La petite âme et le Soleil

« Il était une fois, hors du temps, une Petite âme. Et cette Petite Âme savait qu’elle était la Lumière, qu’elle faisait partie de l’infinité de Lumières qui composent tout l’univers. Mais la Petite Âme voulait faire l’expérience d’elle-même en tant que Lumière.

Et Dieu dit que si la Petite Âme voulait connaître la Lumière, elle devait aussi connaître la Noirceur. Sinon, comment peut-on connaître le Haut sans le Bas, le Chaud sans le Froid, le Rapide sans le Lent?

Alors, la Petite Âme comprit que pour arriver à savoir Qui Elle Est Vraiment, elle devrait connaître le contraire. «C’est un cadeau immense, dit Dieu, car sans cela, tu ne saurais pas à quoi ressemble quoi que ce soit.»

Alors, la Petite Âme s’engagea dans une aventure. Et cela ressemble peut-être à l’aventure que nous partageons tous sur cette planète que nous appelons la Terre. »

… »Il était une fois, au temps d’avant le temps, une Petite Ame qui dit à Dieu :  »
Je sais qui je suis ! « .
Et Dieu dit :  » C’est merveilleux ! Qui es-tu ?  »
La Petite Ame cria :  » Je suis la Lumière !  »
Et Dieu s’exclama avec un grand sourire :  » Oui, c’est çà ! Tu es la Lumière.  »
La Petite Ame était si heureuse ! Elle avait résolu le mystère que toutes les âmes du Royaume étaient venues résoudre.  » Wow, dit la Petite Ame, çà c’estvraiment cool !  »
Mais bientôt, de savoir qui elle était ne lui suffit plus. La Petite Ame sentait des remous à l’intérieur, et maintenant, elle voulait être Celui qu’Elle était. Et donc, la Petite Ame retourna voir Dieu (ce qui n’est pas une mauvaise idéepour toutes les âmes qui veulent être Celui qu’Elles sont vraiment) et dit : « Salut, Dieu ! Maintenant que je sais Qui je Suis, est-ce que j’ai aussi le droit de l’être ?  »

Et Dieu dit :  » Tu veux dire que tu veux être Celui que Tu Es déjà ?
 » Eh bien, répondit la Petite Ame, c’est une chose de savoir Qui Je Suis, et une autre totalement différente de l’être vraiment. Je veux sentir ce que çà fait d’être la Lumière !  »
 » Mais tu es la Lumière « , répéta Dieu, avec un autre sourire.
 » Oui, mais je veux voir comment on se sent ! s’écria la Petite Ame.
 » Bon « , dit Dieu avec un petit gloussement,  » je suppose que j’aurais dû le savoir. Tu as toujours été le plus aventureux « . Puis l’expression de Dieu changea.  » Il y a juste une chose …  »
 » Quoi ?  » demanda la Petite Ame.

 » Eh bien, il n’existe rien d’autre que la Lumière. Vois-tu, je n’ai rien créé d’autre que ce que tu es ; alors, il n’y a pas de manière facile pour toi de faire l’expérience de Ce que Tu Es, puisqu’il n’y a rien que tu n’es pas « .
 » Hein ?  » Dit la Petite Ame qui était maintenant un peu perplexe.
 » Penses-y de cette façon  » dit Dieu.  » Tu es comme une bougie dans le Soleil. Oh, tu y es, c’est certain. Avec des millions d’autres bougies qui constituent le Soleil ! Et le Soleil ne serait pas le Soleil sans toi. Non, il serait un soleil sans l’une de ses bougies … et çà ne serait pas le Soleil du tout, car il ne brillerait pas avec autant d’éclat. Et pourtant, comment te connaître en tant que
Lumière quand tu es parmi la Lumière ? – C’est la question.  »

 » Eh bien,  » dit la Petite Ame toute ragaillardie,  » tu es Dieu. Trouve quelque chose !  »
Dieu sourit encore une fois.  » Je l’ai déjà fait,  » dit Dieu.  » Puisque tu ne peux pas te reconnaître en tant que Lumière quand tu es dans la Lumière, nous allons t’entourer d’obscurité.  »
 » Qu’est-ce que c’est l’obscurité ?  » demanda la Petite Ame « .
Dieu répondit :  » C’est ce que tu n’es pas.  »
 » Est-ce que j’aurai peur de l’obscurité ?  » s’écria la Petite Ame.
 » Seulement si tu choisis d’avoir peur  » répondit Dieu.  » Il n’y a vraiment rien à craindre, à moins que tu ne le décides. Vois-tu, nous inventons tout ceci.
Nous faisons semblant.  »
 » Oh,  » dit la Petite Ame, et déjà elle se sentait mieux.
Puis Dieu expliqua que pour pouvoir faire l’expérience de quelque chose, son exact opposé allait apparaître.  » C’est un grand cadeau,  » dit Dieu,  » parce que sans cela, tu ne pourrais pas savoir à quoi ressemble cette chose.  »
 » Tu ne pourrais pas connaître le chaud sans le froid, le haut sans le bas, le vite sans le lent. Tu ne pourrais pas connaître la gauche sans la droite, ici sans là-bas, maintenant sans jadis.  »
 » Et donc,  » conclut Dieu,  » quand tu seras entouré par l’obscurité, ne brandis pas ton poing, n’élève pas ta voix et ne maudis pas l’obscurité.  »
 » Sois plutôt une Lumière vis-à-vis de l’obscurité, et ne sois pas fâché de cela. Alors, tu sauras Qui Tu Es Vraiment, et tous les autres le sauront aussi. Laisse tant briller ta Lumière que tous sauront combien tu es spécial !  »

 » Tu veux dire que j’ai le droit de montrer aux autres combien je suis spécial ? » demanda la Petite Ame.
 » Bien sûr,  » dit Dieu en souriant.  » Tu en as tout à fait le droit ! Mais
souviens-toi,  » spécial  » ne veut pas dire  » meilleur « . Tout le monde est spécial, chacun à sa façon ! Et pourtant bien des autres ont oublié cela. Ils ne réaliseront qu’ils ont le droit d’être spécial que si toi-même tu reconnais que tu as le droit de l’être.  »
 » Wow,  » dit la Petite Ame, dansant et sautillant, riant et sautant de joie.  » Je peux être aussi spécial que je veux !  »
 » Oui, et tu peux commencer tout de suite,  » dit Dieu.  » Quelle partie du spécial veux-tu être ?  »
 » Quelle partie du spécial ?  » répéta la Petite Ame,  » je ne comprends pas.  »

 » Eh bien,  » expliqua Dieu,  » être la Lumière, c’est être spécial, et être spécial comprend beaucoup d’éléments. C’est spécial d’être gentil. C’est spécial d’être doux. C’est spécial d’être créatif. C’est spécial d’être patient. Est-ce que tu peux trouver d’autres façons d’être qui sont spéciales ?  »
La Petite Ame resta assise en silence pendant quelques instants.  » J’ai trouvé beaucoup de façons d’être spécial !  » s’exclama alors la Petite Ame.  » C’est spécial d’être quelqu’un qui aide. C’est spécial d’être quelqu’un qui partage.
C’est spécial d’être amical. C’est spécial d’être attentif aux autres !  »
 » Oui !  » approuva Dieu,  » et tu peux être toutes ces choses ou n’importe quel élément du spécial que tu souhaites être, à tout moment. C’est ce que veut dire : être la Lumière.  »
 » Je sais ce que je veux être ! Je sais ce que je veux être !  » annonça la Petite Ame toute excitée.  » Je veux être la partie du spécial qui s’appelle  » celui qui pardonne « . Est-ce que ce n’est pas spécial de pardonner ?  »
 » 0h oui,  » assura Dieu à la Petite Ame.  » C’est très spécial.  »

 » D’accord,  » dit la Petite Ame.  » C’est çà que je veux être. Je veux être celui qui pardonne. Je veux faire l’expérience d’être comme çà « .
 » Bien,  » dit Dieu,  » mais il y a une chose que tu dois savoir.  »
La Petite Ame commençait maintenant à s’impatienter un peu. Il paraissait toujours y avoir des complications.
 » Qu’est-ce que c’est ?  » dit la Petite Ame, en soupirant.

 » Il n’y a personne à qui pardonner.  »
 » Personne ?  » La Petite Ame pouvait à peine croire ce qui venait d’être dit.
 » Personne !  » répéta Dieu.  » Tout ce que j’ai fait est parfait. Il n’y a pas une seule âme dans toute la création qui soit moins parfaite que toi. Regarde autour de toi.  »

C’est alors que la Petite Ame réalisa qu’une large foule s’était réunie. Des âmes étaient venues de près et de loin – de tout le Royaume – car la nouvelle s’était répandue que la Petite Ame avait cette conversation extraordinaire avec Dieu, et chacun voulait entendre ce qu’ils disaient.
… »

extrait de  « la petite âme et le soleil » de Donald Walsch

Sagesse des Pléiades pour un monde en chaos – partie 2

Energie  et fréquence : un nouveau terrain de jeu pour l’esprit

…Les peuples de la Terre subissent actuellement une transformation
profonde et indispensable de la conscience, qui les conduira à une
compréhension nouvelle de la vie. Il peut sembler puéril d’affirmer
que les épreuves de la vie sont un jeu, mais un jeu comporte géné-
ralement des règles, des objectifs et des joueurs. De notre point de
vue, l’existence constitue le plus grand jeu qui soit. Sur la Terre, vous
apprenez collectivement que le monde physique n’est pas vraiment
solide, dissocié ou seul; tous les existants sont interreliés, totalementconnectés, consciemment intelligents et complètement accessibles les uns aux autres.

L’ancien précepte «connais-toi toi-même» estun enseignement intemporel, même s’il est d’une simplicité subtile; il permet de mieux comprendre votre rapport à la réalité.
Laréalité tridimensionnelle fait partie intrinsèquement de la vaste
toile de l’existence, comportant une multitude de connexions et de
significations sous-jacentes à tout ce que vous vivez et créez dans
l’univers physique, dans l’état onirique et dans des réalités situées
au-delà de votre perception actuelle. Pour vous connaître, il vous
faut pénétrer cette toile.

La foi est un acte de confiance. Ainsi, vous en remettre à la
bienveillance de l’univers a pour effet de mettre en relief ses fruits
dans votre vie. La bienveillance est un état ou un territoire de la
conscience, non pas une fuite permettant de se soustraire aux aspects désagréables de la destinée. En acceptant qu’une puissance supérieure intelligente et magnanime existe, il est possible de considérer que même les éléments prétendument négatifs et indésirables de la vie ont un rôle constructif à jouer. Si vous vous demandez pourquoi votre pensée évolue, vous modifiez alors le cours de votre réalité; si vous cherchez à illuminer et à aviver votre esprit, une multitude de connexions recelant des couches de signification subtile se révéleront à vous.

les 7 soeurs, pléiades mythologie

C’est avec votre attention que vous allez à la rencontre de la vie,
et vous vous souvenez probablement que l’on vous a répété à maintes reprises de «faire attention» à ceci ou à cela. L’attention, c’est la lucidité, la concentration et la conscience vigilante. Votre attention est énergie. Vous êtes libre de la porter où bon vous semble, de la développer ou de l’ignorer.

Pour vous connaître, vous devez maîtriser cette faculté, la chérir et lui accorder une valeur. Mais surtout, il vous faut trouver la manière d’en faire usage correctement. Depuis des décennies, des médias sous contrôle et corrompus influent sur l’attention des masses en rapportant, de concert, un chaos ordonné,scénarisé et mis en scène dans le but de provoquer la confusion mentale et l’épuisement. Les sempiternels reportages sur des événements traumatisants ou sur des catastrophes, réitérés ad nauseam, et dont les images de désespoir et d’anéantissement s’incrustent dans le cerveau des spectateurs, engendrent une anxiété extrême;


ils constituent, à vrai dire, une forme de guerre psychologique. Les
autorités altèrent les faits, jouent avec des demi-vérités, usent de
supercheries et de mensonges pour instiller en vous le désespoir et
vous faire sentir que toute action est futile. Voilà ce que l’on prend
désormais pour «les informations» : elles sont susceptibles de régir
votre existence.


L’attention focalisée de milliers de gens sur les mêmes paroles,
les mêmes images et les mêmes descriptions génère une formidable énergie, engendre une forme-pensée gigantesque. Les formespensées sont des schèmes contenant des instructions susceptibles de se concrétiser, de prendre une forme réelle. Les médias captent votre attention, puis programment votre imagination. Du coup, ils annulent définitivement votre pulsion créatrice unique, capable de manifester votre propre réalité.

Par ailleurs, ils abolissent votre désir de vous connaître. On vous a conditionné à croire que tout ce que vous aviez besoin de savoir se trouvait désormais dans l’univers magique des boîtes électroniques, avec leurs informations et leurs divertissements. Lorsque «le bulletin de nouvelles» va dans le sens d’un message de guerre incessante, il s’ensuit un sentiment de désespoir et d’impuissance. Votre pouvoir est ainsi paralysé puisque vous êtes désormais persuadé que la seule réalité est celle que décrivent
et prescrivent les autorités de la boîte.

En fait, la réalité est créée et produite par chacun d’entre vous sans exception, et ceux qui cherchent à dominer le monde ont parfaitement dissimulé ce secret.
Votre imagination est un outil inestimable, capable de développer votre attention et de l’appliquer à ce que vous désirez créer. Au
regard de l’imagination, toutes les pensées sont réelles.

Voici un exercice facile pour redonner le pouvoir à votre être : imaginez que vous êtes confortablement installé sur un vieux banc de pierre au milieu d’un magnifique paysage champêtre. Dans un ciel lumineux,le soleil brille à l’horizon. Il n’y a personne en vue; vous vous sentez en parfaite sûreté, tranquille et tout à fait heureux. En poussant un soupir de satisfaction, fermez les yeux et abandonnez-vous avec nonchalance à l’instant de quiétude bienheureuse qui vous appartient en propre. Tous vos soucis et vos préoccupations s’évaporent, et vous vous sentez frais et dispos comme la Terre en été après une tiède ondée.

Les rayons du soleil vous enveloppent tout doucement, leur chaleur lénifiante pénètre votre corps. Votre respiration est
régulière, profonde ; les parfums exquis et les sons harmonieux de
la nature charment vos cellules de leur familiarité éternelle. Vous
pouvez vous livrer librement aux rythmes de la relaxation profonde
et de tout ce que recèle le moment présent. À mesure que votre corpsphysique se détend, votre attention peut vagabonder à sa guise vers un nouveau terrain de jeu pour l’esprit.
Écoutez de l’oreille gauche, étendant votre attention loin dans la
campagne environnante ; puis faites de même avec l’oreille droite.
Alternez votre écoute de l’oreille gauche à la droite, puis inversement. Ensuite, écoutez avec les deux oreilles et découvrez ce point d’équilibre acoustique particulier au milieu de votre cerveau. Voyez les cellules de votre corps s’occuper activement à absorber l’énergie vivifiante du soleil.


Recentrez ensuite votre attention sur une seule cellule afin d’observer plus minutieusement ce qui se passe. Notez comment ses
composantes réagissent à la lumière naturelle et observez le rapport entre l’espace et la matière. S’il y a des parties de la cellule
que la lumière n’atteint pas, utilisez une pièce de soie dorée pour
essuyer tendrement la zone. Lorsqu’elle est parfaitement nettoyée,
transmettez un message à toutes les cellules de votre corps pour
leur demander de s’aligner et de s’ajuster à cette purification que
vous venez d’effectuer. Tendez bien l’oreille pour capter la réaction
à votre requête. Sentez que vos cellules dansent de joie en absorbant les rayons vivifiants du soleil et en s’y baignant. Lorsque vous ressentez vraiment que l’excitation et la vitalité imprègnent vos
cellules, transmettez un amour sincère dans chaque coin et recoin
de votre corps.

Plongez-vous dans ce sentiment amplifié d’amour
et d’appréciation pour celui ou celle que vous êtes vraiment.
Représentez-vous maintenant l’énergie vitale qui se dégage des
cellules de votre corps et voyez-la ondoyer et se mêler aux énergies
de la Terre. Imaginez que vous portez cette énergie et cet état de
conscience avec vous partout où vous allez. Jouez avec cette énergie
et dirigez-la vers la version de la réalité que vous aimeriez vivre.
Montrez-vous à la fois raisonnable et généreux quant aux possibilités et, en pensée, accordez-vous tout ce que votre cœur désire.
Reportez votre attention sur le souffle, en vous assurant qu’il est
stable et profond; notez la chaleur qui se dégage du banc de pierre
sur lequel vous êtes assis. Avant d’ouvrir les yeux, focalisez votre
attention et votre perception consciente pendant quelques instants
juste à l’arrière des paupières. Sentez la puissance du soleil qui
pénètre votre corps en profondeur. Inspirez longuement à quelques
reprises et songez que vous venez de rentrer d’un voyage merveilleux.


Lorsque vous ouvrez les yeux, remarquez que le soleil brille d’un
éclat tout neuf.

Vous pouvez créer un lieu de pouvoir et de paix dans votre esprit
en tout temps, car votre imagination est toujours à votre disposition.
Plusieurs civilisations anciennes savaient que les rayons du soleil
étaient porteurs d’un langage lumineux transférant de l’information directement dans l’esprit, influençant et affectant chaque être
d’un flux subtil d’intelligence cosmique. Les rayons solaires étaient
censés nourrir et soutenir le monde, car ils développaient l’esprit et
accentuaient la perception consciente, de sorte que les humains aient accès à de nouvelles conceptions.

Les gens savaient alors que l’esprit est un instrument servant à naviguer dans diverses réalités.

L’occasion de s’éveiller et de développer une perception consciente
est toujours à votre portée; il suffit que vous lui accordiez votre
attention. Chaque instant déborde de vitalité car il est empli d’Intelligence cosmique. Observer une situation sous plusieurs angles étend le champ de l’expérience et de la compréhension, tout comme dese rendre en Égypte pour voir de près les pyramides est infiniment plus captivant que de s’en tenir à une photographie.

Sous un certain angle, l’aggravation apparente du chaos et du tumulte peutêtre attribuée au déploiement récent d’un plan secret, échafaudédepuis longtemps, en vue de régenter le monde en modulant et en manipulant l’esprit humain. Tout comme dans le cas d’un clichéphotographique, cependant, ce point de vue ne représente qu’un instantané délimitant un seul «contexte de réalité»; il va sans dire que l’existence est bien davantage que cela. Lorsque l’on examine «les pourquoi et les comment» du monde contemporain, de multiples optiques convergent vers un but collectif, et les intentions et expériences des participants, physiques et intangibles, doivent être prises en considération. Au fil de cette période de transformations, de multiples plans imbriqués les uns dans les autres tissent des réseaux de possibilités intrigantes.

Les situations et les gens qui paraissent
régenter et restreindre votre réalité peuvent servir à de nombreuses fins, tout dépendant de votre interprétation et de votre optique.
Si vous réfléchissez à des concepts novateurs, vous étendez votre
esprit vers des territoires de conscience inconnus. Il faut comprendre à tout prix que les événements survenant à l’échelle mondiale ne résultent pas d’actes fortuits et insignifiants. Tout se produit dans un but précis. La race humaine est au cœur d’un profond processus par lequel elle s’éveille à des conceptions nouvelles sur la nature de l’existence.

extrait de Sagesse des Pléiades pour un monde en chaos – barbara Marciniak

 

 

 

 

 

Sagesse des Pléiades pour un monde en chaos – partie 1

La réalité multidimensionnelle…

…Chaque être vivant sur la Terre est ici pour
contribuer à l’éveil collectif de l’humanité au principe suivant : vos
pensées créent votre réalité. Vous devez absolument parvenir à le
comprendre, car vous êtes connectés à des strates et à des niveaux
de réalité qui s’enchevêtrent en vue de produire et d’explorer la
nature multidimensionnelle de l’existence. Le savoir est sacré et,
dans le contexte actuel, le choix entre l’information et le simple
divertissement constitue une épreuve révélatrice. Non seulement
est-il libérateur de développer votre esprit afin de pénétrer le sens
caché de l’existence, mais, en outre, cela s’avère crucial à votre
bonheur puisque la connaissance procure le pouvoir. C’est la façon
dont vous vous servirez de celui-ci qui déterminera infailliblement
le cours de votre destinée individuelle et collective.

Les circonstances sociales et politiques qui règnent actuellement,
affectant tout autant l’individu que la planète, comportent une série
de leçons intensives sur le discernement. On vous met au défi de
percer le business de la peur, bien fignolé et déroutant, qui sévit sur
la Terre. Il n’est pas toujours facile de conserver la conviction que l’issue des événements que vous vivez au jour le jour sera heureuse.
Néanmoins, il faut impérativement vous souvenir que les expériences difficiles et éprouvantes servent invariablement de prélude aux réalisations d’envergure. Les choix que vous effectuez actuellement et les risques que vous prenez contribuent essentiellement à affermir votre résolution, tout en vous incitant à reconnaître et à mettre en œuvre votre pouvoir personnel.

En définitive, vous créez tout ceque vous vivez, pour des raisons fort valables.

Tout ce qui existe est pourvu d’une forme de pouvoir et il en va
donc de même pour vous. Réfléchissez un peu à votre conception du
pouvoir et à ce qui constitue pour vous l’acquisition d’un pouvoir
personnel. Quelles images vous viennent à l’esprit ? Quelle forme de
pouvoir croyez-vous détenir? Depuis toujours, la perception lucide
et l’acquisition d’un pouvoir personnel sont considérées comme aussi
inséparables que les deux côtés d’une médaille ; de tout temps, leur
combinaison fut fortement appréciée. C’était un code de sagesse
essentiel dans toutes les dimensions spatiotemporelles, parce que
l’on considérait cette corrélation comme le fondement de la création et de la préservation de l’existence. Aujourd’hui, en ce début
du troisième millénaire, du fait que l’humanité soit soumise à une
importante leçon cosmique sur la valeur de la vie, ce savoir ancien,
tel un inestimable trésor de famille depuis longtemps perdu, est sur
le point de reparaître et de retrouver sa place au sein du système
de valeurs de l’humanité. Vous vivez une époque où abondent les
occasions d’acquérir un pouvoir personnel, en augmentant votre
perception et en accélérant votre croissance spirituelle. On pourrait
même dire que, parmi une myriade de réalités, de dimensions et de
formes d’existence possibles, « le moment et l’endroit à être, c’est
ici même »

Vous êtes à l’aube d’une révolution spirituelle remarquable à l’échelle planétaire ; gardant cela à l’esprit, vous
devez absolument saisir les occasions de croissance qui s’offriront à
profusion si vous apprenez à les susciter.
Le principe le plus important que l’humanité doit saisir de toute
urgence, c’est ce pouvoir des convictions et de l’esprit, tant sur le
plan individuel que global. Reconnaître ces deux clefs fondamentalesdu savoir ouvrira la conscience humaine à une nouvelle vision dumonde, débouchant sur des possibilités illimitées et des solutions hautement créatives.

Les croyances sont essentiellement des accords passés à propos de la réalité ; les opinions, personnelles ou collectives,forment la structure et les paramètres qui façonnent votre expérience de vie à n’importe quelle époque.

Les croyances, les pensées et les sentiments inscrivent une empreinte distincte et formatrice sur
le champ d’énergie vitale qui enveloppe votre monde. Vous créez
nuit et jour, et l’humanité s’éveille rapidement à cette révélation
surprenante. L’ère où vous vivez se caractérisant par des changements d’envergure, il vous faut une grande souplesse et une intention clairepour aborder ce merveilleux processus qu’est la transformation de l’être humain.

Acquérir la capacité d’être conscient de ce que vous
pensez, ressentez ou dites et structurer votre vie par la pensée, la
parole et l’action sont d’une importance capitale pour mener une vie pleine de pouvoir. Endosser la responsabilité du pouvoir que vous
incarnez constitue la leçon première de cette transformation.

extrait de Sagesse des Pléiades pour un monde en chaos – barbara Marciniak