appeler.

Je ne sais pas ce que ces Grands Gris en font, mais c’est commun parmi eux que ces Grands Gris surgissent, ces Grands Gris.

David: Maintenant, vous avez fait un voyage en Espagne récemment, et j’étais très, très inquiet de savoir si vous alliez même y vivre. Pourriez-vous nous parler un peu de ce voyage?

Corey: Oui, Stacy était très nerveuse aussi. J’ai été invité à une conférence à Montserrat, en Espagne, près de Barcelone.

Il y avait des inquiétudes parce que Barcelone allait déclarer son indépendance de l’Espagne, ou d’une province.

La Catalogne.

Corey: Catalogne.

David: Oui.

Corey: Il y avait des inquiétudes à ce sujet, mais aussi après la récente tentative de provoquer une guerre civile d’ovnis dans la communauté des OVNI, et elle a échoué, il y avait. . . On m’ a dit qu’il y avait des composantes Rothschild qui avaient lancé une ” cible d’opportunité ” sur vous et moi. Et ce que ça veut dire. . .

David: C’est adorable.

Corey: Oui. Ce qui veut dire qu’ils ne viendront pas vous chercher, mais s’il vous arrive d’entrer dans leur établissement, vous êtes un jeu gratuit.

David: C’est vrai.

Corey: Et j’étais en Espagne dans une zone qui. . . Ce n’était pas exactement une prise de pied de l’Alliance.

David: Et ce n’était même pas politiquement stable.

Corey: Non, donc l’Alliance m’ a assuré la sécurité. Il y avait plusieurs personnes que je n’ai pas rencontrées. . . qui étaient des agents de sécurité sous couverture dont je n’avais jamais entendu parler. Et, tu sais. . . de la sécurité.

L’Alliance payait chacun de ces gens 10 000 $ chacun pour assurer ma sécurité.

David: Quelle serait la différence entre ce type d’agent de sécurité et un chef d’État digne d’un VIP, quelque chose comme ça?

Corey: Ces gars font la sécurité du chef de l’Etat.

David: Vraiment?

Corey: Oui

David: Donc à ce niveau.

Corey: Oui.

David: C’est à quel point ils étaient inquiets que tu sois abattu.

Corey: Oui. Ils étaient très inquiets. Ils étaient très inquiets, et j’apprécie vraiment les éléments de l’Alliance qui ont rendu cela possible, parce qu’il y a eu quelques petits incidents que nous n’avons pas signalés aux gens à la conférence, parce que les agents de sécurité voulaient que tout reste silencieux.

David: Compris.

Corey: Mais ils regardaient ce type et parlaient d’OVNI, et ils pensaient que c’était vraiment idiot. Un des fois, l’appartement dans lequel nous étions logés a été jeté ou cambriolé pendant notre absence.

David: Vraiment.

Corey: Et quand nous sommes revenus, ils ont flippé. Je ne connaissais pas ces gardiens de sécurité, alors dès la première nuit, j’ai mis une ampoule sur ma poignée de porte.

On était plutôt parano ce soir-là.

David: L’ampoule tomberait et casserait si elle s’ouvrait?

Corey: Oui.

David: D’accord. Intéressant.

Corey: Oui.

David: Il n’ y avait donc aucun signe suspect. . . Je veux dire, évidemment, tu t’es fait saccager tout ton appartement, mais à part ça, as-tu vu des gens qui avaient l’air de te harceler? Quelque chose comme ça?

Corey: Non, pas tant qu’on était en Espagne. Mais dès que j’ai atterri dans la région de Floride, sur le vol de retour, j’ai eu un certain nombre de choses à faire.

J’ai la vidéo sur mon téléphone de deux des gars qui me suivaient.

David: Tu m’as montré.

Corey: Oui. L’un d’eux est venu s’asseoir à côté de moi. L’autre était assis à deux places. Et il avait soit un chapeau de Commandement aérien stratégique, soit un chapeau de SOC. C’est un des deux.

L’armée de l’air, le type de l’armée de l’air, et il était plus âgé, voulait que je voie qu’il restait près de moi.

Ce très grand gars que j’ai aussi filmé, est venu s’asseoir à côté de moi et jouait beaucoup avec son téléphone, puis il s’est penché vers moi et m’ a dit:”Je suis un ami. Les autres ne le sont pas.”

Et j’étais genre,”les autres?” Je n’en ai vu qu’un seul, et j’ai regardé par-dessus, et j’ai vu un autre type qui me regardait beaucoup et qui voulait que je le sache, mais je n’ai vu personne d’autre.

C’était assez pour me rendre complètement parano. Et c’était sur mon vol de Floride. . . pour rentrer à la maison.

David: Que pouvez-vous nous dire sur la possibilité que nous obtenions enfin la vérité sur le camouflage des ovnis? Y a-t-il des progrès dans cette direction que vous pourriez nous faire connaître?

Corey: Eh bien, les mêmes étapes qu’avant. Ces groupes de l’Alliance Terrestre sont presque arrivés à un accord sur le fait qu’il n’ y aurait qu’une divulgation partielle – une divulgation partielle de l’information, et c’est ce dont nous avons parlé – des ruines antiques sous l’océan, sous la glace en Antarctique, et ensuite,”Oh, devinez quoi? On a un programme spatial secret.

“C’est un peu en avance. Nous pouvons utiliser un type d’annulation gravitationnelle pour voler vers quelques bases dans la Lune et Mars. Au fait, on y a trouvé des ruines. Mais tout est ancien. Il n’ y a rien de nouveau.”

Et c’est ainsi qu’ils planifient lentement, sur une longue période, de nous donner la Divulgation, ce qui n’est évidemment pas ce que nous voulons. On veut une révélation immédiate, arnaquer le pansement.

David: Voyez-vous des signes que la Cabale n’aura pas le pouvoir et l’influence qu’elle a maintenant quand ces annonces seront faites?

Corey: Eh bien, la Cabale le voit – les signes. Il y a de plus en plus d’activités autour de l’éviction des agents de Deep State, tous deux aux États-Unis, dans d’autres pays. C’est en train de se produire.

Et je vous ai donné récemment des mises à jour sur tout ce qui s’est passé avec ces grands jurys secrets, vous savez, beaucoup de choses très intéressantes qui se passent. Ils en étaient presque arrivés à une conclusion et préparaient des mises en accusation scellées lorsqu’ils venaient de recevoir, tout récemment, très récemment, un trésor d’autres informations qui les amènent dans toutes sortes de directions différentes.

David: Donc, l’une des choses intéressantes dont vous m’avez parlé de façon très circonspecte, sans beaucoup d’information, concerne des artefacts tangibles qui auraient pu vous être donnés et qui aideraient vraiment à faire avancer la divulgation.

Pourriez-vous nous dire ce que pourraient être ces artefacts – ou des objets?

Corey: Oui. J’ai reçu des documents il y a quelques mois – je vais être imprécis pour un certain nombre de raisons ici – trois documents qui étaient très intéressants. Ils étaient comme des livres, très épais. Et ils parlaient de vortex, d’entraînements de distorsion et d’autres choses du genre.

Et j’étais très excitée, mais on m’ a dit de m’asseoir dessus. Je me suis donc assis dessus, puis l’une des personnes à qui j’ai parlé dans l’Alliance a dit que je devais faire authentifier le document.

David: Uh-huh.

Corey: Et ils m’ont donné le nom et l’adresse d’un endroit. C’était une sorte de prêteur sur gages et un lieu d’échange d’or et d’argent.

David: Hum.

Corey: J’ y suis allé, je me suis présenté au type. Tout était arrangé. Nous sommes allés dans la pièce du fond et nous nous sommes assis à un bureau.

Il s’est assis là, et il a regardé le document pendant 30 à 40 minutes. J’ai été assis là pendant un moment. Il regardait. Il y avait des numéros de document. Il regardait comment les choses étaient arrangées.

Et finalement, il s’est penché en arrière et a dit:”Combien pensez-vous que ce document vaut?”

Et j’ai dit:”Je n’en ai aucune idée.”

Et il a dit:”Eh bien, je vais vous donner un demi-million de dollars. Comment c’est possible?”

Et j’étais comme, ça me semble très familier. J’ai entendu cela arriver à d’autres personnes, y compris Bob Wood, et cela s’est avéré acceptable pour lui, mais en même temps, je savais que je l’étais. . . C’était tentant, mais j’ai dit:”Non, je ne peux pas faire ça. On m’ a dit que je devais gérer ce document d’une certaine façon.”

Et à ce moment-là, il est passé sous son bureau, et j’ai entendu tout ça comme des serrures magnétiques,”pop, pop, pop. . . pop “.

David: Oh, mon Dieu!

Corey: Et il a sorti un revolver pistolet, l’ a posé sur le bureau, et il a dit:”Tu ne pars pas d’ici avec ce document!”

Et j’ai retourné le document. Je suis parti, je tremblais jusqu’ à la maison. J’étais un mélange de vraiment énervé, et j’étais vraiment bouleversé. Flippé.

Je suis rentré chez moi. J’en ai fait rapport à certains aspects de l’Alliance de la manière dont nous communiquons. Puis je me suis couchée.

Et ce soir-là, Stacy et moi, on entend quelque chose. . . comme une boîte qui tombe dans le grenier. Je pense que ce sont des animaux, des écureuils qui sont entrés. Je lui ai dit que je le vérifierai demain matin.

J’ai descendu les escaliers et j’ai marché jusqu’au grenier, et aussitôt j’ai vu la zone où j’avais caché les deux autres livres – l’installation s’est arrêtée et les boîtes étaient en désarroi.

David: Wow!

Corey: Ils étaient chez moi et ils ont pris les deux autres.

David: Pensez-vous que quelqu’un aurait pu avoir un hélicoptère silencieux, quelque chose comme ça?

Corey: Je n’en ai aucune idée.

David: D’accord.

Corey: C’est effrayant.

David: Ouais! Grosse partie!

Corey: Parce qu’en descendant les escaliers, les ressorts font beaucoup de bruit.

David: Wow!

Corey: Je ne sais vraiment pas comment c’est arrivé.

David: Wow!

Corey: Mais cela m’ a suffisamment effrayé, et très récemment, j’ai rencontré des contacts de l’Alliance et ils m’ont dit:”J’ai quelques documents pour vous, mais faites attention à la façon dont vous les utilisez.

“Ils ne sont pas classifiés.” Et ils me les ont donnés.

Je les ai donc. Je les ai pris. Je les ai avec moi à la maison, et ce ne sont pas des documents classifiés, mais on m’ a dit que je devais les révéler d’une certaine façon, avec un certain protocole, que si je le faisais, les différents scientifiques, ingénieurs et responsables du renseignement militaire qui avaient travaillé dans le cadre de ces programmes verraient cela comme un signe qu’il est temps de commencer à publier plus d’information.

Parce que ces documents, m’ a-t-on dit, étaient des documents que toutes ces personnes connaîtront parce qu’ils faisaient partie du processus de lecture.

David: Si je peux le dire, vous m’avez montré quelques pages de couverture. Et ils ont dit qu’ils n’étaient pas classifiés. Et ce qui m’ a sauté aux yeux, c’est que pour moi, il ne me semblait pas qu’ils étaient vraiment très importants parce qu’ils sont théoriques sur les vortex, théoriques sur les portails, théoriques sur les voyages dans le temps.

Qu’est-ce qui est si gros? . . Pourquoi ce type voudrait-il te donner 500 000 $ pour un document théorique?

Corey: Non, ce n’était pas ceux que le gars voulait acheter. Ceux que le gars voulait acheter étaient ces livres épais qui contenaient toutes ces formules. . .

David: Oh, wow!

Corey:. . . des livres scientifiques qui décrivaient le fonctionnement des vortex. . .

David: Oh, wow!

Corey:. . . pas en théorie. HOW!

David: D’accord.

Corey: C’était un livre que les gens lisaient plus tard après qu’on les ait lus lentement. . . Comme un ingénieur serait donné des informations théoriques à lire pour percoler dans leur esprit. Ensuite, on leur donnait de plus amples renseignements, puis on les dirigeait entièrement vers l’intérieur et on les lisait.

David: Donc, si nous finissons par rendre ces documents publics, l’idée est que d’autres vont maintenant voir cela comme un signal que c’est sans danger pour eux de parler.

Corey: Absolument.

David: Très intéressant.

Corey: Oui, et nous cherchons à commencer quelque chose de similaire à un endroit de WikiLeaks où les gens peuvent télécharger des documents et faire des mails morts et quelques façons différentes de travailler non seulement pour protéger l’anonymat de ces ingénieurs et scientifiques et des types militaires, mais aussi pour gérer tout cela avec les protocoles sous lesquels on nous demande de le faire.

David: Très bien. Eh bien, c’est tout le temps que nous avons dans cet épisode de “Cosmic Disclosure”, vous apportant des mises à jour de la première ligne ici. Je suis David Wilcock avec Corey Goode. Merci d’avoir regardé.

Divulgation cosmique: Bases sous-marines

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous sommes ici avec Corey, et dans cet épisode, nous allons aller dans des bases souterraines et sous-marines.

Corey, bienvenue à l’émission.

Corey Goode: Merci.

David: En fait, certaines personnes, probablement beaucoup de gens, connaissent bien cette étrange image qui circule sur Internet depuis toujours de ce très gros tunnelier qui dit “US Air Force”.

C’est tout blanc, et vous voyez ces types à côté, et ils sont de taille naine par ce truc.

C’est quoi cette machine? Sont-ils capables de creuser des tunnels souterrains? C’est ce que c’est?

Corey: Oui. C’est comme une taupe, un engin de forage, un tunnelier nucléaire qui écrase et vitrifie la roche au fur et à mesure.

Ils ont des tailles et des types différents, mais je crois que celui dont vous parlez, le gargantuesque, crée d’énormes tunnels à travers tous les types de roches aussi longtemps que vous le souhaitez.

Et ce sont des systèmes de tunnels qui contournent les océans d’un continent à l’autre.

David: Alors juste pour entrer un peu dans le vif du sujet, pensez-vous que des villes souterraines sont en train d’être construites? Pensez-vous qu’ils existent?

Corey: Ha, ha, ha.

David: Ha, ha, ha.

Corey: Je le sais. J’ai vu des images. J’ai vu la vidéo. Si vous regardiez la vidéo de certains de ces endroits, vous croiriez voir un centre commercial ou un hôtel de luxe à Dubaï. Ils sont très futuristes.

La plupart du temps, au milieu, du moins pour certaines sections, il y a de grands espaces ouverts avec, à l’extérieur, le long de la frontière extérieure, ce sera le début de l’entrée dans les complexes, puis ils iront plus loin, je suppose, dans ce qui était autrefois un mur de caverne qu’ils ont construit.

Et les images que j’ai vues ont presque l’air d’avoir été prises d’un drone qui descendait, et on pouvait voir des ascenseurs immenses et courbes. Et c’est le genre de chose qu’ils montreraient aux gens qu’ils voulaient entrer dans le programme spatial secret pour leur dire:”Nous avons des bases hors planète qui sont aussi avancées que les Jetson.”

Elles sont évidemment construites pour l’élite. Les bases militaires sont beaucoup plus spartiates, et lorsque vous y êtes, vous ne verrez pas beaucoup plus de différence que si vous étiez dans une base aérienne.

David: Eh bien, cela semble un peu différent, ce que vous décrivez, de ce que beaucoup de gens pourraient penser.

Je pense que si la plupart des gens pensaient à une base souterraine, ils pourraient imaginer qu’une certaine partie du terrain est creusée et que c’est le bâtiment. Vous n’aurez que des chambres et des couloirs.

Corey: Ils en ont aussi.

David: Vraiment?

Corey: Oui. Un grand nombre d’entre eux sont disposés de façon à former de très longs couloirs étroits qui sont sculptés et qui seront côte à côte, ou quelques uns côte à côte, et quelques-uns tournés dans le sens inverse – je suppose perpendiculaire.

Et ensuite, nous aurons le même montant qui ira de l’autre côté, dans la direction opposée, et qui sera relié. Mais ce sont celles qui ne sont généralement pas très souterraines et qui se trouvent généralement directement sous des structures de base ou d’autres structures déjà existantes.

David: Est-ce qu’ils sont toujours forés dans le sol? . . ?

Corey: Non. Au fil des ans, ils ont utilisé de nombreuses façons différentes de le faire, qu’elles soient conventionnelles ou traditionnelles. . . Je suppose que le type original d’explosions nucléaires pour faire exploser des cavités qui vitrifieraient une grande partie de la roche. . . Une grande partie s’effondrerait. Ils allaient nettoyer tout ce dont ils avaient besoin, puis ils finissaient.

David: Donc juste une bombe nucléaire typique sous terre? Ils vont creuser une grande cavité, même s’il n’ y a que de la roche?

Corey: Oui.

David: D’accord.

Corey: Et puis, souvent, ils creusaient des trous vraiment profonds, mettaient en charge de hautes plastiques, des choses qui explosaient à plus de 32 000 pieds par seconde, qui ne faisaient que transformer la roche en poussière, peu importe sa dureté, et puis ils l’excavaient.

Et bien sûr, vous avez les tunneliers. Et puis, ces derniers temps, ils ont des engins explosifs plus récents, de nouvelle génération, qui, lorsqu’ils explosent, laissent un trou beaucoup plus désirable, presque sphérique dans la roche, qui n’ a presque pas de rayonnement.

David: Quand avez-vous connaissance de ces civilisations souterraines, des bases souterraines d’abord construites?

Corey: Nous construisons des bases souterraines depuis avant la Première Guerre mondiale. . .

David: Avant la Première Guerre mondiale?

Corey: Oui, c’était assez impressionnant. Mais c’est là que nous apprenions vraiment. Il n’était vraiment pas devenu urgent d’avoir des bases militaires profondes et souterraines jusqu’ à l’ère nucléaire, et jusqu’ à l’époque où l’on disposait non seulement d’armes nucléaires, mais aussi de systèmes de lancement qui ressemblaient en quelque sorte à des bombardiers de soute, capables de lancer des armes nucléaires au fond des strates rocheuses avant de détoner.

Ils devaient donc se tenir au courant des systèmes d’armement en cours de développement. Au fur et à mesure que les systèmes d’armes étaient mis au point pour détruire des bases militaires souterraines profondes, plus elles s’enfonçaient et plus elles devenaient sophistiquées.

David: N’ y aura-t-il pas un problème si la croûte terrestre devient de plus en plus chaude au fur et à mesure que vous descendez plus bas? Comment contournent-ils cela?

Corey: Ils ont un contrôle environnemental sur le. . . Ce sont des systèmes fermés – tout l’air, tout. Ce sont des systèmes fermés.

Et dans un système fermé, vous pouvez le pressuriser et contrôler l’atmosphère.

David: Donc vous dites que certains de ceux que nos propres gens ont construits ont des bâtiments réels, comme une ville?

Corey: Certaines de celles qui ont été construites comme des villes, des villes souterraines, pour ce que nous appelons l’élite et leurs familles à fuir.

David: Est-ce qu’ils ont ce dont nous avons parlé avec certaines de ces civilisations de la Terre intérieure? Y a-t-il des arbres là-bas, des lacs et des rivières, ce genre de choses, ainsi que des bâtiments?

Corey: Ils font de l’hydroponie. Ils ont également la vie végétale pour aider à faire une sorte d’équilibre avec le lavage du CO2. Et aussi avec leurs systèmes d’eau. . . C’est un système fermé, donc ils ont ce genre de choses, mais je ne sais pas quelle en est l’ampleur.

David: Comment trouvent-ils un approvisionnement en eau? Sont-ils capables de puiser dans les aquifères ou les rivières souterraines?

Corey: Oui. Le problème est de garder l’eau à l’écart.

David: Vraiment? Passons maintenant à Phil Schneider, qui est un dénonciateur qui a dénoncé, comme vous l’avez dit, les bases militaires de Deep Underground, ou D. U. M. M. B.,. . .

. . . et à l’époque, Schneider a été largement ridiculisé par la plupart des ufologues, mais peu après sa sortie publique, il est mort.

Et depuis, beaucoup de choses que d’autres disent semblent confirmer le témoignage de Phil Schneider.

Corey: Oui. Il y a des bases et des installations souterraines partout – dans les villes tout autour de nous. Je veux dire, il y a des gens qui entrent dans des immeubles qui prennent des ascenseurs de service que le reste du public ne connaît pas.

Ils descendent plusieurs étages de plus que tous ceux qui travaillent dans l’immeuble le savent, montent à bord d’un système de train souterrain, et sont transportés n’importe où dans le monde en une heure ou deux, où ils peuvent travailler dans ces bunkers et installations souterraines.

Et ils sont vraiment éparpillés partout.

David: Eh bien, jetons maintenant un coup d’œil à cette carte que Phil Schneider a dessinée à la main sur l’Amérique qui montre une série de cercles ronds où se trouvent les bases, puis une série de lignes entre eux qui représentent ostensiblement des systèmes de tunnels.

Corey: C’est extrêmement incomplet.

David: Vous dites que c’est extrêmement incomplet?

Corey: Oh, ouais.

David: D’accord. Pourquoi dirais-tu que c’est incomplet?

Corey: Parce que le tramway souterrain passe sous l’océan. Il va en Australie. Il va en Europe. Il va en Asie. Le tramway circule partout.

Et il y a des bases sous-marines. Il y a des bases sous-marines, à la surface du fond de l’océan, et il y a aussi des bases souterraines sous le fond de l’océan.

David: Eh bien, certaines personnes pourraient avoir des problèmes avec cela parce qu’en temps normal, lorsqu’elles amènent un sous-marin là-bas, comme un bathyscaphe, ou une de ces choses qu’elles utiliseraient pour filmer le fond de l’océan, les pressions deviennent extrêmement fortes à mesure que l’on descend de plus en plus loin, par rapport à toute l’eau qui s’ y trouve.

Corey: Hm-mm.

David: Donc, d’après ce que vous comprenez, comment ont-ils surmonté ces problèmes pour construire ces bases sous-marines?

Corey: Le type de base dont je vais vous parler maintenant, vous ne trouverez pas vraiment dans la tranchée Marianas, qui n’ a pas été construite par nous, de toute façon.

Mais j’ai demandé à un ingénieur de me décrire comment ils ont construit une certaine base avec des dômes qui ont été baissés dans l’eau, positionnés par la Marine, puis un béton sous-marin a été appliqué.

Les dômes ont été placés sur la fondation, puis l’eau est pompée de l’intérieur du dôme. Et puis, la pression de l’océan crée un scellement encore plus étanche de la façon dont il est conçu.

C’est un type de béton qui est la fondation. Ils entrent en bas et montent à l’intérieur.

Et ce ne sont pas d’énormes dômes comme on pourrait le penser en science-fiction, mais il peut s’agir de colonies de dômes reliés entre eux.

David: Et de quoi est fait le matériau du dôme? A quoi ça ressemble?

Corey: En quelque sorte. . . Je ne sais pas si c’est de l’acrylique ou du plastique.

David: Est-ce qu’il y a de la transparence, ou est-ce qu’il est solide?

Corey: C’est un peu opaque.

David: D’accord.

Corey: Et puis ils construisent à l’intérieur. Et puis, encore une fois, il y a aussi les expéditions de la Marine qui sont allées découvrir de belles cavernes sous-marines qui mènent à des endroits souterrains parfaits pour sceller et pomper toute l’eau, pressuriser et construire une base.

Ils l’ont fait et ont créé plusieurs bases sous-marines.

Il y en a un dont on a beaucoup parlé. Certains ont dit que c’était un canular, mais il y a une ouverture pour un système de base souterrain que les sous-marins utilisent au large des côtes californiennes et qui, je crois, a été pris sur une image satellite. Et il y avait un tas de rumeurs sur Internet à ce sujet, et puis il est en quelque sorte mort.

Il y avait une porte normalement fermée qui correspondait aux caractéristiques du fond de l’océan, et elle était largement ouverte, et c’est là que les sous-marins entrent, vont dans un lac qui se trouve au Nevada ou dans le Nevada. . .

David: Je croyais que c’était le Nebraska.

Corey: Oui, Nebraska.

David: La “Marine du Nebraska”.

Corey: Oui. Ouais… Et il apparaît dans un fichier. . . Et ils surgissent dans un lac, ou ils resteront juste en dessous et ne remonteront pas à la surface. Mais ils l’ont fait. . . Il est assez grand pour que les sous-marins nucléaires puissent se déplacer dans un système de cavernes souterraines. C’est comme un sous-marin souterrain. . . et la base sous-marine sous-marine souterraine.

David: Eh bien, parlons de généralités maintenant, parce que je pense que la réponse que vous allez donner est assez choquante.

Combien de bases souterraines ou sous-marines avons-nous, dans notre civilisation moderne, construites à votre connaissance?

Corey: Oh, qu’ils soient très petits ou très grands, il y en a des centaines – des centaines. Et comme nous construisons des bases ou creusons des tunnels pour les bases, nous croisons de nombreuses bases souterraines anciennes d’autres civilisations, ou des bases actuelles de non-humains.

Il y a donc beaucoup de choses qui se passent là-bas. Il y a beaucoup de différents types de bases, et il y a des biens immobiliers de premier ordre en sous-sol pour faire des choses secrètement. Et tous les êtres qui font des choses secrètes, y compris les gens du Programme d’accès spécial, le font.

David: Comment pourraient-ils payer pour des programmes de construction aussi massifs?

Corey: Vous supposez qu’ils se rendent au ministère de la Défense, qu’ils établissent un coût, une dépense, un plan de dépenses et qu’ils obtiennent l’approbation, puis qu’ils prélèvent cet argent sur le budget et qu’ils engagent cet entrepreneur pour faire tout le travail, puis qu’ils les paient par chèque.

Tout ce qui est fait est fait avec l’un ou l’autre. . . s’il s’agit du programme spatial inférieur ou des renseignements militaires, il s’agit de l’argent de la drogue, de l’argent blanchi provenant d’une autre activité illégale ou de fonds détournés provenant d’autres sources, comme la sécurité sociale.

Mais ils trouvent un moyen de faire bouger les choses quand ils en ont besoin.

David: Lorsque nous examinons le genre de main-d’oeuvre qui serait impliquée dans la construction de gratte-ciel, nous parlons d’un nombre incroyable d’entrepreneurs, d’une quantité énorme de logistique et de soutien, d’apporter tous les matériaux de construction, les matériaux de construction.

Existe-t-il une sorte de vaste infrastructure souterraine de travailleurs qui vivent juste sous terre et qui serait disponible pour construire de nouvelles choses comme celle-ci? Parce qu’évidemment, s’ils construisent ce genre de choses sous terre, et qu’ils utilisent des gens de la surface, cela crée un problème de sécurité opérationnelle, je crois.

Corey: Oui. Un grand groupe qui le fait. . . ils entretiennent les systèmes souterrains, et les gens qui les construisent, ils ne le font pas. . . ils y vivent quand ils le construisent, mais ils ne sont pas séquestrés là-bas.

Ils font partie de ce complexe militaro-industriel et sont largement récompensés pour leur travail.

Or, si ces gens étaient tous séquestrés[ici] et que les procédures de sécurité étaient appliquées là où nous n’en avons jamais vu ni entendu parler, nous ne saurions rien de ces bases.

David: Est-ce que c’est une chose qui est principalement faite par les pays sous le contrôle des Cabal, ou y a-t-il d’autres pays moins orientés vers les Cabal, comme, disons, l’Inde ou la Chine, qui le font aussi?

Corey: À peu près n’importe quel pays auquel vous pouvez penser fait cela à un certain niveau.

David: Ces pays qui ne font pas partie de la Cabale, ces bases sont-elles déconnectées des bases de la Cabale?

Corey: Absolument.

David: D’accord. Donc ce n’est pas comme s’ils étaient tous dans le même tunnel.

Corey: Non, ils sont autonomes. Non, c’est ça. . . Oui, la plupart des bases sont autonomes. Il n’ y en a que quelques-uns qui le sont. . . Je veux dire, non pas quelques-uns, mais un petit pourcentage, qui font partie de ce réseau souterrain – un petit pourcentage, à l’échelle mondiale, de tous.

La grande majorité d’entre eux sont construits pour être autonomes et pour loger un certain nombre de personnes, entre 10,20 et 100 ans, et pour les soutenir.

David: Hum. Qu’est-ce qu’ils utilisent pour alimenter l’électricité?

Corey: Eh bien, certains d’entre eux utilisent l’énergie géothermique, d’autres utilisent l’hydrodynamique et d’autres utilisent des systèmes électriques classifiés.

David: Hum. Il semblerait qu’il faudrait un nombre décent de gens qui vivent là-bas de façon continue pour que toute cette infrastructure continue.

Corey: Oui. Et ils voient ça comme un ticket d’or s’il y a une catastrophe en surface. Et ils ne vont pas le mettre en péril s’ils pensent ça. . . S’ils ont un billet d’or pour eux et leur famille, pour faire tomber leur famille, la dernière chose qu’ils vont faire, c’est de mettre leur famille en danger d’être laissée à la surface pendant une sorte de catastrophe.

David: Y a-t-il des gens qui sont en bas depuis des générations et qui ne sont jamais retournés à la surface?

Corey: C’est surtout le cas, j’en ai entendu parler, sur des bases hors du monde.

David: À votre avis, combien d’employés au total connaissez-vous?

Corey: Je ne pourrais même pas deviner les estimations, mais il y en a plus que jamais. Tous les services de renseignements qui sont entrés – je suppose que nous allons utiliser le terme Cabal – les groupes de cabal ont transporté des fournitures, des outils, des ressources militaires, des articles personnels et des membres de la famille vers ces bases.

L’une des bases les plus avancées a été construite au Brésil. Il y a eu beaucoup d’activité, beaucoup de conteneurs d’expédition, beaucoup de fournitures, beaucoup de personnel qui y a été affecté.

Cela a été rapporté par plusieurs sources différentes, et cela dure depuis plus de six mois.

David: Avez-vous entendu parler par vous-même de certaines de ces bases qui sont vulnérables ou qui pourraient être mises à la porte ou détruites d’une manière ou d’une autre?

Corey: Oui. Il y a eu certaines de ces bases qui ont été attaquées, quelques-unes des bases plus anciennes ou plus proches de la surface.

C’est pourquoi ils ont investi tant de ressources dans la construction de ces bases plus avancées, comme celle dont je parle au Brésil, que j’ai entendu parler de ” base zazi ” et d’autres termes. Donc, c’est définitivement une base de régime fasciste de type nazi.

David: Zazi est semblable au Nazi, donc. . .

Corey: Oui, c’est quand les groupes ont déménagé en Amérique du Sud qu’ils ont commencé à utiliser des noms commerciaux. Et les groupes de la coalition d’entreprises, ils ont commencé à passer par “Zazi”, et ils étaient tous. . . ce sont tous des Allemands liés à l’Allemagne nazie.

David: Êtes-vous au courant d’un groupe extraterrestre de votre temps dans le programme spatial qui aurait une technologie suffisamment avancée pour construire de longs puits droits comme celui-ci avec une facilité exceptionnelle, beaucoup plus que ce que nous faisons avec ces systèmes de forage de tubercule à contrôle nucléaire que nous avons?

Corey: Oui. Ces “ambassades” de l’ET, comme les appelle le programme spatial, sont d’apparence diamantée et symétrique et ont été construites en un rien de temps.

David: Est-ce qu’ils ont un moyen de se débarrasser du matériel, donc ils n’ont pas besoin de le sortir de là?

Corey: Oui.

David: Est-ce quelque chose qui se débarrasse du rocher?

Corey: Oui. Une fois que vous arrivez à un certain stade et que vous comprenez que tout est vibration, c’est un jeu d’enfant pour eux de manipuler la matière.

Pour nous, c’est un véritable casse-tête d’essayer de comprendre comment cette magie fonctionne, mais pour eux, c’est. . . Ils comprennent cela comme nous comprenons comment les marées agissent sur la planète.

David: Combien de ces centaines de bases dont vous avez parlé contiennent des extraterrestres, en plus des humains? S’agit-il principalement des nôtres ou sont-ils également détenus et gérés conjointement?

Corey: Bien sûr, certains d’entre eux sont exploités en commun. Je n’ai pas cette information. Je sais que la majorité d’entre eux sont destinés à la R-D.

David: Une dernière chose à laquelle je voudrais que vous vous adressiez avant la fin de l’épisode, c’est que les gens du monde entier entendent ces bruits de trompette très effrayants, profonds et résonnants.

Et j’ai eu des initiés comme Jacob, du programme spatial, qui m’ont dit qu’il y a des ouvertures d’air sur ces bases souterraines, et qu’ils peuvent partiellement les ouvrir ou les fermer et ensuite aérer l’air à travers elles, et que c’est comme souffler dans une trompette et entendre ce grand son résonnant.

Savez-vous s’il y a des objets métalliques de type iris qui pourraient être utilisés comme ça, qui s’ouvrent et se ferment pour la ventilation de l’air?

Corey: De temps en temps, ils purgent l’air. . . ils recyclent l’air. Mais certains de ces bruits de trompette que les gens entendent à plus grande échelle dans le ciel sont en fait une onde de choc énergétique venant du Soleil, causant un choc. . . pas vraiment un tremblement de terre du ciel, mais le son vient de l’énergie provenant du Soleil qui interagit avec notre haute atmosphère.

David: Savez-vous s’il pourrait y avoir un moyen de ventiler l’air d’une base souterraine pour faire entendre ce son de trompette?

Corey: C’est le cas. Ça fait un bruit bizarre, presque comme une sirène de tornade.

David: Vous dites donc que ces bruits pourraient provenir de la ventilation périodique de l’air de ces installations souterraines.

Corey: Oui.

David: L’arbre métallique vibre.

Corey: Oui. Ils recyclent l’air de temps en temps.

David: Très bien. Eh bien, merci, Corey. Cet épisode a été très fascinant. J’espère que ça vous a plu. C’est la “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je vous remercie de votre attention.

Divulgation Cosmique – Guide des Êtres non-Terrestre

Corey Goode: Bienvenue à “Cosmic Disclosure”. Je suis Corey Goode, et aujourd’hui je serai votre hôte.

Aujourd’hui, nous allons parler plus en profondeur que jamais des différents Êtres non-terriens que j’ai rencontrés dans mon enfance, à travers la formation MILAB et les programmes spatiaux secrets.

PREMIÈRE RENCONTRE

Mes premières expériences avec les non-Terrestres ont commencé quand j’avais seulement cinq ans.


J’ai senti le besoin de sortir. Je ne sais pas pourquoi. Et quand je suis sorti, il y avait trois orbes d’or qui flottaient dans le ciel.

Et j’ai commencé à les regarder attentivement, et je n’avais pas peur.

Tout d’un coup, j’ai commencé à flotter, et tout à coup, je me suis retrouvé dans une pièce. Je me souviens juste que j’ai commencé à décoller du sol et que j’étais dans une pièce.

Et dans cette pièce se trouvait une femme nordique, et les petits Gris se promenaient aussi.

La femme nordique m’a guidée dans une pièce avec des enfants qui jouaient. Et les enfants aussi. . . certains d’entre eux étaient chauves, et leurs yeux avaient l’air un peu différents, mais ils semblaient humains, comme peut-être des hybrides. Et puis il y avait quelques humains réguliers comme moi là-bas.

Je me souviens d’un frère, d’une sœur, roux, qui était proche de mon âge, qui était là, et ils étaient juste en train d’interagir et de jouer avec les autres enfants, les enfants hybrides.

À un moment donné, la dame nordique nous tend ce petit appareil.

Et c’est un puzzle – un puzzle 3D. Il y a des carrés qui montent, des cercles qui sortent, et vous combinez toutes ces formes.

Et j’ai réussi, au puzzle, et quand j’ai réussi, la dame nordique est venue me guider hors de la pièce et m’a emmenée dans une salle de contrôle.

Il faisait plus sombre. J’ai vu d’autres Nordiques assis autour des panneaux de contrôle, des lumières ambrées qui se réfléchissaient sur leur visage.

Et ceci. . . comme un brouillard de télévision courbé apparu devant moi.

Et tout d’un coup, toutes ces cartes stellaires ont commencé à apparaître, et elle disait:”C’est chez toi?”

Et je dirais:”Non, ma maison est avec ma mère.”

Et puis elle en revivrait une autre. “C’est ta maison?”

Et puis elle a montré des planètes aussi. Et il y avait cette très grande planète qui ressemble à Saturne qui avait une lune autour d’elle, et elle était évidemment habitée.

Et elle l’a montré du doigt, et elle a dit: “C’est chez toi?”

Et j’ai eu une réaction bizarre, et j’en ai ressenti le besoin. . . J’ai commencé à demander à rentrer chez moi. J’ai dit que je voulais rentrer chez moi. Ils m’ont guidé et m’ont ramené chez moi.

C’était ma première vraie expérience dont je me souvienne avec un non terrestre.

EXPÉRIENCES AVEC LES NAVIRES PIRATES

Et peu après, j’ai commencé à avoir les bateaux pirates. J’avais cinq ans.

Nous vivions avec mes grands-parents, et j’avais eu la même chose. J’aurais ça, j’ai juste besoin d’aller dehors. Et tu sais, j’avais cinq ans. C’était un mauvais quartier.

Et je sortais – je n’avais pas peur – et je voyais, au loin, un bateau de pirates, comme une feuille au vent, descendre de plus en plus près, aller de plus en plus bas.

Et quand il atterrirait sur le sol, il ressemblerait à un solide. . . On aurait dit un bateau fantôme, car il descendrait lentement. On dirait un solide bateau de pirates.

J’allais alors sur le bateau pirate, et tout d’un coup, je me retrouvais dans une pièce ronde avec une fenêtre à 360°, tout autour.

Et quand je me suis levé et que j’ai regardé par la fenêtre, j’ai vu mon appartement. J’ai vu ma ville entière.

Et puis il s’est envolé de la même façon qu’il a atterri, comme une feuille, et on m’a emmené dans une caverne où ils sont descendus dans des cavernes.

Et puis ils se trouvaient dans les cavernes lisses, comme s’ils avaient été écrasés mécaniquement. Sur les murs, le sol et les plafonds, il y avait des nombres, comme on pouvait le voir sur le côté d’un navire ou sur une plate-forme d’atterrissage.

Au fur et à mesure que nous avancions, nous avons atterri dans cette zone, et je suis descendu, et c’était maintenant une soucoupe volante. Puis j’ai traversé la caverne. On ne m’a pas montré du doigt. Ils ne m’indiquaient aucune direction, mais je marchais de façon autonome.

Et je regarde autour de moi, et je vois toutes ces autres personnes de tous âges et de toutes les couleurs qui font la queue, qui se déshabillent et les mettent sur des tables à cartes, des tables militaires.

Ces gens faisaient alors la queue, une ligne qui. . . Il y avait des lumières de chirurgien qui étaient pointées sur une table.

Et ils s’allongèrent tous sur la table sans vêtements, et d’un côté il y avait ce très grand être gris et deux petits gris. Et de l’autre côté, il y aurait des médecins, des médecins humains en blouse de laboratoire.

Et ils faisaient des examens ou des procédures conjointes.

Je n’ai aucun souvenir de ces procédures.

La prochaine chose dont je me souviendrais serait de revenir à la conscience ou à la conscience sur l’artisanat de nouveau dans cette même salle circulaire. Et puis je me voyais flotter jusqu’à ma maison.

Et puis je verrais partir un bateau pirate.

Ce sont donc mes premières rencontres avec des non-terrestre.

DÉBUT DE L’ENTRAÎNEMENT DE MILAB

Quand j’avais environ sept ans, en 1977, on m’ a intégré au programme MILAB.

J’ai vu récemment des documents de Sigmund, qui est un pseudonyme d’un fonctionnaire de la Force aérienne qui me donnait de l’information à un moment donné, qui disait que j’étais un atout entre 1977 et 1997.

Apparemment, la vraie formation MILAB a donc commencé à l’âge de sept ans.

Parce que j’ai été identifié comme un empathe intuitif, j’étais un outil parfait pour eux. Ils ont commencé à me former.

J’ai commencé à avoir des expériences bizarres dans la formation MILAB, à l’endroit où je serais amené dans une salle pour avoir une formation en holographie.

J’allais entrer. Je voyais plusieurs membres de la Force aérienne assis à une table à cartes, peut-être des gens en blouse blanche. Je m’asseyais sur la chaise.

Je passa par la procédure, mais quand je sortis, tout d’un coup, il y avait un alien gris assis à la table. Et ils ont lentement commencé à m’acclimater avec moi comme ça.

Et ce qu’ils essayaient de faire, c’était de prendre mes compétences intuitives d’empathie et de me former à communiquer avec des non-terrestres.

Et cette formation a commencé à l’âge de sept ans et s’est poursuivie jusqu’ à ce que j’aie 16 ans, juste avant d’entrer dans le programme Espace secret.

PREMIÈRE EXPÉRIENCE EN TANT QU’EMPATHE INTUITIF

Ma première vraie expérience d’être un empathique intuitif dans l’une de ces situations du monde réel a été lorsque j’avais 13 ans.

J’ai été transporté hors de la planète vers une petite station spatiale qui se trouve juste à l’extérieur de l’orbite de Jupiter.

C’était une anomalie temporelle qu’on ne pouvait pas voir à l’œil nu. Et vous deviez entrer et sortir de la même façon. Ils l’appelaient “poinçonner et pointer” à partir des mêmes coordonnées.

Et c’était une anomalie temporelle, et quand nous y sommes entrés, c’était noir. Il n’ y avait pas d’étoiles.

Tout ce que vous pouviez voir, c’était d’autres vaisseaux volant vers cette station spatiale.

Une extrémité ressemblait à une coquille de palourde, et l’autre était un gros disque. Et à l’intérieur de ce disque se trouvait une salle de réunion géante de type ONU.

Et j’ai été amené dans cette salle de réunion pour être l’un des trois soutiens intuitifs de l’empathie.

En général, ils avaient deux autres enfants ou jeunes adolescents avec moi, et il en fallait trois pour trianguler tout type de tromperie ou de peur ou tout ce que la personne principale de la réunion devait savoir.

Et il y avait un représentant de la Terre qui a reçu un siège à cette réunion du conseil.

Il y avait environ 60 êtres différents qui étaient déjà en train de se regrouper à l’intérieur de cette pièce, et certains étaient déjà assis.

Je me souviens d’être entré dans cette pièce. Et tout d’abord, j’ai 13 ans. Tous ces êtres, ou une bonne partie d’entre eux, étaient plus grands qu’un humain normal. Donc pour moi, un adulte normal semblait déjà très grand.

Et pour la plupart, j’essayais de scanner et de regarder ces différents êtres pour essayer d’obtenir une sorte d’énergie de leur part. Et ils m’ignoraient à peu près. Ils s’en fichent moins de moi ou de s’interfacer avec moi.

Beaucoup d’entre eux ne semblaient pas vouloir vraiment s’interfacer entre eux. Ce n’était pas un rassemblement très amical. La plupart du temps, ces personnes étaient en désaccord les unes avec les autres à cause de ces 22 programmes génétiques différents qui sont en concurrence, mais qui sont globalement gérés par ce comité.

C’était la première fois que je voyais un grand nombre de différents types de non-terrestres au même endroit.

Plus tard, on m’ a amené à ces réunions quelques autres fois. J’en ai vu trois au total.

Et la plupart du temps, quand je suis allé aux deux dernières réunions quand j’étais adulte, c’était à peu près le même groupe, sauf la dernière fois.

LA DERNIÈRE EXPÉRIENCE À UNE RÉUNION DE SUPER FÉDÉRATION

Lors de la dernière occasion, c’était pendant qu’il y avait une sorte de barrière énergétique autour de la Terre qui empêchait beaucoup de non-terrestre différents de partir ou de venir.

Et il y avait beaucoup d’extraterrestres différents que je n’avais jamais vus auparavant: beaucoup d’êtres aquatiques différents, beaucoup plus d’êtres de type insectoïde, qui avaient déclaré qu’ils étaient ici sur notre planète en train de faire de la recherche, mais qui n’avaient rien à voir avec les humains.

Ils s’intéressaient davantage à nos océans ou à nos forêts. Les humains étaient moins intéressants à leurs yeux.

Mais il y avait des gens qui étaient bloqués ici, et ils étaient là pour faire pression sur les puissances pour essayer de trouver comment faire sortir leurs gens de la planète Terre.

Ce qui était intéressant à propos de ces réunions, c’est qu’elles s’annonçaient souvent avant de prendre la parole sur cette tribune, mais pour une raison ou une autre, cela a été effacé de ma mémoire.

Il y avait d’autres occasions où il y avait des non-terrestres dans la pièce, et il semblait qu’ils n’avaient pas de visage. Vous ne pouviez pas voir. . . Je veux dire, et c’était quelque chose mentalement qu’ils te faisaient. Ce n’était pas qu’ils n’avaient pas de visage.

Il y a donc eu beaucoup de contre-mesures différentes au cours de cette réunion pour m’assurer que je n’avais pas, ou que les autres personnes qui m’accompagnaient ne s’en allaient pas avec certaines informations.

Et la plupart du temps, lorsque je leur servais d’un empathe intuitif dans ces situations, habituellement, à moins que nous n’interrogions les gens, ce qui s’est produit plus tard, nous n’avons pas beaucoup appris.

Nous captions beaucoup d’émotions et d’énergie que nous devions essayer de filtrer. Et beaucoup d’entre eux seraient là, et il le faudrait. . . Non seulement vous avez un être qui a une apparence complètement différente de ce que vous avez l’habitude de voir, mais ils ont une signature émotionnelle complètement différente.

Quand on s’interface avec un humain, je me fiche que l’on arrive dans un pays différent, une façon de vivre complètement différente, les gens auront toujours le même type d’énergie quand ils sont tristes, ils sont heureux. Vous allez pouvoir le lire.

Il faut établir une base de référence avec ces êtres, et c’est très difficile à faire quand on n’interagit pas avec eux.

Nous essayons donc, dans la plupart des cas, de déceler tout ce qui ressemble à une tromperie, à la peur ou à la panique, et de le transmettre par des appareils portatifs à la personne qui participe à la réunion que nous appuyons.

COMPTE RENDU CHIMIQUE

À la fin de chacune de ces rencontres, nous avons été débriefés, et c’était toujours un débriefing chimique.

Ils nous utiliseraient comme clé USB. Et ils nous mettaient dans une situation, nous faisaient tout sentir, tout entendre, tout goûter, tout voir. Et puis quand nous revenons, ils ont la possibilité de télécharger cette information à partir de vous dans les mêmes chaises holographiques qu’ils utilisent pour vous former.

Et lorsqu’ils téléchargent l’information, ils passent ensuite par un deuxième processus après le débriefing à l’endroit où ils vous effacent la mémoire chimiquement.

Et comme beaucoup de gens qui regardent cette émission se souviendront que j’ai déjà dit dans le passé, de 3 à 5% des gens qu’ils ont laissés sur place commencent à retrouver la mémoire.

Et dans mon cas, j’ai commencé à retrouver des souvenirs très rapidement. Et puis quand vous obtenez des morceaux, vous avez des fils à tirer, et puis vous commencez à obtenir les plus gros morceaux d’information. Ensuite, lorsque vous obtenez des éléments d’information qui commencent à se connecter, l’image complète tombe en place très rapidement.

DES ÊTRES AUX RÉUNIONS DE LA SUPER FÉDÉRATION

Lors de ces réunions de la Super Fédération, les êtres qui étaient présents discutaient de programmes génétiques et d’un programme spirituel en cours sur Terre. Ils décrivaient 22 programmes différents – des composantes génétiques et spirituelles de ces programmes.

Et il y avait 60 participants non terrestres différents dans ces programmes.

Beaucoup de ces personnes à la réunion – et on nous a demandé d’appeler les ET “personnes”. . . Quand ces personnes étaient à ces réunions, on pouvait sentir l’animosité entre les autres groupes. Il y avait des êtres qui n’avaient tout simplement pas une bonne énergie envers un autre groupe. Ou quand un autre groupe venait à une certaine distance d’eux, leur niveau d’anxiété montait vraiment très haut tout à coup. . . en pic.

J’ai donc pu me rendre compte par moi-même, avant de lire les exposés plus tard, que ces êtres ne s’entendaient pas forcément très bien.

Il serait donc très difficile de dire que les êtres avec lesquels j’ai interagi, ou du moins avec lesquels j’ai été témoin dans ces réunions, sont bons ou mauvais.

Les êtres, quand ils étaient là, ce qui était dans leur conscience, validait leur programme, leurs expériences. Et ils étaient là pour présenter de l’information sur ces expériences, ainsi que des griefs d’autres groupes qui avaient entravé leurs expériences génétiques.

Ils étaient donc plus concentrés sur leur expérience. Je dirais donc que la plupart d’entre eux seraient plus moraux de notre point de vue.

Il y avait beaucoup d’êtres différents. Il y avait des humanoïdes. Nous en avons eu qui mesuraient 5′, 5,5′ (entre 1.5m et 1.67m).

Celui-ci, juste ici, qui a été dépeint par un artiste pour nous que j’ai vu sur le vaisseau, ils étaient assis là et avaient un sourire souriant sur leur visage tout le temps et ils ne faisaient que regarder. Je ne les ai pas vus se lever et parler du tout. Ils semblaient surtout observer.

Et cela semblait être le cas pour plusieurs des êtres qui s’ y trouvaient. Ils n’avaient pas nécessairement un intérêt total dans les programmes génétiques. Ils semblaient être là en tant qu’observateurs. Et cet être semblait en faire partie.

J’ai trouvé très intéressant que certains de ces non-terrestres nous ressemblaient. Certains d’entre eux avaient des nuances de peau légèrement différentes, mais certains d’entre eux nous ressemblaient exactement. Ils pourraient se promener dans nos rues et ressembler à un être humain bizarre.

LES NORDIQUES

L’un de ces groupes était les Nordiques, que je connaissais plus tôt dans ma vie. Ma première rencontre a été avec un Nordique.

Les nordiques étaient très impliqués. Ils semblaient avoir une sorte de poste de bureau dans ce conseil. Et ils avaient beaucoup de représentants aux réunions, et ils semblaient se promener et discuter avec des petits groupes de ces non-terrestre.

Il est donc certain qu’ils participent beaucoup à tous ces différents programmes. Et beaucoup de gens, ils utilisent le terme générique “nordique”, quand il y a un certain nombre d’espèces différentes que vous pourriez appeler Nordiques.

Certains d’entre eux sont très grands, 8′, 9′ de haut (entre 2.4m et 2.7m). Ils ont les cheveux blonds. On dirait qu’ils ont toujours des coupes naturelles et les cheveux lâchés. Et ils ont six doigts. Ils sont très musclés. Et ils ont les yeux bleus.

Et il y en a d’autres qui ne proviennent pas nécessairement d’autres planètes qui sont également classées dans la catégorie nordique – des groupes qui sont ce que nous appelons les groupes de la Terre Intérieure qui sont d’apparence très nordique et qui pourraient facilement être décrits comme des groupes nordiques.

HUMAN-LOOKING ETs

Beaucoup de ces non-terrestre semblaient très humains.

Et celui-ci avait l’air très humain. Le mâle et la femelle n’avaient pas de cheveux. Ils avaient la peau bleue, les yeux bleus, et ils étaient très grands, probablement 9′ de haut sinon plus.

Ils étaient surtout assis quand je les ai vus.

Ils étaient très larges. Ils portaient des tuniques, des vêtements de type tunique blanche, et ils avaient autour d’eux des ceintures dorées, des ceintures très fines.

Et je ne les ai jamais vus s’installer et parler à ces conférences, mais ils étaient présents. Mes yeux semblaient trouver leur chemin vers eux assez souvent. Il y avait quelques êtres comme ça.

Ce sont les raisons pour lesquelles ces gens me stupéfient, c’est parce que j’étais assis là, et qu’on nous a dit de regarder la plaque de verre intelligente et d’essayer de nous distraire avec l’information qui s’ y trouve. Mais de temps en temps, on levait les yeux et on attrapait des yeux avec l’un de ces êtres, ou alors on les voyait, et ils étaient tellement perçants qu’on se prenait à les regarder fixement.

[Ajout SM : Ce n’est pas parce que vous avez accès aux voyages spatiaux et autres technologies que vous avez atteint l’illumination. On sait que la dualité continue jusqu’en 6eme densité. Quand un être a atteint l’illumination, ses yeux sont perçant comme l’éclair, car il ne regarde pas avec ses yeux physiques, il projette la lumière de la vérité par ses yeux physiques. Ils ne participent pas non plus aux discussions des forces dites de l’ombre et de la lumière ni ne prennent position pour un camps ou l’autre, car ils sont au delà de la dualité. Leur conscience est sur plusieurs plans à la fois et les actions sont dans des plans plus subtils, leur corps physique est un temple/vaisseau pour leur Esprit, permettant les interactions dans les densités plus épaisses. Ils n’ont aucun égo, aucune peur, aucun agenda, ils sont amour, lumière, sagesse… ils sont totalement hors de la projection mentale et donc hors du temps, assis dans l’éternel présent et reliés à tout. Ils agissent uniquement en tant qu’Être relié au collectif et relié à la Source. Ils sont là pour observer la perfection (ce qui est), servir le créateur et toute la création tout en respectant le libre arbitre, et ils sont aussi les gardiens/superviseurs des lignes temporelles. Et j’adore leur sens de l’humour 😉 ]

Et ils semblaient avoir un air très royal ou très royal. Et ils semblaient très paisibles, mais ils étaient très confiants, très, très confiants, et semblaient observer un peu.

LES EBENS

Ceci devrait être une image familière.

C’est une image de ce que les gens décrivent comme un Eben. Et beaucoup de gens ont décrit avoir été enlevés par ce groupe et interagi avec les Ebens.

UN GROUPE D’OBSERVATEURS

Aujourd’hui, il y avait un groupe en particulier qui semblait marcher autant que les Nordiques et faire l’interface avec les autres groupes. Et ils semblaient aussi avoir un peu de pouvoir, parce que ces autres groupes venaient à eux et leur demandaient de les aider, quels que soient les griefs qu’ils avaient avec d’autres groupes.

Je pense qu’il s’agit d’une sorte de groupe d’observateurs qui observent et s’assurent que cette expérience se déroule comme prévu et qu’elle ne va pas dans une direction donnée.

LES NON-TERRESTRES À LA PEAU VERTE

Sur cette image, voici les gens à la peau verte dont j’ai déjà parlé.

Leur peau ressemblait littéralement à celle d’une olive, une olive verte, que vous avez retirée d’un bocal – pas de différence.

Il y avait un homme et deux femmes présentes à chaque fois. Ils le sont probablement. . . L’homme mesurait probablement 6?”, 7” de haut, et la femme était environ. . . Les femmes mesuraient environ 6 pieds de haut. Très musclé.

Les hommes avaient les cheveux très courts, ils avaient l’air très militaire, comme une toupie. Les femmes avaient des cheveux noirs extrêmement longs et brillants, des cheveux noirs très brillants, qui descendaient jusqu’au milieu du dos.

Et les femmes s’asseyaient avec le mâle, et elles étaient très silencieuses pendant la réunion proprement dite, mais ensuite elles semblaient plus comme des papillons sociaux. Ils semblaient se séparer, puis aller dans chaque groupe, et ils étaient manifestement en train de socialiser.

RENCONTRE AVEC UN NON-TERRESTRE VERT

Fait intéressant, lors de mon dernier voyage, j’ai rencontré une des femelles. Et c’était la seule fois que j’ai eu une rencontre à l’une de ces réunions avec un non-terrestre.

J’étais là, Gonzales était là, et nous avions des empathes intuitifs qui étaient des militaires du Programme spatial secret.

Et ils étaient assis là à faire des blagues sur le fait qu’elle ressemblait à la copine du capitaine Kirk. Et à un moment donné, une de ces femelles s’approcha de moi, et elle avait compris ce dont nous parlions avec empathie ou télépathie. Je suppose qu’elle était tellement dans notre conscience que nous sommes devenus une partie de sa conscience.

Elle nous a demandé si le capitaine Kirk était quelqu’un sous nos ordres. Et c’était assez choquant. Elle est venue nous parler en anglais et nous a demandé si nous avions servi sous les ordres du capitaine Kirk.

C’était un peu gênant pour moi et pour les autres.

LES NON-TERRESTRES D’APPARENCE ASIATIQUE

Cette image représente un autre être très humain, un être très asiatique. Leur peau était plus d’une teinte légèrement plus orangée, et ils avaient ces yeux de chat bleus, que les iris prenaient presque tout le globe oculaire comme vous pouvez le voir.

Je les ai vus interagir assez souvent avec les autres groupes d’apparence humaine. Ils semblaient plutôt désorientés par rapport au groupe de type insectoïde.

Il semble donc qu’il y ait une sorte de clivage entre ces deux groupes, très probablement un différend dans ces programmes génétiques.

LA RACE FELINE

Là, elle a des yeux d’apparence féline, mais il ne faut pas la confondre avec la race féline que j’ai observée une seule fois. Il était sur le vaisseau de recherche, et ils déplaçaient son corps.

Il y avait un ordre de capture ou de mise à mort sur ces êtres, et ce qui s’est passé était que ces êtres se téléportaient, et qu’ils étaient capables d’en attraper un, et il est mort. Ils n’ont pas pu le garder en vie.

Et c’était un être à l’allure de lavande et de chat. Et la tête, les oreilles et le visage ressemblaient beaucoup à un chat. Le corps était plutôt un torse humanoïde.

LA RACE MANTIS

Cette image représente donc un des Mantis, ou une race de Mante.

Ils sont très fortement impliqués dans l’aspect génétique de ces 22 programmes différents, et ils participent à plusieurs programmes différents.

Les gens verront souvent les Mantis avec des Gris ou avec Nordiques, et même avec Reptiliens. Ces groupes travaillent donc dans le cadre de multiples programmes génétiques différents, et ils sont connus sous le nom de maîtres en génétique dans notre groupe local d’étoiles.

Maintenant, vous vous rappelez peut-être beaucoup de ces histoires qui sont racontées par des personnes enlevées, et vous remarquerez qu’elles ont des rencontres terrifiantes avec ces êtres.

Le truc bizarre, c’est qu’ils. . . on ne perçoit pas les émotions comme on le ferait normalement avec un autre être humanoïde.

Leurs communications entre eux se font par une sorte de réseau neuronal qui est comme la télépathie ou une conscience partagée. Et pour eux, se connecter avec nous et communiquer avec nous est. . . ça demande un effort de leur part.

Ils sont totalement séparés de nous quand il s’agit d’émotion. Nous pourrions donc les qualifier d’amoraux, mais lorsqu’ils interagissent avec nous, ils ne pensent pas: “Oh, ce pauvre humain…” Cela n’est tout simplement pas entré dans leur conscience.

Ils y travaillent sur un projet, et nous sommes les sujets de ce projet.

LES GRANDS GRIS

Les Grands Gris sont représentés dans cette image, et ils sont appelés Grands Gris pour la raison évidente. Ils font environ 2,40 m de haut.

Ils ressemblent beaucoup aux Gris classiques qui sont décrits par les gens, mais habituellement, vous voyez les petits Gris de 3-4′ de haut à côté de ces Grands Gris.

Ce que ces petits Gris sont généralement un certain type de robot biologique, une forme de vie programmée.

Vous verrez ces petits Gris avec les Nordiques. Vous les verrez avec les Reptiliens. Vous les verrez avec n’importe quel nombre de groupes. C’est comme du matériel standard ou quelque chose que tout le monde utilise.

C’est comme si tout le monde était sur Mac ou PC. Tout le monde utilise ce type de technologie.

Maintenant, les Grands Gris sont très impliqués dans la partie génétique de ces 22 programmes différents. Ils sont en concurrence avec les groupes insectoïdes, et ils sont également en concurrence avec les groupes humanoïdes, mais ils travaillent en étroite collaboration avec eux dans différents aspects de ces différents programmes.

Ils sont donc plus libres de venir ici et de travailler parmi les humains sur ces programmes génétiques, en faisant le travail pratique.

Beaucoup de ces êtres, ce sont eux qui descendront et toucheront physiquement les humains, prendront les spécimens et feront le travail, et ils rendront compte à ces Êtres Gris au corps plus grand.

Certaines personnes peuvent aussi se souvenir de l’expérience d’un enlevé, où elles décriront avoir vu un Grand Gris, puis un homme en uniforme, en uniforme militaire américain.

C’est parce qu’il existe un lien et un accord très fort entre les Grand Gris et le gouvernement américain, un gouvernement fantôme, qui implique le commerce de spécimens biologiques provenant de l’extérieur de la planète et des technologies dans le commerce pour leur permettre de descendre et de faire leurs expériences sans être gênés.

Et beaucoup de fois, l’armée humaine sera sur ces navires d’enlèvement en tant qu’observateurs, prenant des notes sur les noms de tout le monde, l’heure, ce qui a été fait. Et ils en tiennent un registre, parce qu’au début, ces êtres, qui sont censés nous donner des informations sur ceux qu’ils ont enlevés, et nous avons découvert qu’ils n’étaient pas honnêtes avec nous.

Comme nos programmes spatiaux avancés nous permettent maintenant de dévier les navires qui tentent d’entrer dans notre atmosphère, ils doivent maintenant collaborer avec nous et permettre aux observateurs humains d’observer leurs navires.

LES DRACO REPTILIENS

Vous remarquerez que je n’ai pas décrit beaucoup de Draco Reptiliens. C’est parce qu’il y a beaucoup d’animosité.

Ces Draco prétendent que ce corps, cet organisme de la Super Fédération, il y a longtemps, 65 millions d’années, pour être précis, était venu sur cette planète et avait détruit une expérience déjà bien avancée – une expérience reptilienne.

Ils prétendaient que les dinosaures. . . Ils faisaient une sorte d’expérience de faire un mélange Reptilien avec un mammifère, une expérience de type mammifère.

Et cette expérience a été anéantie, puis les races d’agriculteurs génétiques sont arrivées, ce qui est devenu une partie de cette Super Fédération, a commencé à entrer et de bricoler avec la génétique et a créé un tout nouveau mammifère, entièrement mammalien type d’expérience ici sur Terre, quand auparavant le Draco a déclaré que c’était leur planète, et ils avaient une expérience bien en cours.

Maintenant, ils avaient des représentants qui seraient à ces Super Fédérations. Il y avait des êtres à l’allure reptilienne, dont certains étaient très beaux. . . comme une ossature humaine avec une peau de lézard tendue.

Je veux dire, ils regarderaient. . . Ils ressemblaient plus à un mélange entre les humains et le Draco.

LES ÊTRES FOURMIS

Ainsi, les Draco n’ont pas pu venir à cette réunion eux-mêmes, mais ils ont eu des membres différents, comme ces différents êtres insectoïdes qui ressemblent plus à des fourmis.

Ces êtres travaillent en étroite collaboration avec le Draco et serviront d’intermédiaires lors de ce type de réunions.

LES AVIANS BLEUS

Cette image représente donc un être visiblement différent de ce dont nous avons discuté précédemment. Et pour être honnête, je n’avais jamais vu ou entendu parler d’un tel être dans les programmes.

Lorsque j’ai commencé à participer aux programmes, le Programme spatial secret, j’ai d’abord été, pendant une dizaine de mois, engagé dans quelque chose qui s’appelait le “Programme d’intrusion, d’interception et d’interrogatoire”. Et j’ai interagi avec tous les différents types d’êtres dans ce programme.

Dans ces programmes, je n’avais jamais entendu parler d’un oiseau bleu de 8 pieds de haut.

Alors vers 2011, j’ai eu ce rêve très vif que vous saviez n’était pas un rêve, à l’endroit où cet aviaire bleu est apparu dans mon rêve et a commencé à faire ces signes de main, se connectant avec moi télépathiquement, et puis un peu de bouger ses lèvres autour de lui.

Après ce rêve, j’étais extrêmement troublé. Je savais que c’était autre chose qu’un rêve, et je n’avais jamais entendu parler d’un être ainsi.

Finalement, il est apparu devant moi physiquement, et je me trouvais avec mon chien à l’époque. J’étais assise sur un canapé, mon chien était à côté de moi et il est apparu dans une pièce. Et ça a été un grand choc pour moi et mon chien.

L’être mesurait 8 pieds de haut, était bleu, mais avait l’air très humain. Il avait cinq doigts.

Et par la suite, il m’ a communiqué qu’il faisait partie de ce groupe d’êtres qui étaient ici pour nous aider dans notre transition vers une densité plus élevée.

Ils étaient ici, et ils se souciaient moins des 22 programmes génétiques. Ils étaient ici. . . C’est plutôt une composante énergétique et spirituelle qui les préoccupe.

Les êtres au Conseil de la Super Fédération, nous les considérerions probablement quatrième ou cinquième densité sur l’échelle de densité. Ces Avians Bleus, et les autres groupes avec eux, ont déclaré qu’ils étaient de sixième densité et plus.

Ils ont pu apparaître et disparaître à volonté. En gros, on m’a expliqué qu’ils correspondent à leur vibration pour l’endroit où ils veulent être, et ils apparaissent.

Ce sont eux qui m’ont poussé à venir témoigner. Et ils m’ont aussi présenté plusieurs autres êtres différents.

MICA

Ils m’ont présenté des êtres tels que les gens de Mica, que j’ai décrits sur “Divulgation Cosmique” à quelques reprises, un peuple très polynésien, très paisible, qui sont dans notre amas d’étoiles local – l’étoile la plus proche, en fait.

LES ÊTRES A TÊTE TRIANGLE DORÉE

Ils m’ont présenté à d’autres êtres comme cet être de Tête de Triangle, avec qui je n’ai jamais interagi.

Mais quand j’étais à une réunion sur le commandement des opérations lunaires, j’ai été placé devant une salle de conférence, ou, vous savez, comme dans une université avec les chaises de théâtre qui montaient à l’arrière de la salle. Et j’ai été mis au milieu de la pièce sans explication.

Après cela, les gens ont commencé à se moquer un peu de moi, parce qu’ils ne savaient pas non plus ce qui se passait, et j’étais complètement fêlé à ce moment-là.

Tout le monde s’est calmé, et derrière moi était apparu Tier-Eir, qui est le principal Avian Bleu avec lequel j’interagis, et l’autre était un drôle d’être de 10 pieds de haut (3m) avec une tête triangulaire.

Il avait trois doigts sur les mains et trois orteils, et il se servait de ses orteils comme d’un trépied. Et les orteils faisaient comme ça [flexion], et ça montait et descendait un peu.

Et on aurait dit qu’il était sous l’eau, parce que ses bras ne ressemblaient pas à des os. Il y avait juste cette ondulation. . . Ils étaient un peu ondulés, ils montaient et descendaient en rythme. C’était très bizarre.

Et tout le monde est devenu complètement silencieux à ce moment-là. Et c’est à ce moment-là que Tier-Eir s’est mis en rapport avec moi et a permis aux gens du public de lui poser des questions.

Le “chef” à tête de Triangle d’Or n’a jamais entamé de contact avec qui que ce soit.

LES SPHÈRES BLEUES

Ce qui est intéressant, c’est qu’il y a un autre être qui fait partie de cette Alliance d’Être Sphérique qui sont des sphères réelles. La taille n’ a pas vraiment d’importance pour eux. Ils peuvent sembler assez grands pour englober tout notre système solaire, ce qu’ils ont fait, ou ils peuvent être aussi petits qu’une balle de ping-pong.

Et ce sont des boules bleu indigo brillantes qui flotteront autour. Et ce sont eux qui sont venus, et ils venaient me chercher et m’emmenaient aux réunions avec Tier-Eir.

Et il m’ a dit qu’ils étaient des êtres de neuvième densité, des êtres non corporels, qui faisaient partie de leur collectif.

LE DRACO ROYAL

Cette image, beaucoup de gens s’en souviennent. Je devais rencontrer cet être. On m’a donné très peu de temps de préparation.

J’ai été conduit à ce qui ressemblait à un hôtel condamné au milieu du Midwest. Il y avait du désert partout.

Nous nous sommes levés sur le toit du bâtiment, et l’entrée était par une porte. Ensuite, nous sommes passés par un ascenseur qui est descendu dans une grande cour. Toutes les chambres étaient sur le côté, et elle était vide jusqu’en bas. Et il y avait un ascenseur en verre qui descendait jusqu’au hall.

Et comme nous étions dans cet ascenseur et que nous descendions, mon niveau d’anxiété a commencé à monter de plus en plus haut, parce que j’ai commencé à voir ces êtres qui se tenaient en bas, à regarder vers le haut.

C’était un très. . . Je me sentais comme un poisson dans un tonneau. C’était un sentiment très inconfortable.

Et dès que les portes se sont ouvertes, cette odeur de musc et d’urine s’est répandue dans l’ascenseur – une odeur très, très horrible. Au début, on se bâillonnait et on s’y est habitués.

Nous sommes entrés et il y avait des êtres de type insectoïde. Il y a d’autres reptiliens que la plupart des gens ont l’habitude de voir, ceux avec les écailles vert olive, tenant de longues armes ressemblant à des lancettes, debout au garde-à-vous.

Et dans les promenades, ce lézard blanc de 14 pieds de haut (4,30m) m’ a littéralement pétrifié à la minute où il est entré dans la pièce.

J’essaie de garder mon sang-froid, parce que je sais que je suis supposé être en interface avec cet être.

Et il s’avance jusqu’à moi, et il se dirige DROIT vers moi, mais assez loin à l’endroit où il était très intimidant, et a commencé à interagir avec moi.

Et quand il l’a fait, ce n’était pas comme l’interface que j’avais faite dans le passé, où elle était plus passive à l’endroit où je faisais les va-et-vient, la conversation.

Tout de suite, comme un rayon tracteur, il a capturé ma conscience et lisait ce qu’il voulait de moi. C’était comme un viol mental. Et il me contrôlait, et ses yeux commencèrent à le faire [Corey se sert des pouces et des index des deux mains pour se déplacer ensemble et séparément]. Ses pupilles faisaient “vroom, vroom, vroom”. C’était un être TRÈS PUISSANT!

Une rencontre avec ces êtres est quelque chose que j’ai refusé après cette rencontre. C’était terrifiant.

Tous ceux qui faisaient partie de la délégation, les agents de sécurité, nous étions tous assez calmes et calmes, mais dans l’ascenseur qui montait et montait dans l’embarcation, nous tremblions. Tout le monde tremblait tellement. Vous avez entendu le bruit de l’équipement, et tout le monde tremblait de la montée d’adrénaline après la rencontre.

C’était une rencontre incroyablement effrayante.

Je suis votre hôte, Corey Goode. Merci d’avoir regardé.

Divulgation Cosmique – La Ligue Galactique Globale des Nations (épisode 8)

LES COSMOSPHÈRES RUSSES

David : Nous avons parlé des factions du programme spatial, mais nous n’avons pas parlé de la Ligue Galactique Globale des Nations. Nous savons que Joseph Staline savait que le crash de Roswell était celui d’un ovni. Mais le gouvernement américain a dit que c’était un « ballon météorologique ». J’ai participé à quelques épisodes de l’émission « Ancient Aliens » et lors de mes recherches, j’ai trouvé que Staline a engagé des personnes pour aller explorer les archives. Ils ont trouvé qu’il y avait une fusée, en Sibérie, qui s’est écrasée et qui étaient couverte d’écriture sanskrite. Ils n’ont pas pu la déterrer sans l’endommager, alors ils l’ont enterré à nouveau. Cela a eu lieu durant la fin des années 1800. Après l’événement de Roswell, Staline aurait déterré cette fusée et celle-ci possédait une technologie si avancée qu’ils ne pouvaient pas la comprendre. Il y avait un coffre, ou une espèce de contenant, empli de documents et de plans élaborés, de même que des diagrammes de vaisseaux, de stations spatiales et des données sur la façon de les construire. C’est pourquoi les soviétiques ont pu construire ce qu’ils appellent les cosmosphères.

Corey : L’Union soviétique a utilisé cela pour gagner le respect, afin de s’introduire dans les programmes spatiaux secrets.

David : Qu’est-ce qu’une cosmosphère ? Comment cela fonctionne-t-il et à quoi cela ressemble-t-il ?

Ce n’est pas une Cosmosphère, mais une image de la capsule spatiale utilisée pour envoyer le premier homme dans l’espace le 12 avril 1961

Corey : Ce sont des sphères métalliques, grâce auxquelles les cosmonautes allaient dans l’espace. Les États-Unis les ont repérées et  en ont été inquiétés. Cela a causé l’ouverture d’un dialogue entre eux et nous.

David : Quelle était la taille de ses cosmosphères, combien de membres d’équipage pouvait-il y avoir ?

Corey : Il y en avait de plusieurs tailles. Quelques-unes pouvaient contenir de un à trois membres d’équipage et d’autres, encore plus.

David : Le colonel Tom Bearden, maintenant retraité, dit qu’un objet ressemblant à une sphère, (vu dans la vidéo de l’explosion de la navette spatiale Challenger) était d’origine russe. Est-ce que ce vaisseau a attaqué Challenger lors du décollage ? Est-ce que cela faisait partie de la guerre froide, pour attaquer les États-Unis avec de la technologie avancée ?

Corey : Nous travaillions déjà avec les Russes, bien avant que cela n’arrive. La guerre froide n’était qu’une tactique.

David : Une levée de fonds ?

Corey : Vous pourriez appeler cela ainsi. Le personnel au sol, les gens du plus bas niveau, croyaient vraiment à l’idée que les États-Unis et les soviétiques se « battaient » pour la suprématie de l’espace. Mais, en fait, les États-Unis et la Russie était des alliés.

David : Une personne a laissé un commentaire sur mon site, disant que les États-Unis n’ont jamais pu enrichir suffisamment l’uranium nécessaire pour la bombe atomique. Ils auraient obtenu ce qui manquait de l’Allemagne nazie. Plusieurs personnes ne sont pas prêtes à accepter cela, parce que nous avons grandi avec l’idée que nous avons combattu les nazis durant la deuxième guerre mondiale. Le monde entier avait peur d’Hitler et de son troisième Reich. Et vous dites que tout cela est un cirque élaboré ?

Corey : Un jour, lorsque la divulgation des données concernant notre vraie histoire arrivera, lorsque nous saurons ce qui est arrivé dans notre monde, les gens resteront abasourdis. Et ils seront fâchés.

David : Les Soviétiques et les Américains ont échangé des secrets, en coulisses ?

Corey : Ils travaillaient déjà ensemble dans l’espace, à cause de différentes menaces « perçues » de la part des extraterrestres. Ils travaillent ensemble pour protéger la Terre, même s’il est ridicule de penser que nous aurions pu vaincre une force extraterrestre avancée. Ils ont formé une alliance, bien avant la guerre froide, pour protéger la Terre.

David : Pensez-vous que c’est la raison du discours de Reagan, concernant la menace extraterrestre qui unifierait le monde ?

Corey : Je suppose que oui. Mais bien avant cela, nous étions déjà des alliés avec des peuples qui étaient supposés être nos ennemis.

David : Quelle collaboration y avait-il entre les Soviétiques et les Américains ?

Corey : Au début il n’y en avait que très peu, mais il est devenu apparent, pour l’Union Soviétique et pour tous les pays du monde, qu’il y avait des programmes spatiaux secrets qui étaient en cours.

LA LIGUE GALACTIQUE GLOBALE DES NATIONS

David : Nous parlons de quelle époque ?

Corey : À la fin des années 50 et au début des années 60. Les pays les plus puissants, incluant l’Union Soviétique, ont commencé à travailler ensemble. La question qui se posait était : « Qu’allons-nous faire avec les pays moins importants, maintenant qu’ils sont au courant de cela ? »

David : Y avait-il des services d’information dans ces plus petits pays, qui ont commencé à capturer et interroger des personnes pour obtenir de l’information ?

Corey : Ils ont obtenu des informations de très nombreuses façons. Il y avait un accord avec tous ces pays, stipulant que chaque fois qu’un ovni s’écrasait sur son territoire, nous pourrions envoyer nos équipes de récupération.

David : À quel moment cet accord a-t-il été fait ?

Corey : Cela se passait à la fin des années 40 et durant les années 50 et 60. Nous avons récupéré les ovnis de tous ces différents pays. Ce qui s’est passé ensuite, c’est qu’ils ont formé un programme spatial secret, de nature semblable à celle de l’OTAN. Ce n’est que lors d’une rencontre avec les membres des programmes spatiaux secrets au LOC (Lunar Operations Command) que j’ai entendu, pour la première fois, le nom de Ligue Galactique Globale des Nations.

David : Est-ce que cela a été le prédécesseur des Nations-Unies, qui a été fondé après la première guerre mondiale et le traité de Versailles en 1919 ?

Corey : Cette ligue a été formée pour servir d’appât pour d’autres nations, pour les garder tranquilles et pour qu’ils pensent qu’ils sont impliqués à protéger la planète. On leur a dit qu’il y avait différentes menaces pour la planète et qu’ils pourraient faire partie de la solution. Ils ont reçu des bases et de la technologie, mais tout cela se trouvait entièrement à l’extérieur du système solaire.

David : Dans ces pays, quelles personnes connaissaient ce secret … les membres du gouvernement, les ministres, les fonctionnaires ?

Corey : Je ne sais pas qui était au courant de cela. Mais à peu près tous les pays de la planète étaient impliqués dans ce programme.

David : Est-ce que vous pensez que cela impliquait aussi des agents d’informations de haut niveau, des gens travaillant pour la défense, du personnel militaire haut placé ?

Corey : Oui. Il y avait aussi beaucoup de scientifiques qui étaient impliqués.

David : Qu’en est-il des banquiers et des comptables ?

Corey : Ces derniers semblent être partout.

David : Comment ces gens ont-ils été approchés et qu’ont-ils vu ? Comment ont-ils été amenés hors planète ? Qu’ont-ils vu et que savaient-ils ?

Corey : Ce programme est relativement récent. Il n’a pas commencé durant les années 50 et 60, car durant ces années-là, les gens ont commencé à remarquer l’existence de plus vastes programmes. Cela a commencé durant les années 80 et 90. Je ne sais pas exactement quelle sorte de propagande ils ont reçu. Mais je suis allé dans l’une de leurs bases.

David : Parlons donc de cela. Avez-vous voyagé dans un vaisseau ou par un portail ?

Corey : Cela semblera étrange, mais c’était un système de train souterrain, (dont Corey a déjà parlé dans l’épisode # 7) qui passait dans un portail. Ce portail menait à une lune autour d’une planète gazeuse géante.

tunnel_boring_machine_2-compressor

David : Un de mes informateurs a décrit un portail où un train peut passer. Il a dit que cela allait si vite, que la plupart des gens ne prenait même pas le temps de s’asseoir.

Corey : J’ai déjà parlé de voyager par un portail, en utilisant un train, mais les gens me disaient que c’était ridicule, parce que personne d’autre n’en a parlé avant.

David : J’ai déjà entendu cela, de la part de mes informateurs et je l’ai intentionnellement gardé secret, afin que je puisse vérifier avec d’autres informateurs. Vous venez juste de le faire.

Corey : Donc le train est arrivé et il flottait légèrement au-dessus des voies, comme dans un système MAGLEV. Nous sommes descendus du train et nous avons entendu des annonces, faites en anglais.

David : Pouviez vous voir le ciel ?

Corey : non, nous étions dans une sorte de caverne ou de grotte.

David : Est-ce que c’était une lune tropicale avec une forêt ?

Corey : À ce moment-là, nous ne pouvions voir que la caverne. Il y avait des gens qui marchaient autour de nous, deux à la fois, ou en groupe de quatre. Ils étaient très détendus. Il portait des combinaisons, avec des insignes de drapeaux sur leurs épaules. Cela ressemblait à une scène que l’on voit dans la série télévisée Stargate Atlantis.

David : De quelle couleur était les combinaisons, avaient-elles différentes couleurs ?

Corey : Il y avait différentes couleurs, mais le bleu semblait être une couleur standard. La même couleur que l’Air Force utilise, le bleu royal. Et ils avaient tous des insignes de drapeaux différents, en provenance de divers pays.

David : En avez-vous reconnu quelques-uns ?

Corey : Il y en avait beaucoup que je ne connaissais pas, mais plus tard j’ai reconnu certains drapeaux comme celui de l’Estonie, de l’Ukraine, de la Grèce.

David : Et y en avait-il du Moyen-Orient, comme le Maroc ou l’Algérie ?

Corey : Les gens de ces pays étaient impliqués, mais je ne me souviens pas de tous les drapeaux. Je n’ai pas vu des milliers de gens, mais seulement un petit groupe.

David : Y avait-il des pays d’Afrique ? Du Tchad, du Nigéria ?

Corey : Je n’ai pas pu voir tout le monde, mais il était évident qu’il y avait des gens en provenance de partout.

David : Et vous dites que ces gens semblaient détendus et heureux ?

Corey : Oui

David : Cela ne me semble pas normal, si on compare avec les autres bases que vous avez décrites.

Corey : Non. Lors de notre visite à la colonie sur Mars, nous avons été escortés par des gardes armés, on nous a dit de ne parler à personne. Les gens semblaient mornes et stressés. Inversement, les gens que j’ai vus là bas étaient complètement différents.

Nous sommes donc descendus du train et nous nous sommes dirigés vers l’endroit où la caverne avait été scellée par un mur métallique énorme, avec une entrée pour la sécurité. Nous avons regardé à droite et il y avait une grande entrée dans la caverne. Cela ressemblait à un environnement tropical. Les autres fois où j’étais là, j’ai vu deux lunes, à des endroits différents dans le ciel.

David : Est-ce que ces lunes étaient plus grandes que celle de la Terre ?

Corey : Dépendamment de leur position, elles semblent plus grandes.

David : Avait-elle des couleurs inhabituelles ou des caractéristiques spéciales à leur surface ?

Corey : L’une d’elle semblait orange. Mais nous ne pouvions voir l’autre que partiellement.

David : Est-ce que ces lunes avait des anneaux autour d’elles ?

Corey : Non

David : Avez-vous vu la planète gazeuse géante, autour de laquelle vous étiez en orbite ?

Corey : Non, mais on m’a dit que nous étions en orbite autour d’une gazeuse géante. Dans le fond de la caverne, il y avait une piscine bleue luminescente et une chute qui y coulait.

David : Comme si elle était creusée dans le roc ?

Corey : Tout cela était naturel, ce n’était pas de construction humaine.

David : Mais la luminosité était naturelle ?

Corey : Oui, c’était naturel, comme une sorte de phénomène luminescent. Il y avait une légère brume au-dessus de la surface de l’eau. Il y avait des gens que nous entendions rire et parler, comme s’ils étaient en vacances. Ils avaient des serviettes et des maillots de bain. Ils avaient du plaisir. À notre gauche, se trouvait le grand mur où nous sommes allés pour entrer dans l’installation, afin de faire les réparations.

David : Quelle sorte d’équipement devait être réparé ?

Corey : Certains types d’équipements de laboratoire, nécessaire pour des tests. C’était différent à chaque fois. C’était de l’équipement hautement spécialisé que l’ICC produisait.

David : Qu’y avait-il de si spécial, pour la localisation de cet endroit, car c’était une base à l’extérieur de notre système solaire ? Y avait-il quelque chose d’unique ou de grande valeur à cet endroit ? Est-ce que c’était situé dans un endroit d’importance tactique ?

Corey : Les rumeurs que j’ai entendues disaient que c’était une installation des Pléiades. Nous étions nombreux à ne pas croire cela, mais c’est ce qu’on nous a dit. En fait, nous ne savions pas vraiment où nous étions.

David : Étant donné le fait qu’il y a sept étoiles dans les Pléiades, ayant une magnitude brillante et qui sont relativement près les unes des autres …

Corey : On m’a dit qu’il n’y en a beaucoup plus que cela.

David : Oui, mais ces sept étoiles sont les plus brillantes. Connaissez-vous d’autres phénomènes où les étoiles des Pléiades sont plus visibles que ce que nous voyons ici sur Terre ? À quoi cela ressemblerait-il ?

Corey : Lorsque vous voyagez dans la galaxie, le ciel nocturne est différent. Si vous vous teniez sur une planète dans les Pléiades, vous verriez une toute nouvelle série de constellations. Rien ne se ressemble. Vous ne pouvez vraiment pas juger où vous êtes, à moins que vous n’ayez l’équipement nécessaire. Si vous ne connaissez pas l’adresse de l’endroit où vous êtes et que vous n’avez pas l’équipement nécessaire, alors vous ne savez pas où vous êtes.

David : Disons que vous allez dans un système stellaire binaire.

Corey : La plupart des systèmes sont binaires.

David : Est-ce que vous voyez deux soleils dans le ciel ?

Corey : Cela dépend de la relation entre ces deux soleils. Mais, oui, vous pouvez voir la lueur faible d’une étoile au loin.

David : Mais ce n’est pas de la taille de ce qu’on voit dans les films ? Ce n’est qu’une faible impression d’une étoile ?

Corey : Cela dépend de chaque système. Plus les étoiles sont près l’une de l’autre, plus elles tournent rapidement, l’une autour de l’autre et plus le système est dynamique. Celles qui semblent abriter de la vie sont celles qui sont les plus éloignées, les unes des autres.

David : Maintenant, en ce qui concerne la base, lorsque vous êtes dans la grotte, y avait-il quelque chose qui semblait vraiment futuriste, qui faisait penser à ces gens qu’ils se trouvaient dans un endroit ayant une technologie avancée ?

Corey : Ils avaient toujours de nouveaux outils et de nouveaux « jouets » en provenance de l’ICC. Ils recevaient beaucoup de nouvelles technologies, pour les rendre heureux. Il y avait aussi beaucoup de recherche qui se faisait. Il y avait une grande quantité de personnel scientifique.

David : Combien de membres de personnel avez-vous vu ?

Corey : Environ 30 ou 40. Il n’y avait pas une grande présence de gardes de sécurité. La plupart des gens n’était pas armés. Ils semblaient simplement très détendus. L’énergie que je ressentais, étant intuitif empathique, n’en était pas une d’anxiété ni d’agitation. Ils semblaient heureux, car leur travail était important.

David : Avez-vous vu un hangar ou quelques types de vaisseaux inhabituels ?

Corey : Il y avait un hangar, mais je ne suis pas allé à l’intérieur.

David : Y avait-il des véhicules ?

Corey : Je n’en ai pas vu et je n’ai pas vu de traces non plus, mais je sais qu’ils ont des sortes de camions, qui fonctionnent avec des piles.

David : Est-ce que cette lune avait une atmosphère ? Est-ce que c’était respirable ?

Corey : Oui. À l’extérieur de la caverne, il y avait de la végétation.

David : Vraiment ? Alors ce n’était pas une lune aride, n’ayant aucune vie ?

Corey : Non. Il y a de nombreuses sphères habitables, qui ne sont pas des planètes faisant partie de la zone dite « habitable » autour de leur soleil (la science moderne dit que la vie ne peut être trouvée que sur des planètes se trouvant dans cette zone, cette distance du Soleil permettant les conditions de vie telle que nous les connaissances sur Terre).

David : Qu’est-ce qu’ils ont dit aux gens qui travaillaient sur cette base ? Quel était leur mission, leur objectif ?

Corey : Ils leur ont dit qu’ils travaillaient sur des projets scientifiques et des technologies, qui aideraient la Terre à se préparer pour une menace extraterrestre, tout comme l’a dit le président Reagan.

David : Il semble qu’ils tentent de mettre en place une sorte d’endroit stratégique défensif pour sauver la Terre de, ce qu’ils perçoivent comme étant une menace ?

Corey : Je ne sais pas si on peut appeler cela un endroit stratégique défensif, mais ils font des recherches scientifiques et ils ont de la technologie avancée, grâce auxquelles ils croient fermement aider l’humanité à protéger la planète Terre.

David : Que connaissent-ils de la présence des extraterrestres ? Sont-ils au courant ?

Corey : Si je me fie à tout ce que j’ai trouvé depuis que tout cela est arrivé, c’est que dans tous ces programmes, il y a beaucoup de cloisonnement.

David : Alors ils ne connaissent pas vraiment toute l’histoire ?

Corey : Ils en connaissent un peu, mais n’en connaissent pas autant que ceux travaillant dans d’autres programmes. Le cloisonnement existe dans chaque programme et dans chaque projet, mais presque tout le monde reçoit la même rengaine : « Vous êtes ceux qui sont en haut de l’échelle, soyez très fiers de ce que vous êtes, vous êtes très spéciaux, personne n’en connaît plus que vous. Vous avez été choisis pour en connaître plus que tous les autres sur la planète. » Chaque personne, dans chaque compartiment, reçoit ce même langage et ils le croient.

David : C’est vraiment la meilleure façon de garder l’opposition sous silence.

Clivage Chronologique et Tactiques de Diversion

D: Très bien. Bon retour sur Cosmic Disclosure. Je suis votre hôte David Wilcock et, dans cette épisode, je suis avec Corey Goode, vous apportent des mises à jour de dernière minute très intéressantes. Donc sans plus attendre, Corey, bon retour.
C: Merci.D: Donc parlons de ça en premier lieu, car ce sujet doit être dans beaucoup de têtes à l’heure actuelle s’ils sont au courant de ce qu’il se passe, c’est qu’il y a eu un nombre très dense d’attaques vicieuses et sournoise contre moi, mais bien plus contre toi, et même à l’encontre de ce réseau (Gaia).
Je vais juste dire, pour votre information, que je considère ces attaques comme ridicules et complètement excessives. Et je ne répond typiquement jamais a ce genre de choses car c’est juste absolument scandaleux.
Mais quelles sont tes pensées et ton sentiment sur tout ça? Je veux dire, c’est évidemment créés pour que l’on ai l’impression que ce soit juste des gens normales ayant des plaintes courantes, mais que penses tu qu’il se passe là?
C: Eh bien, je t’ai parlé; j’ai même parlé avec d’autres personnes qui ont été dans ce business depuis longtemps. Personne n’a jamais vu quelque chose proche de la magnitude de ce genre d’attaques.
Et c’est exactement ce que j’ai dit qui allait se passait il y a 6 mois, quand j’ai dit que toute les personnes associées avec cette narration du Programme Secret Spatiale type Navy devaient être détruites ou discréditées, car ils veulent cette narration type Air Force mis en avant et divulguée.D: La chose qui me surprend le plus à propos de tout ça Corey, est le sentiment presque total d’invulnérabilité de ces personnes qui perpétuent ce genre d’attaques ont l’impression d’avoir. C’est comme s’ils se fichaient totalement d’être poursuivis en justice, de diffamer, de calomnier..
Que penses tu de tout ça ?
C: Eh bien, comme je l’ai dit cela fait partie d’une grosse opération. Ce n’est pas juste quelques personnes qui ont des soucis. Ces gens ont été activés, et ils doivent éliminer tout ce qui donne du crédit au programme de la Navy.
Ils veulent seulement que le programme de l’Air Force soit mis en avant, parce qu’ils ont l’intention de le divulguer incessamment sous peu.

D: T’attaqueraient-ils si tu était en train de perdre?
C: Absolument pas. Quand tu te poses en victime, tu es ensuite en mode de défense. Non en mode d’attaque, ce qui est ce qu’ils avaient l’habitude d’être – avoir le dernier mot et être sur l’attaque. Maintenant, ils semblent plutôt désespérés avec les tactiques qu’ils utilisent.

D: Tu as récemment fait un article avec Dr Michael Salla, aussi des posts Facebook concernant l’idée qu’il pourrait y avoir une divulgation officiel de la part des Nordiques impliquant, je présume, quelque chose comme être présentés à eux de manière officiel.
C: Oui. Et cela pourrait être lié à un rendez vous récent que j’ai eu avec Ka’Aree. Je ne l’ai jamais vu exprimé de l’anxiété avec ses énergies ou son langage du corps, et j’observais de l’anxiété.
Et elle m’a exprimé le fait que les Anshar étaient inquiet concernant le calendrier, que les choses n’allaient pas très bien.

D:Hm
C: Et c’est pourquoi, pas seulement eux, les Anshar, mais 3 autres groupes d’êtres non-humains avec les Anshar ont décidé d’aller en désaccord avec les Accords de Mohammed, ce qui est assez énorme.
Ils sont incapable d’obtenir tout les signataires de ces Accords ensemble pour le ratifier ou pour en finir avec ces Accords.
Donc parce que les choses sont devenus si désespérées, ils ont déclarés qu’ils allaient maintenant approcher l’humanité.
Et dans un premier temps, ils vont approcher l’humanité en masse grâce aux rêves et des visions nous préparant aux contact face-a-face.
Et ensuite ils vont apparaître, très probablement comme avec moi, vers des individus ou des petits groupes de personnes mais pas de manière nationale ou mondiale genre a la télévision, ce genre de choses.
Ça va être un processus d’acclimatation lent.

D: Je veux être clair sur ce point, je veux que tu dises ça face caméra. Quel genre de personne serait choisis pour ce genre de contact? Et quel type de comportement ces personnes attendraient de nous si nous étions à même de recevoir ce genre de contact?
C: Ils choisissent des gens avec qui ils sont en contact depuis longtemps, normalement, et beaucoup de ces personnes passent énormément de temps en état méditatif et son plus dans une fréquence où ils peuvent recevoir un contact.

D: Uh-huh.
C: Donc ça va être des personnes positives, calmes, qui se sont concentrés sur leur voyage intérieur et se sont préparés pour le contact.

D: Donc juste pour être clair, ce que tu dis est que ces gens vont commencer a avoir des rêves, peut être, de plus en plus lucides et vifs qu’avant?
C: Oui, des rêves saisissants.

D: A quoi pourrait ressembler ces rêves ?
C: Des rêves de communication. Des êtres leur apparaît dans leurs rêves les préparant pour le contact face-a-face.
Et quand ce contact face-a-face se produit, des gens pourraient très bien se voir donner des pass pour faire un tour sur des vaisseaux mères.

D: Okay, il y a plusieurs choses que je veux clarifier ici. Il semblerait qu’une spiritualité basé plus sur l’ego adopterait ce que tu viens de décrire, et ensuite quelqu’un va essayer de se mette en avant en tant que sauveur pour l’humanité.
C: Eh bien, il y a ceux, probablement, qui feront ça. Mais quand tu es une personne parmi des milliers à qui ça se produit, tu ne va pas atteindre cette position de sauveur.
Et ils ne vont pas choisir ce type de personnes qui ont des complexes de sauveur, cela ne va pas arriver.

D: Quelle va être selon toi l’état du monde, ou qu’est ce qu’on t’a dit, quand les contacts vont commencer simultanément à arriver ?
C: Eh bien, beaucoup de personnes vont commencer a faire état de leurs rêves – des rêves de contact. Ça va être la principal chose que les gens vont remarquer.
Maintenant, un des 4 est sûrement les Nordiques dont j’ai reçu des briefings depuis pas mal de temps. Gonzales, Sigmund et Ka’Aree ont tous parlé que ce groupe de Nordique allait se mettre en avant probablement.
Ce groupe de Nordique a été en contact avec tout les leaders du monde, leaders religieux, depuis très longtemps.
Récemment, il y a eu une réunion de tout les leaders religieux du monde, je crois en Juin, où, en gros, ils ont tous demandé à faire là paix. N’est ce pas ?

D: C’était à propos, “Soyons amis”, c’était le thème principal oui.
C: Ouai. Soyons amis.
Eh bien, beaucoup d’informations arrive – beaucoup à tracer l’Air Force – que ce groupe de Nordique a travaillé intensément avec le Vatican afin de sortir de l’ombre de manière à ne pas choquer les gens.
Maintenant, ils attendent bien sur que les gens aient beaucoup de questions, tu sais, à propos de ces non-terrestres.
Et on va découvrir qu’ils ont et impliqués dans notre vie depuis très longtemps, des millénaires, qu’ils nous ont apparus comme des anges. Ils ont introduits plusieurs systèmes de croyances afin d’essayer de manucurer notre conscience, pour que nous évoluions plus consciemment.
Donc il est très attendu que lorsque nous découvrions la vérité, ce groupe va nous donner, en gros, leur système de croyance, leur religion.
Et ça va être base beaucoup sur l’Unité et ce que beaucoup de gens considèrent comme des idées ésotérique, mais il est attendu que les masses, la partie majeure de la population l’adopte très vite.

D: Donc disons juste, Corey, qu’il y a des raisons de croire que l’Alliance soit présente comme jamais auparavant à l’intérieur du Vatican.
Comment cela reflète sur ce sois disant plan de divulgation dont tu parles?
C: Eh bien, l’Alliance pourrait être un facteur directement ou indirectement. Certaines,personnes du Vatican pourrait voir les “inscriptions sur le mur”, et ils découvrent qu’ils doivent faire beaucoup de changement internes.
Peut être certains ont été briefé totalement à propos de ce groupe non-terrestre qui va être introduit au public, et ils veulent nettoyer la maison avant que cela se produise.
Donc il pourrait y avoir beaucoup de raisons pour que le Vatican agisse de cette manière.
Mais le fait est que la discussion ouverte… Et je tiens cela d’autres initiés qui entendent des choses similaires à propos du Vatican qui annoncent qu’un groupe ET ressemblant aux humains va apparaître et introduire des nouvelles idées très intéressantes à l’humanité.

D: Maintenant quand tu dis que 4 groupes planifié de transgresser les Accords de Mohammed, je crois que tu as dit que les Anshar en faisait partie.
C: Correct.

D: Donc est ce que l’on sait si l’un de ces groupe serait de type malveillant?
C: Ce sont des groupes positifs.

D: Oh!
C: Ils ont tous travaillé ensemble dans cette Confédération. 4 d’entre eux ont décidé de transgresser ces Accords de Mohammed et commencer a acclimater les gens au contact en face-a-face.

D: Comment penses tu que cela affecte les plans globales de cette divulgation partielle donc tu nous as fait part?
C: Eh bien cela l’affecte assez intensément parce que la divulgation partielle devait démarrer en nous parlant de ces anciennes structures sous-terrainnes sous l’océan et sous la glace en Antarctique.
Ensuite ils prévoyaient de relâcher l’information sur ce Programme Spatiale Secret que l’Air Force et la DIA (l’Agence de Défense et d’Intelligence) contrôle.

D:Uh-huh.
C: Et à partir de là ensuite ils diraient, “La télémétrie de ces technologies a trouvé encore plus sous les océans et sous la glace. Sur ce point, il se trouve que nous avons trouvé des structures sur Mars”, par exemple.
Donc c’est comme ça qu’ils ont l’intention de présenter la chose.
Une partie de cette narration aurait été de dire que les ETs ont visité la Terre, mais n’ont pas été la depuis des millénaires, exceptés un ou deux par ci par la.
Et cette narration va avoir du mal à sortir si ce groupe de Nordique ou cette race ressemblant aux humains ouvre le contact, aux Vatican, debout à côté du Pape, parlant a des gens.

D: Penses tu, ou te l’a t’on dit, que cela pourrait se passer spontanément comme ça, comme on est en train d’enregistrer en ce moment? Ou cela pourrait il se produire après un événement catalyseur?
C: Il y a beaucoup d’événement qui sont censés se produire en tandem avec ces divulgations.
Comme je le disais, ce Complex Militaro Industriel veut commencer avec les anciennes civilisations trouvés sous l’océan et sous la glace.
Eh bien ils peuvent lâcher l’info quand ils veulent.
Ce qu’ils vont faire c’est utiliser une technique de diversion si des tribunaux ou des arrestations commencent à se produire. Ça va être une technique de diversion majeure.

D: Je suppose que cela pourrait être assez impressionnant.
C: Absolument.

D: Comment décrirais tu quelque chose de plus impressionnant que les histoire de tabloïdes typiques?
C: Voir de réelles vidéos, de la vraie télémétrie au lieu de la spéculation. Tu verras.. Comme sur la côte de Cuba, tu as des sonars d’anciennes structure, mais il y a eu beaucoup de silence après ça.

D: Ouai.
C: Ca va être des rapports indéniables, et ça va être des rapports approuvés, qui vont te donner toute l’information qu’ils ont acquise en investissant dessus.
Et ça va inclure des sites sous marin et sous la glace.

D: Ont ils prévus la réaction de gens après lâché ce genre d’information?
C: Oui.

D: Et qu’attendent ils?
C: Eh bien ils attendent que ce soit une tactique de diversion efficace, mais ils ont aussi a l’origine prévu de lâcher cette info et, éventuellement, lâché l’info que les êtres qui ont construits ces structure n’étaient pas humains. Et que ces élites sont en partie la descendance de ces êtres, donc, qu’ils sont spéciaux. C’est une des narrations qui était prévu d’être mise en avant.
Ils avaient prévus de mettre en avant leur religion, en gros, sur le restant du monde en se basant sur ces découvertes pour soutenir leur religion.

D: Eh bien, tu te souviens Corey, que juste avant que toi et moi commencions à parler, j’ai reçu cette “divulgation autorisée” du gouvernement des Etats-Unis d’un de mes initiés concernant cette histoire cosmique de la civilisation de Mars et de Tiamat, ou Maldek, il y a 500 000 ans – explosant, allant sur la Lune, et éventuellement atterrir en crash ici sur Terre et devenir ces Pre-Adamites.
C: Correct.

D: Donc penses tu que cette histoire de Pre-Adamites fait partie de cette idée selon laquelle ces élites sont des dieux, qu’ils veulent dépeindre ?
C: Oui.

D: Comment cela fonctionnerait il?
C: Eh bien ils sont capables de tracer leur généalogie jusqu’à ce groupe non humain, les Pré-Adamites. Donc c’est genre le “règne de droit divin”. Ils diront, “Regardez cette vaste civilisation, ce qu’ils étaient capable de faire. Pourquoi ne pas nous donner le contrôle? Nous sommes de la même lignée. Nous avons toute leurs informations. Nous pouvons mettre en œuvre quelque chose qu’ils avaient, technologiquement avancée, et une société où tout le monde pourrait vivre ensemble.”

D: Quel est à ton avis le but de ce que font les Nordiques? Quel pourrait être leur objectif finale concernant le fait de déstabiliser ce calendrier de la divulgation partielle? Que veulent-ils tirer de tout ça ?

C: Ils veulent éviter une échéance, qu’ils ont vu, où la Terre est sous l’emprise de ces ETs négatifs.
Ils ont vu une lignée de temps où les ETs de type Reptiliens contrôle la Terre. Ils voient différentes divergences dans ces lignées et comment les choses s’opèrent.

Donc ils sont arrivés à un point où ils ont décidé qu’ils devaient faire tout ce qu’ils pouvaient et commencer une approche direct au lieu d’une approche éloignée, comme ils ont fait.

D: Donc tu dis qu’il y a une possibilité que ces ETs bienveillants voient que même où nous sommes rendus à l’heure actuelle, avec autant d’éveil que l’on a jamais eu, que l’on pourrait tout de même avoir une planète dominée par les Reptiliens?

D: C’est une des préoccupation, oui.

D: Donc qu’est ce que l’on peut faire pour éviter ces échéances de se produire? Et qu’est ce que l’on a pas fait? Pourquoi verraient-ils une telle chose se produire?

C: Eh bien, je crois qu’ils voient ça maintenant a cause des interférences causées par ces groupes négatifs. Il y a ces lois cosmiques où tu ne peux pas interagir directement avec une société en développement. Tu dois le faire plus de derrière le rideau avec des marionnettes, sociétés secrètes, ce genre de choses.

D: Cela concerne les bons comme les mauvais groupes, n’est ce pas?

C: Oui. Eh bien, les groupes positifs trouvent des manières de détourner ces lois cosmiques. Les groupes négatifs vont détourner ces lois très proprement, mais ils vont aussi purement et simplement enfreindre ces lois.

D: Mais dans les deux cas nous pouvons dire que les chaque camp a besoin de contacter des gens qui soient prêts à suivre leur agenda,..

C: Oui.

D: … que ce soit un agenda bienveillant ou diabolique,…

C: Oui.

D:… et ensuite travailler par proxy à travers ces groupes au lien d’apparaître directement.

C: Oui. Mais les groupes négatifs ont eu une approche beaucoup plus direct depuis un long moment, et cela a causé une bataille déséquilibré. Donc beaucoup de ces forces positives qui respectent très fermement ces lois cosmiques commencent à devenir plus direct.

D: Okay donc les gens qui regardent ce programme vont se demander, si les bienveillants s’inquiètent tellement à propos de ça, pourquoi ne pas se montrer directement maintenant? Pourquoi sont ils si inquiets de se montrer et enfreindre leur traité et tout ceci? D’où vient toute cette peur?
C: Eh bien, ils doivent toujours faire les choses proprement. Ils ne peuvent pas juste se montrer dans le ciel. Ils doivent suivre un processus dont j’ai fait mention, où ils vont acclimater les gens à travers leurs rêves, leur apparaître en face-a-face.

C’est la manière propre de se présenter au lieu d’apparaître dans les cieux.

D: Corey, apparemment, Ka’Aree et d’autres Anshar que les enjeux pour eux sont très très gros dans cette bataille que l’on ait ce calendrier négatif ou pas.
Donc pourrait tu expliquer pourquoi les enjeux sont si importants pour eux?
C: Eh bien comme j’ai expliqué, les Anshar m’ont divulgué que leur lignée provenaient de notre future. C’est plutôt dur à imaginer… Ça vous fait mal au cerveau un peu.
Ils avaient quelque chose dans leur présent, qui est notre future, similaire à l’Effet Mandela, qui leur a fait retourner en arrière dans le temps.
Ils ont localisé la cause. Donc ils ont envoyé un groupe, un petit groupe, pour préserver ce calendrier. Et ils les ont renvoyé 17 millions d’années en arrière.
Donc ils ont été la depuis tout ce temps et se sont développés indépendamment. Et ça a commencé par un petit groupe pour finir avec une civilisation plutôt grosse qui vit à l’intérieur de la Terre.

Maintenant, s’ils n’arrivent pas à faire en sorte que leur calendrier soit respecté, ils peuvent arrêter d’exister.

D: Donc ils n’auraient pas existé avant ni dans le future?

C: Ils n’existeraient pas dans le futur donc ils n’existeraient pas le passé parce qu’ils ne pourraient avoir l’opportunité de voyager dans le temps afin de préserver le calendrier.

D: Très bizarre.

C: Très bizarre.

D: Dis nous ce qui s’est produit, quelconque mises à jour dont tu peux nous faire part sur la disparition de Sigmund, depuis qu’il était une figure importante dans nos récentes mises à jour.
C: Oui, je crois que c’était en Avril qu’il a disparu. Et étrangement, vers cette période, plusieurs autres connections de type Air-Force ont disparus pour d’autres chercheurs. Très bizarre.
Et depuis, j’ai eu quelques réunions avec les aviateurs que j’appelle Tweedledee et Tweedledum, et… Certaines étaient litigieuses.
Au début, île étaient très intéressés de savoir si j’avais eu des nouvelles de Sigmund, si je savais quoi que ce soit à propos de Sigmund. Et quelque chose clochait. Je ne savais pas ce qu’il se passait.
Puis plus récemment, à une réunion, ces aviateurs m’ont donné ce rapport qui avait soi disant était écrit par Sigmund.
Et ce rapport, contredisait beaucoup des conversations que j’avais eu avec Sigmund. Il disait qu’ils n’avaient trouvé aucune connexion avec un Programme Spatiale Secret de type Navy, quand bien même il avait interrogé des personnes de la Navy lui même.
Donc ça, tout de suite, attira mon attention.

Et ensuite le rapport poursuivait en disant qu’il n’y avait pas de sphères géantes venues dans notre système solaire, que tout cela était une ruse des Nordiques, en gros, c’est ce qu’ils essayaient de me dire.

D: A propos des Aviens Bleus ?

C: Les Aviens Bleus, ils croient, est une création des Nordiques. Ils croient que les Nordiques ont aussi invente la Loi de Un. Tout était dans le rapport.

D: Intéressant.
C: Donc ils me donnent ce rapport, et je le regarde, et mes sens type Spider-Man s’emballent. Tu sais, quelque chose cloche. Et ils m’observent très attentivement.
Plus tard, la dernière fois que je les ai vu, ils ont commencé à, je présume, critiquer beaucoup d’informations que j’avais donné à Sigmund sur l’Antarctique, sur certaines dates concernant des choses se sont produites dans le cosmos.
C’était comme s’ils étaient en train de me désinformer très rapidement. Et je sentais beaucoup de tromperie émanant d’eux. Ils m’observaient, m’étudiaient, voir comment j’encaissais l’information.

Dans la même conversation, quand ils parlaient, je devinais que Sigmund n’avait pas vraiment disparu. Je devinais qu’il était plutôt en train d’essayer d’infiltrer l’Alliance des PSS.

D: Celle de la Navy.
C: La Navy. Et je me suis arrêté et dis, “Oh! Sigmund essaye d’infiltrer l’Alliance!”

Et ils se sont décomposés a ce moment là. Et ils ont dit que si je disais ça publiquement, que ma famille serait blessé. Et la dernière..

D: Tu t’es fait menacé par eux?

C: Yep!

D: Vraiment?

C: Et c’était avant mon dernier voyage ici à Gaia pour faire un rapport, et je ne l’avais pas mentionné dans le rapport.

D: Définis “décomposés”. Ils ont commencé à gueuler?

C: Oui.

D: Et en colère?

C: Visiblement en colère.

D: Vraiment?
C: Ils m’ont aussi dit que sous aucune circonstances je ne devais discuter des installations de R&D en Antarctique.
J’ai reçu des rapports sur celles ci, nouveaux. Elles sont ÉNORMES! C’est gigantesque.
Et aussi, la base spatiale la bas, qu’ils ne veulent pas que nous parlions.
Ils veulent que nous foncions et discutions des anciennes civilisations, parce que ça arrange leur narration.
C’est très problématique, l’information concernant ce qui se passe en Antarctique avec ces diverses entreprises sous traitantes.

Tout ce qui est illégale ou immorale, ils le font la bas dans ces installations.

D: Pourquoi crois tu qu’ils se soucient autant de ce que tu pourrais dire ou ce que je pourrais dire si la plupart des gens dans le monde n’y croient pas de toute manière ?
C: Eh bien ils ne veulent absolument RIEN circulant à propos de ces installations de R&D parce que ça va a l’encontre d’un traité de 1959. Il pourrait y avoir beaucoup de ramifications négatives, même si j’ai ouïe dire qu’il y avait d’autre signataire de ce traité qui font des chose similaires la bas.

Donc c’est une zone de black ops majeure, qu’est l’Antarctique.

D: Hm-mm. Quel est la fin de la partie concernant ces deux aviateurs quand ils te menacent de cette manière? C’est évident, tu ne les écoute pas vu ce que tu nous dit maintenant.
Pourquoi te menaceraient-ils si vivement? Sur quoi sont ils inquiets? Quelle est leur vulnérabilité?
C: Ils veulent me pousser à divulguer la narration de type Air Force, et tout ce qu’ils font c’est essayer de me pousser dans cette direction.

Si je ne peux être guidé dans cette direction, alors la phase suivante sera de me discréditer complètement et toutes les personnes qui rapporteront l’information concernant la narration type Navy.

D: Je vais aller a la pêche un peu la, mais je pense que c’est une expédition de pêche valable. Y’a t’il une relation entre le calendrier où la Terre est contrôlé par les Reptiliens et le calendrier de la divulgation partielle?
S’ils essayent de nous embarquer vers ce calendrier de divulgation partielle, est ce que c’est la “drogue tremplin” pour cette prise de pouvoir négative sur la Terre d’une manière?
C: Quand les lignées de temps se séparent il doit y avoir un moment précis où elles se séparent. Et tout dépend si c’est la lignée positive, négative ou quelque chose entre les deux, ça va bifurquer a un endroit différent.

Donc ils vont essayer de contrôler quand cette bifurcation se produit en contrôlant notre conscience de masse. Notre conscience co-créative de masse à un effet énorme sur ces lignées de temps.

Donc c’est l’une des raisons principales pourquoi on a été manipulé mentalement si massivement.

D: As tu eu des interactions avec Gonzales depuis nos dernière mises à jour, et si tel est le cas, qu’est ce qui s’est produit?
C: Je vois Gonzales une fois toutes les semaines ou deux semaines. Il m’a aidé à gérer mes problèmes de “démences temporelles” que je traverse, et aussi les 2 autres programmes “20 années en arrière” que je traverse également.
Depuis lors qu’il a commencé à me traiter avec cette espèce de boule de 8 de billard Magique, j’ai commencé à avoir des rêves et des flashbacks de ces autres “20 années en arrière”.
Et plus récemment, j’ai eu une espèce de traumatisme où, tout d’un coup, j’ai commencé à avoir des nausées et transpirant, et me sentait hors de mon corps.
Et ensuite la dernière chose que je sache, je suis dans une espèce de costume type NBC (Nucléaire, Biologique, Chimique) ou un genre de costume de protection. Et nous marchons à travers cette pièce qui ressemble à une cave, mais ça ressemble plus à une ancienne installation dans cette cave.
Et nous marchons. Je peux entendre de l’eau tomber. Et tout d’un coup… Ce sont juste des moments. Et tout d’un coup, je commence a me pencher sur le mur, et je me sens tout étourdi.
Et une des femmes qui était là me prend le casque et me regarde en essayant de communiquer avec moi et regarde quelqu’un d’autre et dis, “Ça arrive encore! Ça arrive encore!”

Et ensuite je suis de retour, moi-même, temps actuel, essayant de comprendre ce qu’il vient de se passer.

D: Hm! Donc tu penses que cette expérience était un flashback d’un autre “20 années en arrière” ?

C: Oui.

D: Et cela impliquerait qu’une espèce de dégradation de ta santé mentale était en train de se produire à cause de ce qu’il te faisait traverser?

C: Oui, mais le dernier “20 années en arrière” a été signalé de s’être produit vers les années 1997.

D: Oh!

C: Et nous sommes, quoi, 20 années après?

D: Bien sûr.

C: Donc comme j’ai dit, beaucoup de personnes ayant participé à ces programmes commencent à s’en remémorer, ou suspectent, généralement 20 ans après qu’ils ont été ramené en arrière.

D: Est-ce où ces lignées de temps qui se bifurquent entre elles commencent à remonter à la surface?

C: Après 20 ans de remise en liberté est le moment où les gens commencent à se remémorer, pour quelconques raisons, leurs services.

D: Intéressant. Peux tu parler d’une manière un peu plus informé à propos de la catégorisation de tes 3 programmes de “20 années en arrière” maintenant? As tu la capacité de dire, “Ok dans celle la j’ai travaillé pour Solar Warden. Dans celle ci, j’ai fait de l’interception et de l’interrogation. ” Est ce à ce point spécifique maintenant?

C: Non, non. J’ai juste des flashbacks de moments. Et, apparemment, dans le dernier programme… je suis impliqué dans des activités noires. Donc…

D: Ok. C’est du genre commerce d’esclave galactique ?

C: Je suis sur que ça a rapport avec ça.

D: Dirais tu, d’un manière général, que le programme spatiale est créé de manière à pousser des gens dans des activités non éthique ou diaboliques de sorte qu’aucun lanceurs d’alerte ne viennent se montrer au publique?

C: Et bien, c’est l’une des raisons principales pourquoi j’ai vu autant d’autres lanceurs d’alertes se ramener juste au devant et reculer juste avant de franchir la ligne. Ils ne veulent pas s’incriminer. On parle de beaucoup de choses noires qui se produisent, et il y a beaucoup de personnes qui pourraient se ramener et balancer beaucoup d’informations, mais ils ont peur de s’incriminer.

D: Pourrait tu être un peu plus spécifique de la manière dont tu rencontres Gonzales? Est ce similaire au type de construction comme avec Ka’Aree? Est ce que ça implique la méthode des groupes de sécession Mayas?

C: Oui, les Mayas. En gros ils me téléportent ou me transportent dans un vaisseau qu’ils ont en orbite.

D:Hm. Donc quand tu vois Gonzales c’est a l’intérieur de ces vaisseaux Mayas.

C: Oui.

D: Interagis tu avec d’autres personnes quand tu es à côté de lui dans le vaisseau?

C: Non, juste lui. Les Mayas vont me regarder et sourire très chaudement, mais j’ai, toujours, jusqu’à aujourd’hui, jamais interagis avec l’un d’entre eux.

D: Est ce que ces réunions se passent typiquement dans la même pièce ou le même endroit?

C: Oui, la même pièce que j’ai décris avant avec les symboles type Mayas qui clignotent sur le panneau en pierre qui flotte.

D: Donc y’a t’il quelque chose d’autre qui s’est passé avec Gonzales qui vaut le coup d’être partagé avec nous ?
C: En fait oui. Silencieusement, derrière les rideaux, il a été en contact avec des éléments de l’Alliance des PSS. Ils ont gardé la tête basse franchement depuis que le groupe de Sigmund a apparu.
Maintenant, il a recommencé à me donner des briefings, des briefings que l’Alliance des PSS lui a demandé qu’il me donne.
Cela inclus des informations à propos des événements courants qui se produisent sur Terre.

Sur “Cosmic Disclosure” y’a pas si longtemps, j’ai décris comment plusieurs cellules militaires ont été déployé à travers les US avant les élections afin de surveiller certaines des ces organisations de l’Etat Profond et certains de leurs effectifs.

D: Hm.

C: Maintenant, j’ai découvert plus récemment que ce sont des cellules de Forces Spéciales – je ne peux dire laquelle – que ces gens, ces soldats, sont ceux qui ont été envoyés au Kosovo, et des endroits du genre pour rassembler des preuves de crimes contre l’humanité.

D: Hm.
C: Et c’est pas très légal pour eux de faire ce genre d’investigations domestiques, mais ils le font. Et ils ont identifié tout les groupes négatifs. Ils ont examiné la corruption. Ils ont examiné de très près les liens avec ces occultes sociétés secrètes, leurs activités liés à celles ci, dans lesquels on ne va pas aller dans les détails. Et ils ont identifié tout ces gens.
Et cette faction militaire attend juste le signal pour arrêter tout ces gens. Et ils n’espèrent pas que cela arrive a moins qu’il y ait un coup d’état militaire, parce qu’à cause de l’information que j’ai reçu, l’Etat Profond est dans une posture où ils vont lancer des opérations pour supprimer des éléments de commandement que l’Alliance a planté à travers les US.

Quand cela se produit, si cela se produit, j’ai entendu dire que les groupes militaires qui ont planifié un coup d’Etat vont le faire, et que ces soldats des Forces Spéciales réunissent des infos pour des tribunaux après que ce coup d’Etat se soit produit.

D: Et bien, étant donné que ces plans sont sur la table depuis un long moment, pourquoi penses tu que cela leur prend autant de temps pour agir?
C: Et bien, comme j’ai dit avant, les groupes de la Cabale utilisaient cette technologie pour calculer les futures probables avec ces algorithmes de type IA. C’est comme ça qu’ils ont réussi à échapper à ces coups ou éviter ce genre d’arrestation.
Maintenant beaucoup de ces arrestations qui ont été médiatisé dans le passé ont juste été médiatisé, parce que stratégiquement, ils n’y avait aucun moyen que ces arrestations aient pu… Les arrestations ne pouvaient se produire parce que les Département de la Justice était presque entièrement contrôlé par la Cabale, comme le Congrès.

Tout le gouvernement est en gros sous contrôle. Donc il n’y avait aucun moyen que ces arrestations puissent se produire. Aucun moyen. Ils auraient pu ordonner des arrestations mais personnes ne les auraient conduites.

D: Bien sûr. Et comment sens tu que cela a changé aujourd’hui?
C: Et bien, cela a changé maintenant parce que l’Alliance a intensifier leurs opérations depuis quelques années en fait. Et tout les indicateurs nous disent que l’Etat Profond, Cabale, est dorénavant sur la défensive au lien d’être en position d’attaquant.

Donc beaucoup de groupes de l’Alliance qui sont peu structurés voient ce signe de faiblesse, et cela leur donne du courage afin d’appliquer plus de pression et essayer de faire tomber la Cabale.

D: Donc s’il devait y avoir un manœuvre jointe massive, comment penses tu que cela va se dérouler d’un point de vue de pur citoyen?

C: Et bien, il y aurait un black-out médiatique en premier lieu, jusqu’à ce que les hostilités se terminent. Et ensuite les militaires prendraient le contrôle des ondes et expliqueraient tout ce qui s’est produit à la population. C’est ce que l’on m’a dit.

D: Et tu sens que c’est une chose bienveillante?

C: Je pense que l’Alliance sens que c’est une chose bienveillante. Les gens qui sont au contrôle à l’heure actuelle sont la personnification du diable – les choses qu’ils font.

D: Bien sûr.

C: Je n’ai même pas à laisser ça à l’imaginaire des gens. Ça fait le tour d’Internet.

D: As tu eu des interactions avec les Aviens Bleus depuis, et si tel est le cas, de quoi avez vous discuté?
C: Oui. Il y a environ 5 semaines, j’ai finalement eu rencontrer Teir-Eir. J’ai été enlevé de ma chambre par une Sphère Bleue, emmené à une autre Sphère Bleue énorme, comme j’ai eu dans le passé, et j’ai conversé avec Teir-Eir.
Et il m’a montré le système solaire, et toutes ces sphères étaient en train de pulser et presque entièrement transparente.
Et il m’a dit que dans peu de temps elles allaient s’éteindre, et la pleine dose des énergies allaient frapper l’humanité.

Quand cela commencera à se produire, ne soyons pas effrayé de voir beaucoup de cas de séismes, volcans s’allumer, des orages devenir de plus en plus énergétiques et dangereuses – que ces choses font partie du package de ces énergies quand l’on aura le plein impact de ces énergies.

D: Est ce le flash solaire? Ou est ce juste un changement énergétique qui précède…

C: Changement énergétique.

D: Ok.

C: Et l’on m’a dit que le type de Délire des Fin des Temps que l’on voit, ou les gens négatifs deviennent très négatifs et les gens positifs deviennent très positifs, et les gens mentalement malade juste “perdent la boule”, que cela va arriver de manière exponentielle, et ça va devenir bien pire.

D: Hm.
C: Donc à cause de ce Délire des Fin des Temps, on peut s’attendre à voir plus de “claquements de sabres” et de discussions sur la guerre, qui peuvent engendrés beaucoup de peur.

Mais ce que Teir-Eir a essayé de me communiquer est que l’on ne doit pas engendrés la peur car cela nourrit le bête, que l’on doit être plein d’espoir car ce sont des signes que les grands changements sont sur le point de se produire qui vont nous donner cette renaissance de conscience.

D: Dans les termes de la Loi de l’Un, si l’on considère la Loi de l’Un réel et que ces êtres sont représentés dedans de manier équivoque, l’on aurait les Aviens Bleus avancées de deux niveaux dimensionnels par rapport aux Anshar.
Ont ils le même degré de préoccupation que les Anshar concernant notre future, où sont ils plus impartial?

C: Ils sont impartial, oui.

D: Ok.
C: Oui je ne sens aucun type de … Tu ne sens aucun genre d’ego. Ils sont plus un complexe-memoire-sociale qui s’exprime un à la fois.

Ce n’est pas l’ego d’un être qui s’identifie à un nom. C’est un autre type de communication avec eux compares aux Anshar.

D: T’ont ils donné un type d’avertissement concernant une possible lignée de temps négative pour la Terre?

C: Oui.

D: Ils ont?

C: Yep. Ouai, ils ont déclaré que l’on devait travailler plus dur, faire des méditations de masse et faire tout ce que l’on peut pour co-créer cette lignée de temps positive. Que la manière dont notre conscience est manipulé à l’heure actuelle, que l’on se dirige, pas nécessairement au bas de l’échelle, négativisme de sagesse, mais quelque part entre les deux.

D: Hm.

C: Et si l’on se retrouve coincé entre les deux, ce nouveau cycle va se produire. Tu vois, qui sait ce que cela veut dire pour toute l’humanité.

D: As tu d’autres informations à partager avec nous concernant ces gros vaisseaux mères dont l’on a parlé dans le passé qui ont été découvert en Antarctique et qui ont été excavés sur le cours des ans?
C: Oui. J’ai reçu, en gros, un rapport plutôt détaillé de ces installations de R&D dont ils veulent absolument pas que je parle, et aussi d’autres infos, surtout sur ces 3 vaisseaux qui ont été découverts au niveau du sol sous la glace.
Il y avait 3 vaisseaux ovales, un très large, deux plus petits. Ce sont ceux qu’ils appellent pour rigoler le Nina, Pinta et le Santa Maria.
Ils sont arrivés en même temps et se sont positionnés en triangle sur la surface.

Et ensuite les êtres qui étaient sur le vaisseau ont commencé à cannibaliser le vaisseau pour créer une cité entre eux.

D: Et c’était, je crois que tu as dis, il y a environ 500 000 ans, l’original?

C: Non, c’est arrivé il y a environ 60 000 ans…

D: Oh! Ok, c’est le plus récent.

C:… quand ils sont arrivés et se sont crashes ici.

D: Ok

C: Mais ils avaient déjà une enclave ici depuis avant Tiamat et tout ça dans cette région.

D: Oui. Mais quand tu dis “au niveau du sol”, tu veux dire…

C: Sous la glace.

D: Donc c’était sur la glace?

C: Non, c’était sur le sol..

D: Ok

C: .. et il y avait des arbres, des plantes. Ils ont atterri au milieu de tout ça.

D: Ok.
C: Ils ont créés une civilisation qui s’est développé plutôt bien. Et une des choses que j’ai discuté c’est qu’ils étaient vraiment a fond sur les expériences d’ingenieries génétiques. Mixer leur génétique avec la génétique humaine et la génétique de différents animaux.

Une des choses que j’ai mentionné quand nous avons parlé de ça la première fois est que dans l’un des labos génériques, ils ont trouvé un être Reptilien étrange qui était dans un état de développement différent. Ils étaient petit et plus gros.

D: Hm.
C: Et je demande si la découverte récente de cette momie à 3 doigts de Nazca, cela pourrait être une des expériences de ces Pre-Adamites.
Je me demande aussi si… Nous avons entendu les Dracos se plaindre de.. qu’il y avait 3 races perdues de Reptiliens de la Terre que l’humanité avait détruites car l’on nous avait dit de le faire par des ETs de type humains.

Et donc ils mettent la faute sur ces ETs de type humains et les humains pour avoir interrompu leur expériences génétique sur la Terre.

D: Hm.
C: Et je me demande si ces 2 différent type d’êtres rapportés par Gaia sont deux des 3 races perdus.

Donc j’ai des question à propos de tout ça, et j’attend d’en savoir plus.

D: Pour l’écoute, que penses tu personnelles’ à propos de ces momies qui ont été montrés sur le programme “Unearthing Nazca”?
C: C’est incroyable! Je pense que beaucoup de gens ont eu des réactions bizarres en voyant ça ou que ça a menacé leurs systèmes de croyances tellement qu’ils ont pu juste dire, “C’est un fake! C’est un fake!”
Mais quand tu regardes les rayons-X, tu peux voir qu’il y a une anatomie.
Les os ont grandi ensemble.
Donc je ne peux pas voir comment ça peut être un fake moi même. Je veux dire, si ça l’est, pourquoi quelqu’un s’embêterait a ce point à créer un fake pareil? Cela demanderait tellement de temps et d’argent. Quel pourrait être leur but?

Donc je suis impatient de voir le retour des résultats génétiques pour voir s’il y a de l’ADN reptilien, humain ou inconnu. Ou si c’est reptilien, peut être même de l’ADN avien.

D: As tu déjà vu, dans tes propres voyages, des êtres ET avec 3 doigts?
C: Et bien oui, les êtres Tête-Triangulaire Or ont 3 doigts. Et il y a aussi… C’est plutôt rare. Des êtres a 3 doigts ne sont pas très communs – 3 doigts qui sont juste très facile à bouger, et qu’ils sont capable de bouger dans tout les sens.
Mais la plupart des êtres dont j’ai reçu des rapports ont soit 3 doigts et un pouce griffe, 5 doigts ou 6 doigts.

Et notre planète produit un certain champ harmonique. Et ce champ interagis avec notre ADN, et cela créer un modèle. Et un des modèles de notre planète est le fait que la plupart des êtres ont 5 doigts.

D: Donc penses tu qu’il y aurait des modifications énergétique à une ADN extraterrestre s’il vivait ici assez longtemps, base sur ces vibrations originelles de la planète Terre?

C: Oui, oui. Certaines personnes l’appellent la Résonance Schumann, ou importe, mais la fréquence que la Terre émet va avoir un effet sur l’ADN de tout les êtres qui est ici assez longtemps. Ça va commencer a altérer l’ADN.

D: Comment penses tu que ce Flash Solaire va affecter l’ADN compare à l’état actuel?
C: Et bien, ça va évidemment… Juste s’exposer au Soleil a un effet sur l’ADN. Donc ce type d’explosion énergétique provenant du Soleil va avoir un impact énorme sur notre ADN.
Comme j’ai dit, cela dépend de ce qu’on pense être ce Flash Solaire. Beaucoup de gens pensent que l’on va être frappé par ce particules, et que l’on va recevoir le cancer ou que l’on va mourir très vite du a l’exposition de ces radiations.
Certains pensent que l’on va vivre un type d’Ascension spontanée.
Je pense que la vérité se situe entre les deux. Ce que j’ai entendu de la part de Teir-Eir, ce qui va se produire est plus un changement concernant notre niveau de conscience qui va nous emmener vers une renaissance de conscience, comme les gens de Mika ont traversé.

Et dans cette renaissance de conscience, on commence a comprendre comment manipuler l’espace et le temps.

D: Très bien. Bon, c’est tout le temps que l’on a pour cette épisode de “Cosmic Disclosure”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous sommes ici avec Corey Goode.
Et je veux vous remercier pour regarder.

Divulgation Cosmique – La Technologie à 3 doigts avec Pete Peterson

D: Très bien. Bon retour pour un autre épisode de Cosmic Disclosure. Je suis votre hôte David Wilcock et je suis ici avec notre invité spécial, Pete Peterson. Pete, merci d’être la.
P: Merci, merci.

D: On a parlé de crashs en Antarctique et tu as mentionné que, au niveau le plus bas, l’un d’entre eux se produisit sur ce qui correspond à une surface continentale avec des plantes de type tropicales. Et ensuite tu as dit que tu avais eu beaucoup plus d’expérience avec le second crash.
Maintenant quelque chose que je trouve vraiment fascinant dans ce que tu nous as raconté est qu’il y avait un système de contrôle pour des être qui avaient 3 doigts. Donc il y a beaucoup de connexions très intéressantes faites ici.
Et nous parlions aussi des mathématiques de base 3 et l’idée que peut être, l’on nous donna 5 doigts afin de nous écarter de ces mathématiques idéal.
Quel serait l’application pratique de ces mathématiques de base 3 que tes amis ont découvert?
Si l’on commence à l’utiliser quel pourraient être les découvertes scientifiques et technologiques ?
P: Le résultat approximatif au tout début serait, que probablement la moitié des mathématiciens dans le monde protesteraient violemment. Et l’autre moitié la verrait pour ce qu’elle est immédiatement.
Cela peut facilement être vu car il le décompose en une série de tableaux de diagrammes de nombres, et avec différentes couleurs pour les différentes chiffres et les différents, disons, points.
Et ensuite nous essayerons de dire, “Eh bien voici toutes les choses qui rendent cela possible”.
Nous ne pouvons a peine imaginer peut être 1% des choses que ce nouveau mode de mathématiques rendrait possible. Cela change tellement notre point de vue représentatif de l’univers. Les mathématiques sont un langage.

D: Oui
P: C’est une manière de parler de choses numériques. Et c’est LE langage de la science. C’est la manière dont nous parlons de presque toutes les choses que l’on fait en science, même biologique et j’en passe.
Toute forme d’ingénierie que l’on a changera. Des choses que l’on ne pouvait faire vont devenir instantanément faisable par des enfants.

D: Y’a t’il d’autres exemples, dont tu es au courant, d’êtres avec 3 doigts? Tu as mentionné que ce vaisseau avec des cavités pour les 3 doigts.
P: Presque tout les êtres anciens avaient 3 doigts.

D: Vraiment?
P: Ceux dont l’on a des échantillons.

D: Vraiment?
P: Je ne connais pas, à part récemment, de quelconque vaisseaux aliens que nous avons récupérer qui n’avaient de panneaux de commandes à 3 doigts.

D: Qui n’avaient pas?
P: N’avaient pas.

D: Vraiment?
P: Nous n’avons pas de joysticks. Le mouvement des mains, poignets, doigts.. et comme j’ai dit, presque tout les aliens ont des dispositifs très, très similaires. C’est juste que la plupart d’entre eux ont 3 doigts car c’est beaucoup plus.. C’est plus qu’assez, ou c’est juste assez.
Et c’est plus facile à traiter. C’est plus facile pour calculer dans ta tête avec 3 doigts.

D: Certaines personnes en train de regarder l’épisode que la vie intelligente ne peut se développer avec 3 doigts car anthropologie conventionnel estime que la seconde où l’on a un pouce opposable et que l’on peut attraper et tenir des choses, c’est la que nous sommes devenus capable de faire de l’outillage et de développer l’intelligence.
P: Ils ont absolument raisons, excepté que l’on a 2 pouces opposables au lieu d’un, deux fois plus à accomplir.

D: Vraiment? Donc chaque doigt sur les côtes agissent comme des pouces.
P: Comme un pouce.

D: Hm.
P: Et dans beaucoup de ces cas, ils sont arrivés comme des pouces. Je veux dire, ils rentrent par les côtés. [traduction difficile] Ce ne sont pas des doigts comme ça [Pete montre 3 majeurs.]

D: Oui.
P: C’est 3 doigts comme ça [Pete montre son pouce et son index sur une main et positionne le pouce de son autre main à côté de l’index.]

D: Hm. Intéressant. Pourrais tu nous en dire un petit peu plus à propos de la seconde couche, du second niveau en Antarctique?
P: La surface de contrôle extérieur étaient comme si des surface vivantes et tu leur donnaient des commandes…

D: Explique
P:…pour changer l’aerodynamisme.

D: Comment pouvait tu leur donner des commande?
P: Mentalement. Mais tu peux aussi… Au début, c’était avec ces systèmes de contrôles. Les nouveau sont fait mentalement presque entièrement.

D: Wow! Y’a t’il encore de ces êtres a 3 doigts présents sur Terre ?
P: La plupart d’entre eux.

D: La plupart d’entre eux? Okay.
P: Ouai.

D: Ils nous visitent?
P: Ha! Nous sommes genre les dernières personnes sur Terre… Dans l’univers qu’ils visiteraient. Qu’est ce que l’on a à offrir?
Eh bien, je vais vous dire ce que l’on a à offrir. Pourquoi sont ils intéressés par nous?
Nous avons de l’ORMUS, qui est un autre type d’or, qui te rend capable de vivre beaucoup beaucoup d’années, cela étend la vie de la flexibilité de la régénération du système nerveux et des télomères.
C’est le pourquoi des Mines de Salomons – Salomon avec ses nombreuses, nombreuses mines d’or. Il ne minait pas de l’or jaune. Il minait de l’or blanc’

D: Hm.
P: Et il le vendait pour des prix très élevés pour tous les leaders du monde.

D: Donc tu dis qu’il a quelque chose à propos de la Terre qui fait que cet Ormus se présente en quantités très élevés comparés à d’autre planètes?
P: Non. Il y a quelque chose ici qui fait que l’on a un peu grande concentration d’or.

D: Ah.
P: La plupart des explorations spatiales étaient dans le but de rechercher cet Ormus ou Manna, un autre mot pour quelque chose de très similaire, mais qui utilise Ormus, et les principes par lesquelles Ormus fonctionne.

D: Donc quand l’on remonte aux tablettes cunéiformes, les textes Sumériens, la plupart du savoir conventionnel d’aujourd’hui est d’accord pour dire que ces Annunakis étaient un genre d’extraterrestre et qu’ils sont venus sur Terre justement pour voler notre or.
As tu des commentaires la dessus ?
P: Nous, en tant que race, existons seulement parce que nous étions conçu pour être des miniers d’or. C’est ce pourquoi on existe.
Nous avons été manipulé, génétiquement croisé des Annunakis et .. Je vais vous donner un exemple, facile à expliquer.
Je pense que nous avons à peu près 92% du même ADN d’un chimpanzé.

D: L’ADN d’un chimpanzé est a 98,8% similaire à l’homme.
P: Yep. Et beaucoup de gens au début n’étaient pas en accord au niveau de l’aspect voulu et, s’accouplèrent avec les Annunakis. Ha, ha. Ils s’accouplèrent beaucoup plus avec nous.
C’est pourquoi beaucoup d’aliens.. Je veux dire; tu sais, nous sommes des bipèdes. On a des mains, on a des doigts. On a deux oreilles, deux yeux, deux narines, une bouche…
Et nous ressemblons en grande partie avec les aliens et ils exactement pareils.

D: Oui. Donc, juste pour être clair, es tu en train de dire que les Annunakis nous ont créés à partir de quelque chose comme les chimpanzés et ensuite mixés notre propre ADN avec ?
P: Nous avons été en quelque sorte introduit dans ce qui possédait cet ADN.. similaire, évidemment très similaire, aux chimpanzés. Cela nous donna l’habilité de nous accroupir… L’or apparaît normalement dans des petites fissures.
Tu suis la fissure à travers la Terre. Cela vient avec de l’eau et ensuite s’installe.
Et souviens toi que beaucoup d’or est trouvé en forme de quartz. La plupart de l’or est trouvé en dépôt de quartz.

D: Hm.
P: Le quartz est piézoélectrique. Si tu le presses, cela produit de l’électricité.

D: Oui.
P: L’électricité s’occuper du processus de conversion. Le mouvement de la Terre ferait en sorte que l’électricité fasse son processus de conversion. C’est pourquoi nous trouvons de l’or jaune ici.

D: Penses-tu qu’il y a une relation entre les Annunakis dont on parle maintenant et les crashs que tu as vu personnellement en Antarctique ?
P: Eh bien, je pense que c’est parce que les Annunakis étaient ceux qui… Imagine une réclamation concernant une mine. Et bien les Annunakis furent les premiers à voir qu’il y avait beaucoup d’or sur Terre.

D: Hm.
P: Donc ils ont fait une Certzines réclamation et on leur a donné la tâche par leurs maîtres, qui sont, très probablement, des Draconiens.

D: Est ce que ces êtres a 3 doigts sont toujours présents sur Terre avec nous?
P: Quand je m’occupais de l’ingénierie inversé des commandes, j’avais des êtres a 3 doigts qui m’aidaient.

D: Vraiment? A quoi ressembleraient-ils au niveau de la tête et du visage?
P: Et bien, il y a une différence dans la structure de l’œil à cause du pli de l’œil interne entre les Orientales et les Anglos ( Anglos saxons je présume). Donc tu as ce genre de différence. C’est différent.
Un nez plus petit et des narines différente.
Leurs bouches sont rondes, comme une ventouse de pieuvre. Je veux dire, elles sont plus rondes que les nôtres.
Leur nourriture est produite par eux en train de manger et d’excréter un excrément qui sors de leur peau. Et ils le raclent et le mangent.

D: Hm. Y’a t’il quelque chose à propos de la tête que nous devrions savoir?
P: Eh bien c’est différent, mais à peu de chose près c’est excrément pareil que nous.

D: Quel est la couleur de peau de ces êtres avec qui tu as personnellement interagis?
P: Et bien il y a différents couleurs. J’en ai vu couleur presque aluminium. Et je ne suis pas sur mais ce qu’ils ne pourraient pas être, tu vois, pourrait être de l’aluminium. Ils pourraient être des clones, parce qu’ils ont l’habitude de cloner ce genre de personnes.
Et ce sont des clones, au fait. C’est pourquoi leur système de digestion est différent du notre.

D:Hm.
P: Ils sont plus comme des robots, mais plus biologiques que non biologiques.

D: Hm.
P: J’ai mesuré de manière clandestine leur champs électrique pour avoir des informations, et je ne peux trouver une différence.. des différences avec le champ électrique humain.

D: Y’a t’il des endroits connus sur Terre ou ces gens ou créatures ont pu aller?
P: Yep. Arctique, Antarctique, Alaska, Canada. La plupart des gens ne savent pas, mais le Yukon et le Territoire Nord-Ouest ne font pas partie du Canada. Ils appartiennent à … peu importe qui est le souverain d’Angleterre. Ils sont directement… C’est une propriété privé.
Mais c’est la où on trouve la plupart de l’or. Surprise, surprise.

D: Ha,ha.
P: Ha, ha.

D: Travaillent ils a la surface ou sous terre ?
P: Non, la plupart travaillent sous terre. Et la raison était que, parce que quand ils sont arrivés, nous étions dans la même partie de ce cycle solaire de 29 000 ans dans lequel nous sommes. Et le Soleil émettait des rayons X comme si tu était dans une machine de rayons X.

D: Ah.
P: Donc ils étaient évidemment sensible à cela et sont allés travailles sous terre.

D: Hm. À peu près combien de ces personnes sont présentes sur Terre a l’heure actuelle, ou sous Terre, si tu devais donner une estimation?
P: Je ne pourrais même pas commencer a estimer, mais je crois que je connais certains endroits, et de ceux que je connais, je dirais probablement 350.000.

D: Wow!
P: Je pense qu’il y en a autant en Antarctique. Juste une supposition.

D: Est ce que ces gens utilisent un langage pour communiquer ou parles t’ils plus télépathiquement.
P: Eh bien, la plupart sont plus télépathique s’ils sont plus vieux, mais les plus jeunes et/ou les clonés, ils peuvent… J’en ai regardé un apprendre l’anglais avec un accent qui parle comme “manger d’la semoule au petit dej” [“eatin’ grits for breakfast”], en 3 ou 4 jours.

D: Wow! Y’en a t’ils présents en Amérique du Sud?
P: L’Amérique du Sud est un des premiers endroits où ils allèrent. Tous les Indiens la bas, si tu regardes à leurs habits, ils ont tous des choses comme des kachinas. Ils ont tous des serpents. Les serpents sont gros, donc les Dracos, ou partie des Dracos.
Certains des Dracos sont les personnes les plus gentilles que vous voudriez rencontrer – ont de l’éthique, de la moral, comme l’on jugerais, etc, etc. Et certains sont plutôt méchants.

D: Tu as dis que tu avais l’impression que les Draconiens semblaient d’une certaine manière aux commandes ou travaillaient avec les Annunakis, pourrait tu donc définir les Draconiens que l’on sache si on parle bien de la même chose? Et ensuite expliquer la relation entre les Draconiens et les Annunakis qui nous ressemblent plus.
P: Et bien, ils sont différents. Certains ressemble presque comme des humains, mais si tu veux savoir à quoi ressemble les Draconiens, retourne voir les anciennes civilisations et regarde leurs dragons.
Ils semblent être la civilisation la plus vieille que l’on connaît de tous. Ils viennent de… Très peu de Draconiens, naturellement, étaient dans la Voie Lactée.
La Voie Lactée est un genre d’établissement de détention pour les gens qui vont faire pousser les choses qui sont nécessaires pour garder l’ADN des anciennes civilisations opérationnelles.

D: Vraiment?
P: Ouai.

D: C’est une affirmation assez provocatrice.
P: Ce fut notre but primaire, au mieux que je puisse dire.

D: Pour toute la Voie Lactée ?
P: Toute la Voie Lactée.

D: C’est un peu comme une énorme ferme génétique.
P: Oui.

D: Hm.
P: Mais une ferme pour d’autres choses aussi – une ferme pour l’or, qui est requise pour l’Ormus, qui est requis pour garder les télomères en marche et garder le système neurones flexible et le cerveau se multipliant et devenant meilleur etc etc..
Il était normal pour tous les anciens que l’on connaît dans notre histoire de vivre jusqu’à 200, 300 ans- tu vois, Mathusalem.

D: Donc peux tu nous dire si quelqu’un rentra a l’intérieur du deuxième vaisseau? As tu vu l’intérieur ou entendu de ce qu’il y avait?
P: J’ai eu le droit à un petit tour.

D: Vraiment? Wow!
P: La raison était que, j’ai fait pas mal de travaux intéressants sur le système de commandes des aliens. C’est l’un des petits domaines d’expertise d’un large éventail d’expertise.

D: Uh- huh.
P: Donc je regarde le système de commandes, et tu vois, je peux les comprendre. Je peux me dire “Oh je sais pourquoi c’est là ça. Je sais pourquoi.” J’ai assez eu d’expérience avec. Je le sais juste.

D: Très bien. Laisse moi juste te poser quelques questions qui peuvent te sembler basique, mais cela va nous aider.

En premier lieu, à quelle hauteur était situé le plafond une fois a l’intérieur?

P: Je dirais probablement, à certains endroits, peut être 3 pieds de haut (0,9m), 3 pieds et demi, et a d’autre endroits, probablement 6, 7 pieds et demi.

D: Donc c’est plutôt étroit comme situation.

P: Et bien, c’est… Souviens toi, c’est une soucoupe. Ça va se rétrécir sur les côtes et devenir plus haut au centre.

D: Donc à quoi ça ressemble à l’intérieur? Qu’est ce que tu as vu?
P: Bien, j’ai vu un noyau central. C’est normal sur les soucoupes vu la manière dont elles fonctionnent, celles que je connais. Elles fonctionnent avec un énorme axe. Tu pourrais appeler ça un volant en dessous du pont et ensuite un pont supérieur.

Et puis sur beaucoup d’entre elles tu trouves un – je ne sais pas comment dire – peut être une tour de contrôle. Elles ont… Si elles ont des fenêtres qui sont sur le haut, une chose supérieur, ou tu te mettrais debout pour regarder a travers la fenêtre.

D: Ah.

P: Le pilotage n’est pas fait avec une vitre, c’est fait avec… comme on fait aujourd’hui. C’est fait à partir d’un écran d’ordinateur, un écran. Pas un écran d’ordinateur. Ils ont plus des choses de type organique, ils peuvent en faire comme si… comme si tu était assis dehors en face.

D: Quel était le type prédominant de surface? Étaient ils métalliques, ou avaient ils une couleur?

P: Je dirais qu’ils formaient un type de plastique enduit, un métal enduit. Il y avait un revêtement.

D: Quelle était la chose la plus surprenante à propos de ces écrans?
P: De ceux que j’ai vu, il y avait beaucoup de changements technologiques, ce qui est à attendre. Je veux dire, regarde nos avions.

Chaque génération… Ceux qui volent a l’heur actuelle ont été designé il y a 20 ans.

D: Oui. Tu as dis que ces vaisseaux étaient pilotes par des êtres a 3 doigts et qu’ils sont apparus partout sur la Terre.

P: Oui

D: Apparaît il que cette population était originaire ce de vaisseau, que c’était leur orignal…

P: Oh non. Pas du tout.

D: Oh!

P: Pas du tout.

D: Okay.

P: Non, je connais probablement 5 ou 6 races qui ont tous 3 doigts. Je dirais que la plupart des aliens ont 3 doigts.

D: Hm! Tu m’as dit précédemment quelque chose propos d’un vaisseau en Antarctique où il y avait des panneaux qui donnaient leur propre lumière.

P: Ouai.

D: Pourrais tu en parler pour moi?

P: C’est un matériau comme du phosphore. Tu sais, on a ces choses que tu peux épingler sur ton plafond qui ressemble à des étoiles, lunes, galaxies… les enfants essayent de…

D: Ouai. Qui s’illumine la nuit.
P: – s’illumine la nuit – et brillent de la lumière. Ils s’illuminent pour un temps puis s’épuisent assez rapidement.
Il y a un matériau fait en Antarctique en ce moment que tu pose devant le soleil pendant 30 a 45 minutes et qui te donne assez de lumière pour voir, au moins pour une journée, et pour voir avant que cela s’épuise.

Et bien, les lumières aliens sont absolument les mêmes, excepté qu’ils les allument avec de l’ultraviolet ou des LEDs infrarouges, un type de photo… ce que pourrait appeler des LEDs aliens.

D: Donc tu dis que l’intérieur de l’un de ces vaisseaux avait un matériau qu’ils allument avec un type de LEDs, et ensuite une fois fait, cela s’illumine par lui même.

P: Et bien, cela… Ils.. La lumière oscille à, disons, 1000 battement la seconde…

D: Oui.
P: … mais ils pourraient ne l’allumer que tout les 10, ou 20, ou 50 cycles, cela dépend de la lumière extérieur, de la lumière ambiante et où ils en sont dans la programmation des lumières.

On dirait que tout le plafond dans la chambre des commandes, qui est la que je voyais principalement, était fait de .. Ils sont recouvert de ce matériau. Tu peux peindre dessus.

D: Parlons maintenant du troisième crashs. Tu as dis qu’il y avait 3 couches de crashs la bas. Quel était cet troisième couche?

P: Il a ceux que je connais. 3 d’entre eux.

D: Okay.

P: C’était assez récent. C’était exposé à l’extérieur. Ça été pris par un satellite photo. C’était un disque. C’était à un angle, peut être à un angle de 15, 20°.

D: Okay.
P: Et ça évidement été attrapé a cause de ce système navigation de contrôle, que l’on utilise… l’électromagnétique… il y a un champ électromagnétique et ça s’est fait.. quand ça s’est rapproché d’où ça s’est crashé et, je suppose, ça a glissé.

Je veux dire, il y a pas mal d’électromagnétique sur le vaisseau qu’il l’aide à se stabiliser, et ça attrape le champ et réagis ensuite avec le champ électromagnétique.

D: Quel était la taille du vaisseau comparé au deux autres ?

P: De taille intermédiaire. C’était pas très grand. Je dirais probablement 350, 400 pieds de diamètres. (~90m)

D: Hm. Et quel était la technologie comparé à tout ce que tu connais ?

P: Augmentée. Considérablement.

D: Y’a t’il quelque chose de particulier concernant ce troisième crash?

P: Eh bien le dernier crash avait beaucoup de personnes vivantes

D: Vraiment?

P: Je ne sais s’ils ont durés très longtemps car je sais que certains n’ont pas durés très longtemps. Je sais que certains ont été abattu. Je sais que certains ont été utilisés pour des expériences.

D: Tu veux dire que vous avez trouver des êtres en vies a l’intérieur ?

P: Ils ont habités la dedans pendant des années.

D: Okay.

P: Je veux dire, ils faisaient pousser leur propre nourriture. Synthétisaient leur nourriture.

D: A quoi ces gens… ressemblaient? Tu as dis qu’ils avaient colonisés une fois arrivés ici.

P: Je pense que ce groupe avait des gens qui avaient été la depuis très longtemps qui venaient d’ailleurs de ce vaisseau. Certains étaient de type Dracos. Certains étaient plus de type métallique, non métallique avec les grands yeux.

D: Uh-Huh. Tu commences à décrire ce qui ressemble à différents types d’ETs, mais tu parles d’un seul vaisseau. Peux tu être plus clair?

P: Ce vaisseau faisait office de bateau de sauvetage.

D: Okay. Et il y avait différents types d’être à l’intérieur?

P: Il y avait 15 différents espèces à l’intérieur.

D: Vraiment ?

P: Il s’agit de ceux que je connais le mieux.

D: Okay. Et ils étaient tous a l’intérieur?
P: Eh bien, ils étaient à l’intérieur de plusieurs compartiments – différents compartiments, différentes atmosphères, différentes gravites.

Et il apparaissait que certains d’entre eux étaient là depuis très, très longtemps.

D: Quand le gouvernement américain a t’il découvert ce vaisseau?

P: Je pense qu’il l’on découvert en 1941, 1942.

D: Vraiment? 2ème guerre mondiale?

P: Ouai. Oh ouai. Avant la fin de la deuxième GM.

D: Tu as dis que certains de ces êtres ont été abattu quand on l’a découvert ?
P: De ce que j’ai compris est que certains ont été abattu par des gardes. Certains ont décidé qu’ils ne voulaient plus être restreint au vaisseau.

Certains pouvait respirer notre atmosphère normalement. Ils sont sortis se promener et ils se sont fait abattre, parce qu’ils ne connaissaient pas les protocoles, parce qu’ils étaient jamais sortis. Les gardiens ont menti. Des humain typiques.

D: Donc les allemands ont l’air d’avoir atteint l’Antarctique assez tôt, 1938-1939.

P: Oh ils avaient beaucoup de monde la bas.

D: Penses tu que les allemands ont pu trouver ce vaisseau en premier vu que tu dis que c’était en surface ?

P: Je suis certain qu’ils l’ont trouvé en premier, je n’en suis pas sur, mais je ne vois pas comment ils auraient pu le louper.

D: Okay.

P: Et bien sur, ils étaient à fond là dedans, ils étaient en communication avec 4 ou 5 ou 6 groupes aliens différents à cette époque.

D: Les allemands ont ils abattus ces gens, ou les américains?

P: Aucune idée. Certainement les allemands.

D: Ce vaisseau.. J’ai l’impression qu’ils ont du descendre voir les deux autres crashs vu que tu as dis que c’était dans la même zone. L’ont ils fait?

P: Oui, et le dernier essayait de sauver n’importe qui encore présent.

D: Oh!

P: Et les gens dans le vaisseau le plus vieux étaient dans un genre d’état de stase, mais c’était tombé en rad depuis un long moment.

D: Hm. Est ce que les gens dans ce nouveau vaisseau étaient capables d’utiliser leurs ressources ou activer leurs systèmes d’alimentation?

P: Ils utilisaient beaucoup de ressources.

D: Du vaisseau le plus vieux?

P: De l’un d’eux, pas celui tout en bas.

D: Celui du milieu?

P: Celui du milieu.

D: Okay. Donc tu dis qu’ils ont ensuite créés une sorte de colonie a l’intérieur de leur vaisseau original. Ils ont aussi la capacité d’atteindre le deuxième vaisseau. Et qu’ils ont vécus en tant que colons pendant pas mal de temps, si on veut.

P: Certains d’entre eux oui, ceux qui vivaient la,,

D: Avaient ils la capacité de voyager autour de la Terre? Avaient ils un vaisseau qu’ils pouvaient utiliser?

P: Je ne pense pas qu’ils pouvaient… S’ils l’ont fait, ils ne l’ont pas vraiment utilisé par exemple qu’ils ne voulaient pas être découvert. Et je n’ai pas l’impression qu’ils avaient quelque chose qui volait.

D: Mais ces groupes de gens – tu as dis qu’ils étaient 15 types différents – ils ont tous appris à s’entendre entre eux?

P: A peu près 15 groupes différents sur cette planète apprendraient a s’entendre entre eux.

D: Eh bien tu as mentionné que certains d’entre eux ressemblaient à ce que l’on pourrait appeler les Gris.

P: Oui.

D: D’autres plus de types humains. A quel point ces races étaient elles différentes?

P: Eh bien tu as ceux de type insectoïdes.

D: Hm.

P: Tu as ceux qui sont de type aquatique. Ceux de type Dracos. Il y a des bons et des mauvais Dracos en parité 1/3, 2/3 à peu près.

D: 1/3 bons, 2/3 mauvais?

P: Ouai, de ceux que l’on connaît.

D: Okay. Donc comment l’on aurait une espèce de type prédateur comme les Dracos capable de co-exister avec de autres types d’ETs? Cela semble difficile à comprendre.

P: Ils ne co-existent pas.

D: Oh!

P: J’ai dit qu’il y avait des bons et des mauvais Dracos.

D: Okay.
P: Un bon Draco n’est en aucun cas un problème, en fait beaucoup moins qu’un problème.
Ce sont les prêtres et les ministres et essayent de faire le bien etc..
D: Hm!
P: La plupart sont comme ça. Il y a une petite partie qui sont un peu prétentieux.
D: Eh bien je supposerais que les Dracos présents dans le vaisseau étaient des bons?
P: Absolument. Le reste d’entre eux, ils s’en sont débarrassés immédiatement.
D: Ha, ha. Okay.
P: Ha, ha. Ils ne s’entendent pas très bien.
D: Ont ils autorisés certains d’entre nous a s’introduire et travailler avec eux ou vivre avec eux?

P: Eh bien, oui. Une grande partie du staff principal et de l’équipage était humain.

D: Hm.
P: Je veux dire, nous produisons, nous les aidons à obtenir des matériaux bruts et apprendre d’eux. Donnant donnant.

Tu sais, nous apprenons beaucoup sur les technologies. Nous avons des technologies qui sont franchement 300 ans en avance sur ce que les gens utilisent à la surface du globe.

D: Bien sûr.

P: Souviens toi, nous avons beaucoup, beaucoup de personnes vivant sous terre.

D: Y’a t’il d’autre choses intéressantes qui se sont produites en Antarctique dont tu es au courant?
P: Eh bien, je pense que la raison pour laquelle nous sommes allés la bas est a cause du fait que l’on savais ce qui se passait avec les allemands.
D’une autre part, la raison principal de notre venue est de voir ce que l’on pouvait faire dans les jeunes, jeunes années du champ des semi-conducteurs, recherches biologiques. Ce qu’on pouvait faire en particulier – et il appelait comme ça comme de l’atmosphère. En d’autres mots, combien d’ondes électromagnétiques, d’ondes gravitationnelles, de structure magnétiques il y avait.

Les champs magnétique sont orientés à 90° de différence comparés à ceux que l’on trouve sur le restes du globe.

D: Uh-huh.

P: Et chacune de ces choses que l’on découvrait avait beaucoup, beaucoup d’importance pour synthétiser des structures métalliques, des structures chimiques – fluides, fluides et solides – pour travailler avec des métaux, pour faire des recherche sur le magnétisme et trouver d’autre moyens de survie sur cette région de la Terre car l’on savait que probablement les 2/3 restant du monde – délaissé de nos minages et autres; ces métaux et compositions et ces raretés de la Terre et autres – tous existent sur ces 2 continents.

D: Très bien. Eh bien c’est tout le temps que l’on a pour cette épisode avec Pete Peterson. Et Pete, je veux te remercier d’être sur ce programme.

P: Eh bien, j’apprécie.

D: Merci. Et je veux vous remercier de regarder. Je suis David Wilcock ici avec Pete Peterson, et c’est “Cosmic Disclosure”. On se voit une prochaine fois.

Les Ovnis sous l’Antarctique et le mystère des 5 doigts

D: Très bien. Bon retour sur cosmique Disclosure. Je suis votre hôte David Wilcock et je suis ici avec Pete Peterson. Donc Pete, bon retour sur le programme.
P: Merci.D : Nous parlions dans l’épisode précédent à propos d’extraterrestre géant qui tu l’as dit sont venus. Et nous nous sommes arrêtés en plein rebondissements.
Tu as dit qu’au mieux de ta connaissance, il y a eu des crash en Antarctique. Et que le plus bas de ses crashs se produisit où il y avait toujours un continent qui n’avait pas de glace dessus et qui était plus de type environnement tropicale. Est-ce que tu pourrais nous en dire un petit peu plus à propos de ce qu’il se passa là-bas ?
P : Hm.. Tu sais, il y a tellement de choses qui peuvent arriver. Et aussi parfait que l’homme, l’homme moderne, l’homme ancien, des hommes bien plus intelligent que nous sommes, construit des choses, il se passera toujours des problèmes.
Il y a des parties électroniques que tu construis aussi bien que tu peux. Nous avons fait des tonnes de magnifiques choses pour l’espace.
Nous en avons construit qui ne peuvent être percutés par des micrométéorites. Nous en avons construit pour un nombre de raisons, mais nous ne comprenons toujours pas tout. Donc il est naturel qu’il se produise des crashs. Nous avons eu beaucoup de crash d’OVNIs.D: Penses-tu qu’il est possible qu’ils étaient en guerre? Qu’ils se soient fait abattre?
P: Eh bien, maintenant, il y a toujours… Il y a toujours eu des guerres. Mais il y a eu des choses comme les terrestres, en d’autres mots, plus la planète est proche, la navigation et le “steerage” de beaucoup de ces jeunes vaisseaux étaient fait base sur les lignes magnétiques.
Eh bien, quand vous vous rapprochez d’un pôle, les lignes magnétiques, au lieu d’être bien droites et parallèles, parallèles à la surface, ou tu pourrais aller en surface, aux pôles elles se courbent.

D: Oui
P: Et va aux pôles électromagnétiques ou géomagnétiques; ils viennent. (Trad difficile). Eh bien, voilà un vaisseau qui se stabilisent sur ces lignes, et tout un coup il se fait aspiré de tous les côtés et par le bas afin d’y aller.
C’est pourquoi il y avait probablement plus de crashs dans les régions en Antarctique et en Arctique.

D: Penses-tu qu’il y avait quelque chose qui été désirable dans cette région pour qu’ils veulent essayer d’y atterrir même si c’était un problème avec les champs magnétiques?
P: et bien, pourquoi voulons nous il y aller ? Pourquoi avons-nous des stations de glace là-bas ? Il y a plein de choses qu’il se passe dans les différents environnements là-bas.
Il y a beaucoup de développement de produits chimiques organiques, de produits chimiques organiques vivant. Il y a beaucoup de développement qui peuvent arriver là-bas qui ne peuvent pas arriver où l’on a une gravité vers le bas plutôt qu’une gravité vers l’intérieur.
Il y a beaucoup de procédés minéraux et métallique, des taches de traitement de semi-conducteur, qui peuvent être mis en place quand la gravité est différente, et quand le champ électromagnétique est différent.

D: quelle est la taille approximative de ce vaisseau à ta connaissance – le plus vieux ?
P: le plus vieux, je crois, était probablement d’environ 300, peut-être 300 pieds en diamètre. (91m environ)

D: Comment a-t-il été découvert dans le temps moderne pour la première fois?
P: À été découvert par certains de nos satellites espions.

D: À partir de quand avons-nous commencé à essayer d’aller là-bas et explorer ce vaisseau, donc tu es au courant ?
P: Oh, garçon. Je devais avoir, je ne sais pas, 16 ans.

D: Hm.
P: J’ai 77 ans.

D: 77 maintenant?
P: Il y a 60 ans.

D: Il y a 60 ans ? Donc 2017, nous parlons… maintenant nous parlons plus des années 50 ?
P: Ouai, ouai.

D: Quel était le niveau d’excitation à propos de cette découverte ? Je veux dire, cela semble bien plus intéressant que Roswell.
P: et bien, nous nous pouvions dire exactement ce que cela a été. Au début il s’agissait de fragments, tu sais ? Des fragments, mais pas des fragments qui apparaissent fait par la nature. Des fragments qui apparaissent avoir été fait par l’homme.

D: Oui.
P: En d’autres mots, leur condition géométrique été quelque chose que l’homme aurait fait. C’est cela qui nous excita.
Mais, ils sont, tu sais, ils font 3 miles (4,8km environ) dans une région qui… tu congèlerais en 30 secondes si tu n’avais pas les habits qu’il faut, à la surface.
Et donc tu dois avoir des outils spéciaux pour s’y rendre, cela fait 3 miles de profondeur. Comment comptes-tu t’y rendre ?
Tu sais à peu près que où c’était, dans une vallée, parce qu’il y a des montagnes – des montagnes souterraines qui font probablement 2,5, 3 miles de profondeur, ou de hauteur.

D: Oui.
P: Et donc, tu sais, c’était connu pour être là. À cause du fait que cela était connu, c’est là qu’ils ont construit certains de la station de glace au sommet, donc éventuellement, peut-être, nous trouverions un … creuser un trou, ou trouver un moyen d’y aller.
Aussi, il y a des couches de choses qui sont évidemment des choses faites par l’homme qui sortent de cette région, parce que c’est maintenant… cette glace la bas est maintenant de 3 miles plus ou moins profonde.

D: Est-ce que quelqu’un trouve une trappe ou une porte ou quelque chose qui éventuellement leur permettrait de rentrer à l’intérieur du vaisseau ?
P: Non.

D: Okay.
P: Ça ressemble.. Ça ressemble… Je veux dire, la végétation… Il y a beaucoup de végétation qui l’entoure. C’est ce qui troublait la vision que nous avions entre temps, parce que le carbone absorbe les ondes radio, qui est ce que nous ce nous possédions afin d’examiner les choses.
Donc de fait que notre technologie grandissait, nous trouvions de meilleures manières de regarder ces mêmes choses.

D: Eh bien, pourrais-tu juste nous donner une vue de à quoi ressemble la coque ? Si éventuellement nous avons atteint la coque…
P: Oh, nous l’avons fait. Nous avons atteint la coque. [Note: Je pense (Corey G), Pete penses que David a dit ‘trou’] C’était que… que de la glace.

D: Ok.
P: Donc nous le déterrons.

D: Qu’est-ce que nous voyons quand nous allons finalement voir la coque ? À quoi ressemble la coque ?
P: Eh bien, c’était métallique. C’était long et tubulaire.

D: Est-ce qu’il y avait des structures dessus ou était-ce totalement lisse ?
P: il y avait des rivets, mais c’était des rivets de surface. Je veux dire, ils étaient chanfreiné, chanfreiner dedans, donc cloués. Mais ce n’est pas une tête ronde qui dépasse au-dessus de… au-dessus la de la surface.

D: Il y avait-t-il quelque chose d’étrange à propos des matériaux de la coque?
P: Oh, oui, des caractéristiques très étrange. Nous n’avons jamais trouvé et c’est normal, je pourrais penser – nous n’avons jamais trouvé d’éléments qui était différent de notre table normal des éléments.
Je veux dire, nous disons, « OK, tu as un noyau et tant de protons, tant de neutrons ». Et ensuite tu as un anneau d’électrons. Disons que il y a différents anneaux autour de ça.

D: Oui. La table périodique est tout ce qui est existe. C’est tout.
P: Ouai. Mais nous en avons trouvé certains… Il y a des choses qui peuvent être changé de manière radionique. Comme, par exemple, une molécule d’eau a été utilisé pour… L’eau a été utilisé pour guérir pour autant que l’histoire existe.
Et la façon dont ils utilisent l’eau pour guérir et qu’ils posent leurs mains et leur donne une différente, une différente…

D: Donc tu dis qu’il y avait des découvertes scientifiques matériel dans la coque? Pourrais-tu le dire ?
P: Oh, absolument. Je ne sais pas ce qu’ils étaient. Ce n’était pas mon nom… Ce pourquoi j’étais impliqué à ce moment-là.

D: Mais qu’est-ce qui est étrange à propos de la coque ? Quelle était la chose physique que nous pouvions observer ?
P: Oh, J’étais étrange à propos de la coque était, il y avait ; c’était aussi vieux que cela a été. Nous savions que des êtres avaient été ici bien avant que les êtres humains, bien avant les singes, bien avant tous les précurseurs aux êtres humain.
Je veux dire, nous avons traversé nombreux changements complets.

D: Tu m’as dit auparavant que quand les gens essayait de couper un morceau de la coque et le mettre quelque part quelque chose d’étrange se produisait.
P: Ouai.

D: Qu’est-ce qu’il se passait ?
P: Cela ne se coupait pas et on ne pouvait le sortir. Ha, ha. Cela se remettait en place.

D: Cela se remettait en place ?
P: C’était destiné à faire partie de ce qu’il était.

D: Donc il y avait une sorte d’attraction gravitationnelle étrange ?
P: Non. C’était un champ informationnel qui était construit autour de lui, qui est là où… qui est où après probablement 15 ans de recherche, j’ai en quelque sorte découvert qu’il y avait tout un nouvel ensemble de science qui été fourni avec… fourni avec des informations.

D: Tu es en train de dire que la coque avait des propriétés auto-guérissantes ?
P: Elle avait… Elle avait des qualités d’auto préservation.

D: Donc si j’essaye d’en couper un morceau qu’adviendrai-t-il si j’essaye d’emmener ce morceau loin du vaisseau?
P: Eh bien, l’on dirait, tu commencerai probablement avec une scie en diamant. Aujourd’hui, tu commencerai avec une scie en nitrure de bore cubique – 4 fois plus puissant que le diamant. Tu coupe le diamant avec ça comme du beurre.
Et cela commença avec une scie du genre. Tu pourrais avoir commencé avec une flamme. Nous avons essayé une flamme.
Le métal deviendrait métallique et tu enlèves la flamme et repars, cela restera exactement la même forme avant que ça devienne métallique.

D: Wow!
P: Et ça ne coulait pas le long du bord. Cela oscillait plus de la manière d’un blanc d’œuf.

D: Y a-t-il eu des spéculations comme quoi il y aurait pu y avoir des nanny à l’intérieur du matériau, comme des nanorobots, qui faisait ce genre de choses ?
P: Non.

D: Huh.
P: Je veux dire, le… Je pense qu’il y avait ces choses là à ce moment, mais ils n’auraient pas été utilisé ici à cet endroit.

D: Que se passe-t-il si il y avait des fissures plus gros sur le vaisseau ? Comme, disons qu’il se fissure à certains endroits, l’eau rentre à l’intérieur, cela se transforme en glace et la glace s’étend.
P: Cela ne se passait pas comme ça.

D: Que se passait il?
P: Cela s’auto-guérissait.

D: Hm.
P: Je veux dire, il n’y avait pas de fissure, il y avait des plis. Mais c’était plus comme… C’était comme, tu sais, essayer de tendre une semelle de chaussure. Tu sais, elles sont faites pour être plate et tu marches dessus, mais tu peux les plier à plus de 90°, et tu les mets tu marches dessus encore et pas de dégâts.
Donc le métal était très, très, hautement flexible.

D: donc la glace fond et se transformer en eau, que se passe-t-il aux niveau des fissures, s’il y avait une quelconque fissure sur la coque ?
P: Okay, ce dont on parle est de la glace à l’intérieur du vaisseau qui s’étend quand elle congèle.

D: Okay
P: Elle s’écarte dans certains endroits. C’est comme si cette chose avait été construit avec un design de, encore, tuiles hexagonales qui s’imbriquent parfaitement.
Et – comme jouer avec des aimants – qu’elles auraient collés ensemble magnétiquement mais fondu.

D: Wow!
P: Et donc quand tu essayais d’arracher cette chose, cela venait comme des briques mais c’était fait à partir, comme des blocs de Lego, d’une façon – pas aussi technique que des blocs de Lego.

D : Okay
P: Juste les côtés qui correspondent. Donc cela se fermait évidemment.
Il apparaît aussi que quand , au délai initial… Souviens-toi, il s’agissait d’une région tropicale, non semi-tropicale, une région tropicale.
Il semble qu’il avait été déplacé là. Une partie du vaisseau pourrait avoir été déplacé là, parce qu’il semble que la congélation qui se produisit… À cause du vaisseau qui était complètement waterproof. Donc il apparaît que ce qui se passa c’est qu’il commença à congeler, commença à se pressuriser, ces bloc commencèrent à se séparer. Et cela pu avoir été magnétique, à cause des aimants incroyables qu’il possédait.
Enfin bref, il semble que ces blocs se séparèrent, l’eau rentra à l’intérieur, cela congela, et ensuite cela s’écarta et une partie de cette chose se disloqua.
Et ensuite quand ils ont ramené de la chaleur plus bas – pour obtenir de la chaleur afin qu’il voit ce qu’il y a vais à l’intérieur de cette chose, tu sais, quel genre de machinerie il y a, quel genre de surface de contrôle il y a – cela se remit en place.

D: Wow!
P: Et il n’y avait pas… Tu sais, il n’y avait pas… Il n’y avait aucun endroit qui était plié, comme plié de manière permanente.

D: Y’avait-t-il des quartiers individuels, lieu de vie, pour les gens à l’intérieur du vaisseau ?
P: Encore une fois, c’était en dehors de mon temps. C’était plus tard, bien plus tard.

D: Okay.
P: je veux dire, ils ont joué avec cette chose pendant un long moment. Et nous avions un petit trou que tu pouvais… C’était comme essayer de grimper à l’intérieur de l’Alunisseur, tu vois, 3,5 miles. Ha, ha.

D: Ha, ha.
P: Je sais qu’il y plusieurs personnes d’embauché qui avait été des contorsionniste, essayant d’accéder à l’intérieur de cette chose.

D: Donc tu dis que tu avais plus de contacts avec ce qu’il y avait sur la seconde couche?
P: Oui

D: Eh bien, creusons un peu cela. Maintenant, dis-nous en premier, il y avait-t-il des relations entre le vaisseau au plus bas et le vaisseau sur la seconde couche ? Étaient-ils…
P: Ils étaient extraterrestres.

D: Okay
P: C’est la plus grosse partie de ce qu’ils avaient en commun. Je veux dire, ils étaient probablement, au moins l’un d’entre eux, était alimenté … il marchait à l’anti-gravité.

D: Le deuxième tu parles?
P: Le deuxième. Il avait les mêmes masses rotatives et de l’électromagnétisme rotatif, de l’électromagnétisme contre rotatifs, champs électromagnétiques.
Je suppose que celui qui est là-bas a l’heure actuelle, toujours, est un dont je ne sais presque absolument rien.

D: Que veux-tu dire “celui qui est là-bas à l’heure actuelle” ?
P: Et bien, il y a trois couches de ces choses.

D: Okay
P: Trois crashs. Et étrangement un que se situe à 1 mile de profondeur, l’autre à 2 miles et le dernier a 3 miles.

D: Hm. Donc dis-nous en un petit peu plus sur ce qui a été découvert avec le deuxième vaisseau. Était-il nouveau… J’assume…
P: Oh, beaucoup plus différent. Il venait d’une partie complètement différente de l’univers, j’en suis sûre.

D: Okay
P: il y avait des choses qui était similaire, qui me disait qu’il y avait probablement du trafic/communication commerciale entre ces sociétés.

D: Hm. Okay.
P: Des commandes complètement différente. C’est personne avait trois doigts, tu as un endroit où ta main correspondrait à une empreinte sur la surface de contrôle. Et c’était… Tu avais 2 pouces, des pouces opposés, sur chacun des côtés, et un doigt principal.

D: Hm.
P: Et nous pouvons traiter plus tard de la manière dont cela m’a fait me rendre à la tour de Babel et ce qu’il s’embrouilla, mais maintenant nous avons 5 doigts. Nous avons cinq doigts spécifiquement parce que nous sommes confus en comptant en 10.

D: si c’est personnes avec trois doigts, es-tu en train de dire que c’est parce qu’ils utilisent une base six dans leurs calculs?
P: J’ai un ami cher de très très longue date – 30, 40 ans – qui est sur le point de publier un livre. Et nous montrons qu’une base 6 en mathématiques dans lequel 99% de toutes nos mathématiques est prouvé pour être complètement fausse.

D: Avons-nous hérité ce système d’eux, ce système de base 6, tu penses?
P: Je pense que c’est en grosse partie pourquoi mon ami a examiné ce système de base 6 depuis 13 ans maintenant.

D: Okay
P: je ne pense pas qu’ils ont… Ils nous ont pas seulement appris que, ce qu’ils ont fait c’est qu’ils nous ont donné 5 doigts à partir de 3 doigts, où ils nous ont donné 5 doigts à partir de 6 doigts.
Et quand tu regardes au mot que j’ai vu écrit – cela date de 67 000 ans – je regarde les mots qui étaient écrit, je ne peux pas dire en traduisant si cela était 3 ou 6.

D: Donc nous avons ce système de comptage du temps intéressant où il y a 60 secondes dans une minute, 60 minutes dans une heure, 24 heures dans une journée. Beaucoup de ceci s’appellerait un système de type sexagésimal. Donc il y a beaucoup de 6 dans notre système de temps.
Je me demande, si ce n’est pas reliés à l’héritage que l’on dispose ?
P: C’est dans tout. Souviens toi, je t’ai dit que l’univers était “carrelé” avec des tuiles hexagonales?

D: Oui cela a à voir avec la géométrie sacrée.
P: il y a trois univers : le corps, l’esprit, le mental ; Père, Fils, Saint-Esprit. C’est partout.
Et si nous utilisons un système mathématique basé sur les six, tout change. Le nombre Pi au lieu de devenir un long, long, milliardième long, nombre aléatoire, devient juste une simple série d’un groupe de 3.

D: Es-tu en train de dire que si nous regardons à quelque chose comme Pi, ou à l’heure actuelle 3.14159 qui continue encore et encore, ne deviens pas plus qu’un entier si on le convertit en base 6?
P: Absolument.

D: Okay. As-tu encore des décimales?
P: Il n’y a pas de telles choses que l’infini.

D: Hmm. Vraiment ?
P: Pas besoin.

D: Qu’adviendrait-il de Pi si on le calculait en base 6, avec cette mathématique spécial dont tu parles?
P: Eh bien, d’un point de vue pratique, quand nous utilisons Pi a, tu sais, 3,1415… Tu sais?

D: Oui.
P: C’est pratique une fois passé un certain point? Tu sais, tu es un milliardième d’un pouce. Tu es plus petit que les dimensions d’un atome qui fait les choses..
Donc en respect au fait que cela nous mène au dimensions astronomiques des formes et des distances – très important.
Je veux dire, tu va dans l’espace a 700 années lumière, et un milliardième de degré va changer ta position d’un demi milliard de miles.

D: Bien sûr. Donc revenons-en à la chaise, maintenant. Tu as dit que ces êtres avec trois doigts. Tu as dit que deux d’entre était des pouces et que cela correspondait à une empreinte.
P: Oui.

D: Peux tu nous donner des informations concernant la manière dont ils étaient capable de contrôler le vaisseau?
P: Eh bien, c’était mon boulot, de comprendre comment cette chose été contrôlé ? Et ce n’était pas une chaise. C’était plus un panneau qui tombait… Il avait des bras comme les nôtres d’une certaine manière. Donc cela se baissait, tombait.
Et tu as cette chose qui correspondrait parfaitement à tes mains, à l’intérieur. Et ensuite il y avait une attache qui se positionnait où un coude se serait trouvé. Ca représenterais un avant bras plus long. Bref cela se baissait et restait stable.
Donc il y avait des forces de contraintes, où ils n’auraient pas pu avoir d’attache a ce niveau. Et pas beaucoup, parce que ce n’était pas une attache ultra robuste.

D: Très vite, est-ce que les doigts étaient plus long que les nôtres ?
P: Oui, oh, beaucoup plus. Bien plus long !

D: Vraiment ?
P: Probablement cette longueur [Pete montre une distance d’a peu près 8 pouces soit 20cm environ]

D: Wow! Okay.
P: Et les doigts plus courts sur les côtés.

D: Je n’ai pas bien compris, par contre, comment ils contrôlent le vaisseau.
P: Eh bien, ils bougent leurs doigts.

D: A quoi cela correspondrait ?
P: Tout ce qui contrôle le vaisseau, absolument tout.

D: Okay. Wow!
P: Ouai. Et ces unités dans lesquels les doigts correspondaient étaient comme des gants a une seule face. L’unité bougeait en même temps que les doigts, donc tu avait beaucoup plus de paramètre de contrôles.
Et l’un d’entre eux stabilisait, un autre faisait l’inclinaison, accélérer ou décélérer’

D: Étais-tu capable de dire combien d’articulations il y avait dans leur doigt?
P: De ce que j’ai vu, je dirais qu’ils étaient probablement plus comme… contrait comme un vers ou un serpent, plutôt que comme des articulations. Mais ma compréhension, de ce que j’ai vu, était qu’ils y avaient des joints à l’intérieur.

D: si ces êtres avaient trois droits, et tu as dit qu’il y a une théorie avec les cinq doigts, est-ce que quelqu’un essaya de modifier notre ADN dans un but précis ?
P: C’est ce pourquoi la Tour de Babel était là depuis le départ. J’ai pu voir ce que ce mathématicien/philosophe avec qui j’ai travaillé… Ce que j’ai pu voir… Et ensuite depuis les choses que j’ai remarqué dans le passé, parce que j’ai essayé d’être un observateur, quand les choses que j’ai vu dans le passé, la Tour de Babel et la confusion des langages n’avaient pas de sens pour moi.
Donc bien plus se produisit quand cela se passa, quand cela arriva – au moment où cela se produisit – bien plus que les changement de langages.

D: Très bien, laisse-moi dire quelque chose de stupide, juste pour que tout le monde, même les enfants qui regarde cela, comprendront tout cela – parce que nous avons des enfants de huit ans, je ne suis pas en train de dire qu’ils sont débiles, mais ils peuvent ne avoir entendu parler de la Tour de Babel.
Donc l’idée est qu’à une certaine période tout le monde parler le même langage, pouvait se parler entre. Et ensuite quelque chose se produisit qui nous causa à tous d’avoir des langages différent et d’être séparé ?
P: Non.

D: Okay.
P: Pas du tout.

D: Pourrais-tu expliquer ce que la Tour de Babel était?
P: C’était exactement l’opposé.

D: Oh!
P: Tout le monde, toutes les différentes races, venus d’années lumière, de millions ou plus d’années lumière entre elles. Elles avaient tous des langages totalement différents.
Nous avions un langage prédominant sur la terre – différente histoire. Nous avions un nombre d’aliens sur la terre. Et comme nous apprenons à parler… En Afrique, il y a une sorte de langage commun. Le Swahili est un langage commun.

D: Donc tu es en train de dire qu’il y a eu un essai afin que toutes ses immigrants extraterrestre parle le même langage commun sur terre?
P: C’est une chose naturelle.

D: Comment cela nous relie avec les êtres a 5 doigts?
P: J’y arrive.

D: Okay
P: J’ai juste besoin d’expliquer ça.

D: Okay.
P: Okay. Donc je regarde la Tour de Babel, qui est supposé avoir conçu nos langage. Cela ne ne faisait aucun sens scientifique ou mathématiques pour moi d’aucune sorte.
Donc je me dis, où est-ce que je vais apprendre tout cela ? Et bien, je sais que la librairie du Vatican contient 80 % de la tour de… Ou de la grande librairie d’Alexandrie, la partie qui n’a pas brûlé. Je sais qu’ils ont des livres qui remonte à 72 000 ans qui sont bien plus technique que le livre d’aujourd’hui. Nous n’avons toujours pas été capable de découvrir comment lire beaucoup d’entre eux.
Mais nous avons traversé un nombre de groupes différents de personnes qui étaient ici sur Terre, contrôlait la Terre, habitaient là. Et donc je me dis, ce que j’ai besoin de faire et regarder à ce qu’il se produisit à la Tour de Babel, parce que cela n’avait aucun sens.
Donc ce que je découvrais, était qu’ils n’ont pas… Ils ont altéré certaines parties du langage. Oui ils ont corrompus certains’ d’entre eux. Mais aussi … La chose principale qu’ils ont fait et d’avoir changé la base de comptage.
Et cela ajouta beaucoup de sens au monde, parce que tu peux faire des choses avec 0 à travers 5 mathématiques. Tu peux faire des choses avec ça qui sont totalement différent que sans elles. Et c’est très subtile, mais c’est tellement important. Cela change tout scientifiquement – tout.

D: Donc tu dis que le développement des cinq doigts, d’une certaine manière, nous déstabilisa complètement de cette idéal mathématiques ?
P: Complètement déstabilisé, parce que tu peux utiliser soit 3 ou utiliser 6 – c’est juste deux 3.

D: Oui.
P: Donc on a deux 5, soit 10.

D: Etait-ce … Penses tu que… Si cette décision fut prise pour nous donner 5 doigts, penses tu que cela fut été intentionnel ?
P: Non, cela n’a pas été fait volontairement. Ils nous ont simplement changé – boom!

D: Okay. Et pourquoi voudraient ils nous embrouiller sur Terre? Quel serait le but?
P: Parce que l’homme, la philosophie personnel de l’être qui ressent, est à peu près la même. Nous avons tous commencé par essayer de survivre d’une certaine manière.
Et donc nous avions besoin de mécanismes de survie. Et ensuite nous sommes arrivés avec les mathématiques. Et nous avions besoin d’elles afin de faire l’ingénierie, et tout ces choses que nous avons fait.
Tu peux le faire avec n’importe quel base de nombres.

D: Ouai.
P: Comme tout notre monde digital qui est basé 2:0 et 1.

D: Peux tu nous dire ce qui est si spécial avec le nombre 3? Qu’est ce qui rend le nombre 3 si intrinsèque à ce système numérique?
P: Okay. Nous ne savons, au mieux que je sache, rien à propos du monde informationnel. Le monde informationnel est la structure du monde dans lequel on vit. C’est la structure de l’univers tout entier. Tout dans l’univers apparaît par 3.

D: Quels sont quelques exemples?
P: Taille, forme, gravité, voyage, vitesse de la lumière, lumière, électroniques, tu vois, tout. TOUTES LES CHOSES physiques dans l’univers sont basé sur 3.
Et je veux dire, tout, même au point que, combien… Si tu veux… J’ai passé 10 ans dans les Marine Corps. Et tu apprends qu’une personne peux en contrôler trois.

D: Hmm.
P: Tu as un commandant du peloton, il a trois équipes. Chaque équipe a trois équipes de signal. Chaque équipe de signal a trois personnes.
Et tu découvres, à travers l’histoire, tu regardes la structure de presque toutes les églises, tu as un Pape, et ensuite des évêques, tu sais, encore et encore, et encore. Ils ont des sous-évêques. Et c’est partout.
Et la juxtaposition de l’information dans l’univers est hexagonale. C’est comme un ballon de foot..

D: Oui.
P: … qui est 3 triangles pour faire un objet hexagonal. Donc tu peux utiliser les 3, les 6 et les 12.
Tu regardes a, juste prend nos.. Prend les derniers nombres. Ce n’est pas 10 c’est 9. 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9.

D: Oui.
P: Tu regarde le 9. 9 fois 1 égal 9, 3 au carré. 2 fois 9 égal 18, six fois 3. 6 fois 3 au carré quand on les additionne font combien? 9
2 fois 3 au carré quand on les additionne font? 9. Prend 5. 45, 5 et 4 égal 9.

D: Oui.
P: Tu prend 9 fois 7 égal 63. 6 et 3 font 9.
Donc c’est très intéressant comment ça s’entend dans ce réseau de base, comme nous sommes tissés dans cet toile. Et toute la toile est basé en 3. Partout nous voyons des jonctions hexagonale… prend des tuiles a 6 côtés Partout ces côtés s’alignent, tu as un jonction de 3 choses. Chaque jonction a 3 choses qui s’additionnent.

D: Je suis curieux si cela a à voir avec les mathématiques fractale. Car quand l’on zoom sur ces sets de Mandelbrot, tu ne t’arrêtes jamais de voir la même structure apparaître encore et encore.
P: Oui, et tu remarques que c’est toujours hexagonal une fois que tu atteint la base.

D: Ah! As-tu une quelconque idée de ce que disait Tesla à propos du nombre 3?
P: Mon grand-père était l’homme de main de Tesla a Colorado Springs. Et tout cette information, était apprise du temps où j’étais un enfant. Et oui Tesla savait cela.
Tesla été un sacré ingénieur, mais il était aussi évidemment visité.

D: Oui
P: Mais il comprenait cela, qui, pour eux était malheureux. Mais ça .. ha, ha.
Et pour nous, il nous foutait la trouille, et cela a mis toute sa vie en danger.

D: Hm. Très bien. Eh bien, c’est tout le temps que l’on a pour cet épisode. Il y a encore beaucoup à parler concernant l’Antarctique, et cette fascinante histoire à propos du nombre 3, et des gens qui ont naturellement compté de cette manière car cela était construit dans leur physiologie.

Tout cela et plus à venir dans de futurs épisode de “Cosmic Disclosure”. Je suis ici avec Pete Peterson. Et je vous remercie de nous suivre.

Traduction Victor ❤